AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.47 /5 (sur 89 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 22/05/1944
Biographie :

Christopher Robert Browning est un historien américain fonctionnaliste spécialiste de l'Holocauste.

Il est principalement connu pour son ouvrage, Les Hommes ordinaires : le 101e bataillon de reserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne.

Dans ce livre, il montre comment un groupe de soldats allemands a été amené à tuer des milliers de juifs.

Pour Christopher Browning, c'est la société qui, conditionnant les individus dès leur naissance à la soumission de l'autorité, a fait de ces soldats des tueurs.

Pour étayer cette thèse, il s'appuie sur les travaux de Stanley Milgram.

Christopher R. Browning est professeur d'histoire à l’University of North Carolina.

Source : Belles Lettres +Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Christopher R. Browning   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Christopher Browning


Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
PostTenebrasLire   19 avril 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Beaucoup sont devenus des tueurs froids, indifférents, parfois enthousiastes ; d’autres participaient le moins possible à la tuerie, s’en abstenant pour de bon lorsqu’ils pouvaient le faire sans s’attirer trop d’ennuis. Seule une minorité de non-conformistes a su se ménager un enclos, sans cesse menacé, d’autonomie morale. En s’imposant un comportement atypique et en mettant au point des stratégies d’esquive, ceux-là ne se sont jamais mués en tueurs.
Commenter  J’apprécie          60
PostTenebrasLire   14 mars 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Ce sont les vieux clichés selon lesquels l’explication vaut excuse, la compréhension vaut pardon. Non, expliquer n’est pas excuser, comprendre n’est pas pardonner. Renoncer à comprendre les tueurs en termes humains rendrait impossible non seulement cette étude, mais toute histoire de la Shoah qui soit autre chose qu’une caricature.
Commenter  J’apprécie          60
PostTenebrasLire   08 mai 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Sur la balance de la culpabilité, plus la part des Polonais était lourde, moins il en restait sur le plateau allemand
Commenter  J’apprécie          70
PrettyYoungCat   07 juillet 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
J'ai bien peur que nous ne vivions dans un monde où la guerre et le racisme sont omniprésents, où les pouvoirs de mobilisation et de légitimation du gouvernement sont puissants et croissants, où le sentiment de la responsabilité personnelle est toujours plus atténué par la spécialisation et la bureaucratisation, et où le groupe de pairs exerce des pressions considérables sur la conduite de chacun et fixe les normes morales. Dans un pareil monde, je le crains, les gouvernements modernes qui souhaitent commettre un meurtre collectif échoueront rarement dans leurs efforts par incapacité à amener des "hommes ordinaires" à devenir leurs "bourreaux volontaires".
Commenter  J’apprécie          50
PostTenebrasLire   22 juillet 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Il serait très réconfortant que Goldhagen ait raison, que de très rares sociétés réunissent les préalables culturels et cognitifs nécessaires, à long terme, pour commettre un génocide et que les régimes ne peuvent faire des choses pareilles que si la population est très largement en symbiose quant à sa priorité, à sa justice et à sa nécessité. Notre monde serait plus sûr s’il avait raison, mais je ne partage pas cet optimisme.
Commenter  J’apprécie          50
PostTenebrasLire   30 avril 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
En ce qui concerne les relations entre Allemands et Polonais, ce qui frappe d’abord est la rareté des commentaires. Les hommes parlent en termes généraux de partisans, de bandits et de voleurs, mais ils n’attribuent pas à ces phénomènes un caractère spécifiquement antiallemand. Au contraire, ils dépeignent le banditisme comme une maladie endémique qui sévissait en Pologne dès avant l’occupation allemande. L’évocation des « bandits » répond donc à un double objectif : laisser entendre qu’après tout les Allemands protégeaient les Polonais contre un phénomène indigène de violence illégale ; ou bien, en prétendant que telle était la préoccupation majeure du bataillon, occulter la fréquence et la brutalité de ses activités anti-juives
Commenter  J’apprécie          40
PostTenebrasLire   05 juillet 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
La route d’Auschwitz a été construite par haine, mais elle était pavée d’indifférence.

Kershaw
Commenter  J’apprécie          60
PostTenebrasLire   25 juillet 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
J’ai bien peur que nous ne vivions dans un monde où la guerre et le racisme sont omniprésents, où les pouvoirs de mobilisation et de légitimation du gouvernement sont puissants et croissants, où le sentiment de la responsabilité personnelle est toujours plus atténué par la spécialisation et la bureaucratisation, et où le groupe des pairs exerce des pressions considérables sur la conduite de chacun et fixe les normes morales. Dans un pareil monde, je le crains, les gouvernements modernes qui souhaitent commettre un meurtre collectif échoueront rarement dans leurs efforts par incapacité à amener des « hommes ordinaires » à devenir leurs « bourreaux volontaires ».
Commenter  J’apprécie          40
PostTenebrasLire   06 mars 2021
Commenter  J’apprécie          50
PostTenebrasLire   12 avril 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Les hommes eux-mêmes ne semblent pas avoir pris conscience de la contradiction qu’il pouvait y avoir entre leurs sentiments et la nature du régime qu’ils servaient. Bien sûr, se montrer incapable de continuer de tuer créait une difficulté ; la mollesse des individus affectait la « productivité » et le moral du bataillon. Mais elle ne mettait pas en cause la discipline fondamentale de la police, ni l’autorité du régime en général
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Moi j'ai joué et j'ai perdu

Elle en a fait un art ( si vous avez lu l'intro du quiz, vous trouverez la bonne réponse)

George Sand
Maggie O'Farrell
Alice Zeniter
Virginia Woolf

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur