AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 1627 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Besançon , le 23/08/1970
Biographie :

Johan Heliot, de son vrai nom Stéphane Boillot-Cousin, est un écrivain français de science-fiction et de fantasy.

Il fait ses études à la Faculté de lettres de Besançon (1988-1994), où il obtient un Deug, une License, puis une Maîtrise d'Histoire.

Il publie sa première nouvelle en 1990 dans la revue "Texte et marge". En 1999, sa première nouvelle, écrit sous le pseudonyme de Johan Heliot, est publiée. Rapidement, une soixantaine d’autres suivent, dans des supports aussi variés que les revues Galaxies, Bifrost, Faëries, et les anthologies "Escales" 2000 et 2001, "Dragons" et "Rois et Capitaines".

Parallèlement, un premier roman très remarqué, "La Lune seule le sait" (2000), paraît aux éditions Mnémos et obtient le Prix Rosny aîné en 2001.

Ancien professeur de lycée professionnel de français et d'histoire-géographie, il se met en congé de l'Éducation Nationale en 2002 pour se consacrer à l'écriture. Il vit à Épinal.

Après ces incursions dans le territoire de l’uchronie et du steampunk, il séduit tour à tour les professionnels, la critique puis les amateurs de romanesque authentique, avec aujourd’hui plusieurs titres à son actif, aussi bien pour adultes que pour les plus jeunes lecteurs.

Il est l'auteur de deux romans relevant davantage du registre fantastique et policier: "Faërie Hacker" (2003) et "Faerie Thriller" (2005). En 2007, il se tourne vers l'écriture pour la jeunesse avec "Les Vagabonds de l'Entremonde", "Ados sous contrôle" et "La Légion écarlate".

Johan Héliot utilise également les pseudonymes suivants : Edgar Delaist, George Profond, Luc Dutour (collectif).

Wayne Barrow est le pseudonyme qu'il utilise avec Xavier Mauméjean (1963). Les deux auteurs ont même été jusqu'à inventer une biographie fictive à ce "romancier". C'est sous ce pseudonyme qu'ils ont publié "Bloodsilver" (2006), une réécriture de l’histoire de la conquête de l’Ouest américain couronnée par le Grand Prix de l'Imaginaire en 2008.

Il participe à de nombreuses conférences et anime des ateliers d’écriture (comme à l’École Supérieure d’Art de Lorraine-Épinal). C’est aussi un intervenant très apprécié dans les classes de collège et de lycée.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Interview de Johan Heliot par Estelle Hamelin pour Actusf aux Imaginales 2019.


Citations et extraits (393) Voir plus Ajouter une citation
Johan Heliot
Fifrildi   03 mai 2019
Johan Heliot
En SF, aucune idée n'est trop folle.
Commenter  J’apprécie          342
finitysend   07 mai 2014
Involution de Johan Heliot
Le son est avant tout un transport d'énergie pas de matière . Les molécules s'agitent , entre en résonance , mais ne se déplacent pas elles-même .
Commenter  J’apprécie          302
florencem   26 juin 2018
Le fer au coeur de Johan Heliot
Prends garde à ne pas trop espérer. Quand les illusions s’effacent devant la réalité, on tombe souvent de haut.
Commenter  J’apprécie          280
boudicca   07 mai 2014
Involution de Johan Heliot
L'univers des abysses demeure un mystère à de nombreux points de vue, mais pas autant que celui des entrailles de la Terre. Un siècle et demi plus tôt, Jules Verne les avait peuplé d'une vie foisonnante. Une idée peut-être pas si absurde, d'ailleurs. La découverte de forme de vie extrêmophiles, capables de supporter d'énormes pressions et des températures élevées, a depuis relancé le débat. Bien sûr, plus personne ne rêve de dinosaures ou de créatures disparues de la surface, mais d'organismes unicellulaires , de bactéries plus âgées encore que ces bons vieux sauriens géants – plus résistantes, en somme, parce que discrètes et adaptées aux pires conditions d'existence concevables.
Commenter  J’apprécie          240
Dionysos89   21 août 2015
La Décade de l'Imaginaire - 2015 de Johan Heliot
Si vous tenez si peu à la vie, Herr Goering, me dit-il, je vous propose de la risquer à mes côtés.



Commenter  J’apprécie          250
boudicca   01 décembre 2012
Bloodsilver de Johan Heliot
L’Amérique est un pays couvert de vestiges qui s'étendent sur des centaines d'acres de terre abandonnée, des tombes collectives livrées aux mauvaises herbes. Des gens y ont vécu, avec leurs espoirs, leurs chagrins et toutes les petites tracasseries de la vie quotidienne. Parfois, dans ces ruines, on entend les bruits de la vie, rires eu pleurs qu'emporte le vent des prairies. Les habitants fantômes y murmurent les récits du passé.
Commenter  J’apprécie          230
boudicca   13 septembre 2016
La Trilogie de la Lune : Intégrale de Johan Heliot
Jules était sidéré. Quoi, dix années plus tôt seulement, les mêmes riaient encore des modestes merveilles dont il avait jalonné les pages de ses livres ! Ville flottante, canon géant tirant des obus habités jusqu'à la Lune, exploration des terres creuses, sous-marins, rayon mortel, et combien d'autres billevesées, en regard du présent ? Le public, qui avait crié au fou face à de simples mots, trouvaient aujourd'hui ordinaire d'être avalé par un Léviathan de l'espace...Décidément, l'Europe avait changé et le futur prenait des proportions inouïes.
Commenter  J’apprécie          210
cicou45   07 juin 2018
Lena Wilder, tome 1 : Sauvage de Johan Heliot
"Je voulais qu'il soit fier de sa fille.

Je voulais qu'il soit fier des Wilder.

Je voulais...

Je ne voulais surtout pas qu'il meure !

Mais je n'y pouvais rien, sinon accepter l'inéluctable."
Commenter  J’apprécie          210
cicou45   27 juin 2018
Lena Wilder, tome 2 : Féroce de Johan Heliot
"Mais je me rendais également compte de l'importance du lieu en lui-même. Savoir qu'il existait une ville, aussi modeste soit-elle, où se sentir acceptée, aimée par une partie de la population changeait sacrément la donne. Maintenant, j'avais un chez-moi à regretter. Je faisais l'expérience de la nostalgie [...]."
Commenter  J’apprécie          180
boudicca   16 août 2014
Johan Heliot vous présente ses hommages de Johan Heliot
Il ne s'agit pas de folie mais de désir. De désir et d'angoisse. De la plus grande angoisse éprouvée par les hommes depuis qu'ils ont quitté l'abri de leurs grottes primitives. A leurs manières, les explorateurs de la Renaissance ont fait franchir à l'humanité un second pas en dehors de la grotte qu'est notre Vieux Monde. Et ils l'ont franchi porteurs d'un espoir sans bornes, animés par un désir aussi vieux que la vie : découvrir et agrandir l'univers. Mais si cet espoir vient se heurter au mur froid de la réalité, le choc est rude. Plus rude qu'il est possible de le supporter. Alors, une mécanique merveilleuse, faite de mille rouages infinitésimaux, se met en branle dans l'esprit des pionniers. S'il n'y a rien à découvrir, il y a tout à inventer ! Le pari est beaucoup plus excitant, d'ailleurs. (Le rêve d'Amerigo Vespucci)
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..