AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.35 /5 (sur 218 notes)

Biographie :

Clara Nové est une auteure de la génération "Wattpad" qui a eu la chance de trouver un public pour ses histoires et qui est maintenant publiée par une maison d'Edition. Bien entendu, quand je parle de "chance", il y a aussi le talent qui entre en compte dans sa réussite !

Ajouter des informations
Bibliographie de Clara Nové   (17)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
LiliMatoline   05 octobre 2022
Pretty bastard de Clara Nové
Chapitre 3 :



Oliver



«… Je hais la presse. Je les déteste. Reporters, journalistes ou paparazzi, pour moi c’est du pareil au même. Ils s’incrustent dans votre vie comme un ver dans une pomme, vous rongent de l’intérieur et exposent chaque morceau grignoté à la vue de tous. Des parasites, voilà ce qu’ils sont ! Et celle-ci ne s’en démarque pas.



Je me lève d’un bond, incapable de rester assis plus longtemps.



– C’est juste quelques photos ! reprend Eilidh d’une voix douce. Rien de compromettant, juste de quoi satisfaire la curiosité des fans sur les tenues, la robe, le menu ou la déco.



– Et l’article ne sera publié que quand les mariés auront donné leur accord sur l’intégralité du reportage. Du texte aux photos, tout sera sous leur contrôle.



L’intervention de la journaliste, loin de me calmer, me fait la regarder avec encore plus de méfiance. Cette voix…



Oh, putain ! Ça y est. Telle une lame de fond, le souvenir me revient en pleine face. Je la connais ! J’en étais sûr ! …»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   05 octobre 2022
Pretty bastard de Clara Nové
Chapitre 4 :



Abigail



«… Quelques clichés plus tard, et je suis plutôt satisfaite du rendu.



– C’est un essai, m’explique Lili. Je crois que Matthew n’est pas encore tout à fait décidé.



– J’aime beaucoup.



Mais j’ai à peine donné mon avis qu’une voix froide me coupe ma bonne humeur.



– Tu préférerais peut-être qu’il l’enlève ? Une photo à poil, ça serait plus vendeur pour le torchon dans lequel tu travailles, non ?



Mon raidissement est automatique, mais fait réagir Lili Hasher encore plus vite que moi.



– Oli, arrête ça ! gronde-t-elle. Elle n’est pas là pour toi, mais à la demande des mariés. Tu n’as pas à donner ton avis sur sa présence et sur son boulot, OK ? Et encore moins d’être aussi désobligeant !



L’intéressé grogne une réponse incompréhensible, dont je n’ai, à la réflexion, aucune envie de connaître la teneur, et je dévie mon regard pour me soustraire à son air noir dardé sur moi. …»
Commenter  J’apprécie          00
viedefun   15 novembre 2020
Six rivers Riders, tome 1 : Lead de Clara Nové
— Salut, ma jolie ! C’est toi la nouvelle instit, c’est ça ?

— Comme si tu le savais pas, se moque un de ses amis. Y en a pas beaucoup des comme ça à la ronde. Des comme ça ? Comme quoi ? Mon voisin de banc se gausse, imperturbable. Il n’est pas laid, plutôt grand, et je suis fascinée par les piercings qu’il arbore à l’arcade sourcilière.

— Pas touche, Striker : Blue, c’est chasse gardée ! lance Oak qui déboule dehors suivi de Beer et du grand chef, l’air toujours morose. Ont-ils fini leur réunion ? — Gardée pour qui ? rétorque le dénommé Strike. Pour toi ?

— Ouaip. J’ai eu une révélation ce midi. Blue, c’est la femme de ma vie, basta.

— Ça, ça m’étonnerait beaucoup, réplique Beer qui allume une cigarette.

— Et pourquoi pas ? riposte Oak, faisant mine d’être choqué.

— Parce que t’es trop con. Et qu’elle fait pas dans le social, la petite.

— Hein ? s’offusque Oak. Hé, j’ai de l’argent de côté, moi ! Je claque pas tout dans la bière et le tabac.

— Non, juste dans les putes. Tu réfléchis avec ta bite, crétin, elle vaut mieux que ça, la petite. L’hilarité générale qui s’ensuit m’atteint aussi, curieusement, et je me mets à rire devant les piques qu’ils s’envoient les uns aux autres en permanence. Leur vulgarité me passe presque par au-dessus. Sans doute que je m’y habitue déjà. Globalement, si, de prime abord, ils font une peur bleue aux gens, je n’ai pas l’impression qu’ils sont méchants. Enfin, je crois. En tout cas, ils ont été corrects avec moi jusqu’ici. Espérons que ça dure.

