AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.34 /5 (sur 89 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 22/05/1944
Biographie :

Christopher Robert Browning est un historien américain fonctionnaliste spécialiste de l'Holocauste.

Il est principalement connu pour son ouvrage, Les Hommes ordinaires : le 101e bataillon de reserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne.

Dans ce livre, il montre comment un groupe de soldats allemands a été amené à tuer des milliers de juifs.

Pour Christopher Browning, c'est la société qui, conditionnant les individus dès leur naissance à la soumission de l'autorité, a fait de ces soldats des tueurs.

Pour étayer cette thèse, il s'appuie sur les travaux de Stanley Milgram.

Christopher R. Browning est professeur d'histoire à l’University of North Carolina.

Source : Belles Lettres +Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Christopher R. Browning   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Christopher Browning


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
PostTenebrasLire   15 avril 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Ils affrontaient leurs victimes face à face, le meurtre redevenait une affaire personnelle. Plus important encore, une fois de plus chaque policier avait, dans une mesure non négligeable, le choix. La manière dont chacun a exercé ce choix révèle le vieux clivage entre « durs » et « faibles »
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLire   12 avril 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Les hommes eux-mêmes ne semblent pas avoir pris conscience de la contradiction qu’il pouvait y avoir entre leurs sentiments et la nature du régime qu’ils servaient. Bien sûr, se montrer incapable de continuer de tuer créait une difficulté ; la mollesse des individus affectait la « productivité » et le moral du bataillon. Mais elle ne mettait pas en cause la discipline fondamentale de la police, ni l’autorité du régime en général
Commenter  J’apprécie          30
PostTenebrasLire   14 mars 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Ce sont les vieux clichés selon lesquels l’explication vaut excuse, la compréhension vaut pardon. Non, expliquer n’est pas excuser, comprendre n’est pas pardonner. Renoncer à comprendre les tueurs en termes humains rendrait impossible non seulement cette étude, mais toute histoire de la Shoah qui soit autre chose qu’une caricature.
Commenter  J’apprécie          60
PostTenebrasLire   04 avril 2021
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLire   06 mars 2021
Commenter  J’apprécie          50
PostTenebrasLire   17 mars 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Mais comment ces hommes sont-ils devenus des meurtriers en masse ? Que s’est-il passé dans leur unité lorsqu’ils ont tué pour la première fois ? Avaient-ils d’autres choix ? Si oui, lesquels, et comment ont-ils réagi ? Qu’est-il arrivé à ces hommes au fur et à mesure que la tuerie s’est étirée d’une semaine à l’autre, d’un mois à l’autre ?
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLire   30 mars 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Le nombre de ceux qui ont déserté à un moment ou à un autre les pelotons d’exécution n’est donc pas négligeable ; mais il ne doit pas faire oublier qu’au moins quatre-vingts pour cent des hommes désignés pour tuer l’ont fait sans discontinuer, et que 1 500 Juifs de Jozefow ont été ainsi achevés jusqu’au dernier.
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLire   10 mars 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
En fin de compte, la Shoah fut possible parce que, au niveau le plus élémentaire, des êtres humains individuels mirent à mort d’autres êtres humains, en grand nombre et sur une longue période.
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLire   26 mars 2021
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Si seuls une douzaine de policiers se sont soustraits d’emblée au massacre imminent, bien plus nombreux furent ceux qui ont cherché à y échapper en recourant à des stratagèmes moins voyants, ou ont demandé à se libérer des pelotons d’exécution une fois la tuerie commencée. Combien de policiers appartiennent à ces catégories ? Difficile à évaluer avec quelque précision ; une fourchette de dix à vingt pour cent de ceux qui ont été effectivement désignés pour faire partie des pelotons d’exécution paraît raisonnable.
Commenter  J’apprécie          10
ivredelivres   21 octobre 2019
Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne de Christopher R. Browning
Comment des policiers réservistes d’âge moyen ont-ils été amenés à tuer par balle quelque mille cinq cents Juifs dans le village polonais de Jozefow, un jour de juillet 1942 ?
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Virus L.I.V.3 ou la mort des livres

L'héroïne communique sur son ordinateur avec

Mondaye
Fryday
Thursday
Sundaye

15 questions
431 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..