AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.67 /5 (sur 186 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montréal , 1973
Biographie :

Heather O'Neill est une romancière, nouvelliste, scénariste et journaliste.

Née à d'un père québécois et d'une mère américaine, elle a vécu, avenue de l'Hôtel-de-Ville, près du square Saint-Louis, puis dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce à Montréal. Après le divorce de ses parents, elle a vécu plusieurs années dans le sud des États-Unis avec sa mère avant de retourner vivre à Montréal avec son père.

Diplômée de l’Université McGill, elle a été auteure et journaliste à la CBC Radio, au New York Times Magazine, The Guardian, Toronto Star etc.

Après un recueil de poèmes, "Two Eyes Are You Sleeping" (1999), elle a écrit un premier roman, "La ballade de Baby" ("Lullabies for Little Criminals", 2006), acheté par l'un des plus grands éditeurs américains, Harper Collins.

"La ballade de Baby" a reçu le prix Canada Read en 2007. Elle a de plus été finaliste au prix Orange, prix littéraire décerné en Angleterre.

"Mademoiselle Samedi soir" (The Girl Who Was Saturday Night, 2014), son deuxième roman, a été finaliste au prix Giller en 2014.

Son recueil de nouvelles "La vie rêvée des grille-pain" (Daydreams of Angels, 2015) a été finaliste aux prix Giller et Paragraphe Hugh MacLennan, en plus d’avoir été sélectionné par le Globe and Mail, le National Post et la CBC comme l’un des meilleurs livres de 2015.

Elle a remporté le Prix Paragraphe Hugh MacLennan avec son troisième roman "Les enfants de cœur", également publié en français sous le titre "Hôtel Lonely Hearts", (Lonely Hearts Hotel, 2017).

Mère d'une fille, elle vit et écrit à Montréal.

Twitter : https://twitter.com/lethal_heroine?lang=fr

+ Voir plus
Source : espace.canoe.ca
Ajouter des informations
Bibliographie de Heather O`Neill   (10)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (126) Voir plus Ajouter une citation
Neneve   26 août 2019
Hôtel Lonely Heart de Heather O'Neill
Rose estimait qu'ils devaient tenter de réaliser des économies en mettant à l'affiche des numéros locaux n'ayant pas encore été découverts.
Commenter  J’apprécie          100
Lucillius   06 septembre 2018
Les enfants de coeur de Heather O'Neill
Il aimait les choses qu'elle remarquait sur le monde. Il aimait l'allure qu'elle avait, en sous-vêtements, assise en tailleur sur le lit, alors qu'elle décrivait ce qui lui était arrivé de mauvais. Il aimait quand elle lisait des passages qu'elle avait soulignés dans des romans. Il aimait qu'elle se mêle des disputes des gens dans la rue. Il aimait qu'elle commence toujours la journée en lisant le journal. Il aimait la façon dont il se sentait avec elle.

Elle aimait la façon dont elle se sentait avec lui.
Commenter  J’apprécie          80
nath45   01 septembre 2018
Les enfants de coeur de Heather O'Neill
 La principale tâche d’un enfant, c’était d’être heureux 
Commenter  J’apprécie          90
LeCoquelicot   03 octobre 2014
La ballade de Baby de Heather O'Neill
Quand deux personnes pensent à la même chose, une décharge électrique leur parcourt le corps. Mes veines étaient des lignes téléphoniques, avec des gens qui riaient et hurlaient tout le long.
Commenter  J’apprécie          70
nath45   27 août 2018
Les enfants de coeur de Heather O'Neill
Elle (Rose) s’interrogeait sur la différence entre ce qui se passe devant nos yeux et les choses étranges qui se déroulent dans nos têtes. Parfois, il lui semblait qu’il n’y avait aucune distance entre les deux. Parfois, elle était d’avis que c’était idiot de prêter une si grande attention au monde réel quand il en existait un autre, fantastique, dans nos têtes, où on pouvait tout aussi bien choisir d’évoluer. Elle se comportait alors comme si le monde réel était sans importance. 
Commenter  J’apprécie          60
line70   25 mars 2011
La ballade de Baby de Heather O'Neill
J'avais toujours aimé lire, mais, ces derniers temps, je m'étais mise à le faire d'une façon différente. Quand j'ouvrais un livre, je me laissais submerger. J'avais l'impression d'être follement amoureuse, de me trouver dans un confessionnal, pendant que, derrière la grille, les personnages me confiaient leurs secrets les plus intimes. En lisant, je devenais philosophe, c'était à moi de comprendre la signification des choses. Lire me plaçait au centre de l'univers.
Commenter  J’apprécie          60
nath45   28 août 2018
Les enfants de coeur de Heather O'Neill
 C’est parce qu’on est des filles. On est censées avoir seulement des émotions. On n’est même pas censées avoir des pensées. Et c’est très bien d’éprouver de la tristesse, du bonheur, de la colère et de l’amour – mais ce ne sont que des humeurs. Les émotions ne peuvent rien accomplir. Une émotion, ce n’est qu’une réaction. On ne veut pas simplement avoir des réactions, dans cette existence. Il faut accomplir aussi des actions, des actions réfléchies. 
Commenter  J’apprécie          60
Lucillius   22 août 2018
Les enfants de coeur de Heather O'Neill
Ça me rappelle ce que je ressentais pour lui, ou même ce qu'on peut ressentir avec un homme. Comme si on était des compagnons plutôt que des rivaux. Je ne m'inquiétais plus de rien. On aurait dit que j'étais à bord d'un bateau et que le bateau avait cessé de tanguer. Je me sentais en sécurité avec lui, et j'étais libre d'avoir plein d'idées dangereuses. C'est peut-être ça, l'amour.
Commenter  J’apprécie          60
Pibook   03 mai 2018
Les enfants de coeur de Heather O'Neill
Rose comprenait pourquoi les clochards s'embarquaient sur les trains. Ils vous donnaient l'impression que vous aviez échappé au temps. Que vous l'aviez devancé. Comme si vous étiez le lièvre et que le temps était la tortue. Et maintenant, vous pouviez simplement flâner jusqu'à ce que l'avenir vous rattrape.
Commenter  J’apprécie          60
myprettybooks   26 février 2019
Les enfants de coeur de Heather O'Neill
“Tous les enfants sont en réalité orphelins. Au fin fond de soi, l’enfant n’a rien à voir avec ses parents, son milieu, son nom de famille, son genre, le métier de sa famille. C’est une personne toute neuve, née avec le seul héritage que reçoivent tous les individus en ouvrant les yeux en ce monde : le droit inaliénable d’être libre.”
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




.. ..