— Pas touche à la demoiselle, claque soudain la voix grave de Lead. Aucun de vous, c’est compris ? J’en ai besoin jusqu’à la fin de l’année scolaire. Alors, si vous voulez vous vider les couilles, y a assez de brebis dans le club ! Hop, réunion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KellyAddictionLivresque   11 janvier 2022
Le crépuscule des anges de Clara Nové
L'intervention de mon voisin a au moins eu le mérite de me remettre les pieds sur terre : il est hors de question que je remette ça. Je me le suis juré depuis des millénaires : l'amour c'est fini pour moi. S'attacher et perdre les personnes que l'on aime par-dessus tout, c'est bien plus douloureux que toutes les blessures que j'ai pu subir au combat. Et Dieu sait que les démons ont été plus que généreux avec moi à ce côté-là. Non, cette douleur-là est bien plus terrible, c'est comme si on vous arrachait le coeur à mains nues à chaque enfant qui part.
Commenter  J’apprécie          20
viedefun   26 avril 2021
Six rivers riders, tome 2 : Oak de Clara Nové
C’est-à-dire ? Tous les week-ends ?

— Oh non, une ou deux fois par mois. Les parents l’invitent le dimanche pour le repas pour qu’on puisse se voir. Là, j’avoue que je viens de déconnecter.

— Ouais, mais en dehors du repas du dimanche, vous vous voyez bien pour… enfin, pour vous retrouver seuls non ? Vous faites comment ? Elle cligne des yeux, incrédule, et il semble bien que ce soit elle, là, qui ne me suit plus très bien.

— Seuls ? Non, pas seuls, on n’est pas mariés ! Hum, je me perds, là. Elle n’est quand même pas en train de me dire qu’elle n’est jamais restée en tête-à-tête avec son homme !

— Euh, Cécile, je pense avoir mal compris, en fait. Ce que je voulais demander, c’est quand vous vous retrouvez pour baiser, quoi ! À mes mots, elle écarquille les yeux en ouvrant la bouche comme une carpe. Bordel, je crois que finalement j’avais effectivement bien compris.

— Non, non !! crie-t-elle, horrifiée ! On ne b…, fait pas ça, voyons !! Ça ne serait pas convenable. Je me mets à ricaner bêtement, sans réussir à me retenir, même si ça risque de la froisser. Après tout, je ne lui dois rien.

— Tu vas épouser un mec avec qui t’as jamais couché ? demandé-je, ébahi.

— Évidemment ! s’offusque-t-elle.

— Bordel, mais ça te fait pas peur ?

— Peur ? Non, on fera ça après le mariage.

— Et s’il est nul ?

— Nul ? Comment ça nul ?

— Ben, si tu juges ses performances pas terribles par rapport à ceux d’avant, tu vas pas être déçue ?

— Ceux d’avant ? Cécile cligne des yeux, ne semblant pas comprendre. Putain, ne me dites pas que…

— T’as déjà couché avec d’autres mecs avant, rassure-moi ?

— Non !! s’exclame-t-elle. Non, bien sûr que non ! Alors, là, c’est moi qui reste con devant son aveu. J’essaie d’assimiler ce qu’elle vient de me dire, avec beaucoup de mal. La miss est vierge. Je ne savais même pas que l’espèce existait encore… Faut dire qu’ici, avec les brebis, on n’a plus trop l’habitude… Je me lève du canapé, et balance le coussin derrière moi. Tant pis pour la bosse dans le boxer, il faut que je bouge, là. Je la surplombe de toute ma hauteur, et la miss doit lever la tête pour me regarder dans les yeux.

— Mais merde, Cécile. Tu vas rester un an loin d’un mec avec qui t’as jamais couché et repartir tranquillement chez toi pour te marier avec lui ? Sérieux ?

— Oui… Ses yeux semblent se perdre dans les méandres des rouages de son cerveau, qui semble carburer à plein régime. Elle fixe ma poitrine, mais je vois bien qu’elle ne la voit pas vraiment. Je n’en suis même pas vexé. J’ai l’impression que je viens de chambouler son petit monde. Elle doute, elle réfléchit. Merde, ai-je bien fait ?

— Tu crois que c’est une erreur, Oak ? Je déglutis. Merde, j’avais pas l’intention de la perturber à ce point-là.

— J’en sais rien, Cécile. Mais tu sais quoi ? C’est même pas ça qui me choque le plus. Elle relève la tête, perplexe, en attendant mon jugement.

— Quoi alors ?

— Le fait que tu puisses rester loin de lui aussi longtemps. Moi, si j’étais amoureux au point de me marier, rien ni personne ne pourrait m’en éloigner. Nope. J’y survivrais pas. Je sais pas comment tu fais. Cécile ne me répond pas. Elle baisse la tête, puis se met à regarder dehors, les yeux dans le vide, puis se tourne complètement vers la fenêtre, comme si elle ne voulait plus me voir. Je suis peut-être allé trop loin. Après tout, ça ne me regarde pas. Note pour l’avenir : éviter de traîner chez moi le dimanche matin pour éviter une jolie blonde, même si ma queue est toujours contente de la voir, elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   14 septembre 2021
The Rebel Sinners de Clara Nové
Chapitre 4 :



Lucille



«… Contre toute attente, au lieu de s’adresser à moi, il me lâche du regard avant d’interpeller un gars du staff qui se tient un peu plus loin.



– Eh, Jake ! se met-il à hurler. Qu’est-ce que t’as pas compris dans « Va me chercher une nana dans le public » ? T’as vu ce que tu m’as ramené, sérieux ? Tu connais mes goûts quand même, depuis le temps, non ? Bordel, je baise pas ça, moi !



Le silence se fait soudain, alors que tout le monde se tourne vers moi, le regard gêné. Le manager, les yeux exorbités, réagit le plus vite et se rapproche de moi en agitant les bras, visiblement embarrassé.



– Euh, non, c’est pas… euh… C’est Lucille, la sœur de Jonathan.



Charlie le regarde d’un œil torve, me scanne des pieds à la tête à nouveau puis s’exclame en se marrant :



– Oh, merde ! Désolé ! Putain, je préfère ça ! Elle est où la nana que j’ai demandée ?



– Dans ta loge, précise ledit Jake d’une voix basse, penaud.



– T’es le meilleur, lui assène Charlie en lui tapant sur le bras à plusieurs reprises. À tout’ les mecs, on se retrouve à l’hôtel.



Et il plante toute l’équipe là. ...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ingrid20112013   04 février 2022
Le crépuscule des anges de Clara Nové
- Épargné ? Hurlé-je presque Épargné? Tu appelles ça épargné ? Il m'a laissé me démerder avec ma peine et ma douleur, en m'abandonnant sur Terre depuis des millénaires. T'appelle ça épargner quelqu'un toi ?

Raff pousseun soupir l'as, balançant ses mains devant lui.

- ça aurait pu être pire, grogne t-il. Il t'a tout laissé, bon sang ! Ta force, tes pouvoirs, et même tes ailes !
Commenter  J’apprécie          20
MjeyW   08 janvier 2021
Alibi princier de Clara Nové
C’est l’image que tu as de toi, réellement ? Mais regarde-toi, Sasha ! Regarde-toi vraiment ! Tu es belle, et drôle, et intelligente, et je t’interdis, Sasha, je t’interdis de te dénigrer comme tu le fais ! Oui, tu me plais, et oui, je te drague véritablement depuis des jours ! N’en doute pas !
Commenter  J’apprécie          20
LiliMatoline   14 septembre 2021
The Rebel Sinners de Clara Nové
Chapitre 2 :



Lucille



«… Je déglutis, puis relève les yeux vers mon frère ; lui, il rayonne, et je me rends compte que là, je dois me ressaisir et l’accompagner dans sa joie soudaine. Alors je plaque un joli sourire et me rapproche plus doucement.



– Regarde ! jubile-t-il sans réussir à contenir sa voix. Ils ont accepté, putain. Ils ont accepté !



– Waouh, réponds-je d’un ton calme qui se veut bienveillant. Tu vas les rencontrer, alors, tes idoles ? Tu vas rencontrer les Rebel Sinners !



– Mieux que ça, putain, Lucille ! Lis ! C’est juste dingue ! Incroyable ! Inespéré ! Putain, j’y crois pas !



Je fronce les sourcils, me saisis de la lettre qu’il me tend et commence à lire, un peu inquiète de son excitation soudaine. ...»
Commenter  J’apprécie          10
Blogdelyosa   16 janvier 2022
Le crépuscule des anges de Clara Nové
"Plus tôt, ils n'auraient pas eu leur pleine signification. À présent, ils sont juste la réalité, comme un dogme, vérité immuable qui traversera les âges et les civilisations, les traditions et les conciles.



'Je t'aime'"
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Un Prénom féminin.

Dans cette histoire de Daphné du Maurier se déroulant au début du XIXème, un jeune anglais Philip Ashley apprend le mariage de son cousin Ambroise au cours d'un voyage en Italie avec une mystérieuse comtesse italienne . Aussitôt, Philip se rend à Florence et apprend le décès brutal de son cousin, il repart sans avoir pu éclaircir le mystère qui entoure la comtesse. Le titre est "Ma cousine..."?

Rebecca
Ramona
Rachel
Régina

10 questions
165 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur