AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.68 /5 (sur 138 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1954
Biographie :

Christine Eddie est une écrivaine québécoise d'origine française.

Elle a signé de nombreux articles, publié quelques nouvelles, reçu deux prix littéraires (Prix Arcade au féminin-1995 et Concours de nouvelles XYZ-1998) et écrit un livre pour la jeunesse, La croisade de Cristale Carton (Hurtubise HMH, 2002).

Les Carnets de Douglas est son premier roman.

Elle a remporté Le « Prix littéraire France-Québec » en 2008 et Le prix Léopold Sedar Senghor du premier roman en 2009 pour son roman Les Carnets de Douglas.

Source : lelibraire.org
Ajouter des informations
Bibliographie de Christine Eddie   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Un beau désastre de Christine Eddie emporte le lecteur sur les pas du jeune M.-J., au coeur d'un quartier de bouts de chandelles et de briques fanées. Narrée par la comédienne de Québec Éva Daigle, cette histoire de bitume et d'espoir prend vie grâce à la musique créée spécialement pour ce projet par Miriane Rouillard et Martien Bélanger. www.editionsalto.com/catalogue/un-beau-desastre

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   22 novembre 2014
Les carnets de Douglas de Christine Eddie
On s’imagine souvent que l’amour doit jaillir avec fougue, s’entourer d’un trouble désarmant et s’épanouir avec fracas. Pourtant, l’amour s’avance aussi à pas feutrés. (p. 49)



Commenter  J’apprécie          240
bilodoh   21 novembre 2014
Les carnets de Douglas de Christine Eddie
Douglas parla du bonheur qui se tient caché si longtemps qu’on finit par ignorer son existence. Puis il arrive sans prévenir avec ses cheveux noirs et bouclés

(Alio, p. 77)

Commenter  J’apprécie          190
bilodoh   15 novembre 2014
Les carnets de Douglas de Christine Eddie
Quand une flaque de soleil traverse la forêt, il m’arrive d’avoir envie de croire en Dieu.

(Alio, p. 132)

Commenter  J’apprécie          160
Herve-Lionel   27 avril 2015
Parapluies de Christine Eddie
Je ne me suis jamais senti le droit d'exiger le monopole de l'amour, tout juste celui d'être actionnaire majoritaire.
Commenter  J’apprécie          71
Lucie16   04 janvier 2012
Parapluies de Christine Eddie
Les poèmes courant comme des assoiffés vers un ruisseau. Des mots pleins de solitude couvraient les pages d’un souffle forcené. Des mots qui marchaient dans le noir et que Daphnée n’avait sans doute encore laissés s’échapper pour personne. Des mots fatigués, mais qui rayonnaient d’un élan majestueux, comme une brûlure.
Commenter  J’apprécie          50
Madame_lit   02 juin 2016
Je suis là de Christine Eddie
Au fond, je n’ai qu’une envie. Courir avec elles dans un champ de myosotis, leur en cueillir d’énormes bouquets et rentrer ensemble les bras chargés de fleurs. En espérant que quelqu’un songe à leur apprendre que myosotis, en anglais, se dit forget-me-not.
Commenter  J’apprécie          50
Lali   20 octobre 2012
Parapluies de Christine Eddie
Le travail de réviseure, bien qu'il soit parfois carcéral, me va comme un gant. J'aime la logique des mots, des accents et des virgules et je ne suis jamais aussi rassurée que lorsque tout ce petit monde trouve sa place.
Commenter  J’apprécie          50
Madame_lit   02 juin 2016
Je suis là de Christine Eddie
Trente-cinq ans, c’est jeune pour arrêter de marcher, de nager, de pédaler, de ramer, de patiner, de filer sur une planche à neige, de slalomer sur les pentes et de rentrer, les joues rouges d’une excursion en raquettes. À partir du moment où j’ai emménagé dans mon fauteuil, tout le monde est tombé sur les genoux dans un fossé, les mains jointes. Quelque fois, je demande à Népenthès de s’occuper aussi des autres. (p. 39)
Commenter  J’apprécie          30
mamouska   28 février 2015
Je suis là de Christine Eddie
je peux garantir que les prénoms de nos enfants sont des morceaux de ciel qu'on remet cent fois sur le métier avant de les tailler sur mesure.
Commenter  J’apprécie          40
adtraviata   02 février 2016
Parapluies de Christine Eddie
« A l’hôpital, ils ont examiné Francesca de long en large. A soixante-dix-neuf ans, les causes de la perte d’équilibre sont infinies, m’a expliqué gentiment une infirmière aux yeux très bleus pendant que je patientais dans le couloir du service radiologique. J’essayais de rester zen et, pour une fois, je bénissais Feng Shui de m’avoir collé un catalogue médical le mois précédent parce que la moitié des mots qui sortaient de la bouche du personnel avaient plus de quinze lettres, ce qui leur conférait un aspect redoutable. » (p. 35)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Madame de La Fayette

En quelle année Madame de La Fayette est-elle née ?

1534
1634
1734
1834

10 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : Madame de La FayetteCréer un quiz sur cet auteur

.. ..