AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 28 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Directeur de recherche au CNRS, archéologue, Claude-François Baudez a d’abord étudié, au Costa Rica et au Honduras, les vestiges de civilisations peu connues de la Méso-Amérique. Depuis 1971, il se consacre essentiellement aux recherches sur les Mayas. Il a été codirecteur des fouilles françaises du site de Tonina (Mexique), et a dirigé le programme d’exploration et de restauration de Copan (Honduras), tout en étudiant sa sculpture. Il est coauteur du livre les Mayas, publié dans la collection « Univers des formes » chez Gallimard. Il est l’auteur de Une histoire de la religion des anciens Mayas (Albin Michel 2002) et de Les Mayas (Belles Lettres 2004). Il prépare actuellement un ouvrage sur l’autosacrifice en Mésoamérique.

Source : http://www.gemeso.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
manU17   13 septembre 2017
Les cités perdues des Mayas de Claude-François Baudez
En 1735, le père de Solis débarque avec ses frères, leurs femmes et une ribambelle de neveux à Santo Domingo de Palenque. A la recherche de terres à cultiver, la famille s’égaille dans la forêt… et tombe sur des « maisons de pierre », manifestement abandonnées depuis longtemps. Incrédules, ils viennent de pénétrer, les premiers, sur l’un des plus fabuleux sites mayas.
Commenter  J’apprécie          120
Musardise   23 juillet 2015
Les cités perdues des Mayas de Claude-François Baudez
Del Rìo suit à la lettre les instructions royales, décrivant et mesurant les monuments, prélevant le plus possible d'échantillons. Il arrache ici une tête en stuc, là un panneau en calcaire sculpté de glyphes. Plus loin, il rend bancal un trône de pierre en prélevant un de ses pieds sculptés. Il mutile une inscription modelée en stuc en faisant sauter les glyphes les mieux conservés. il fait des trous ici et là dans les pièces des édifices du palais, dans les temples et, à plusieurs reprises, découvre des offrandes de poteries et d'armes de pierre. Les produits de ce saccage sont envoyés au Cabinet royal d'histoire naturelle à Madrid.



Chapitre II : Artistes et aventuriers
Commenter  J’apprécie          100
Henri-l-oiseleur   11 avril 2018
Les Mayas de Claude-François Baudez
Mais l'architecture et la sculpture ne s'adressent pas seulement aux hommes. On retrouve partout exprimé le souci de recréer sur terre une image, même déformée et miniaturisée, de l'univers. Cela permet de se sentir en harmonie avec le cosmos et d'agir sur lui... L'édifice en dur et la sculpture sur pierre sont des créations qui existent pour elles-mêmes et qui ont leur vie propre. Les dépôts de fondation donnent vie au bâtiment comme à la stèle. Ne nous étonnons pas que certains d'entre eux impliquent dans leur cérémoniel la création de l'univers. L'édifice est créé comme l'univers le fut. La sculpture du sarcophage du roi Pacal de Palenque et de la dalle qui lui sert de couvercle était comprise comme un acte de foi, expression de croyances profondes dans l'harmonie du cosmos et du cycle mort et renaissance ; le seul fait de sculpter ces scènes actualisait, donnait vie et pouvoir à ces croyances. Par comparaison, la contemplation de la sculpture par une dizaine de personnes au moment de l'inhumation apparaît d'importance mineure.



p. 177
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Henri-l-oiseleur   11 avril 2018
Les Mayas de Claude-François Baudez
Cependant, on peut estimer que l'écriture maya a été bridée par son emploi hiératique et officiel. Les récits historiques sont solennels et impersonnels, presque toujours écrits à la troisième personne du singulier. Rares ou inconnus sont les formes plurielles, les déclarations autobiographiques, les exhortations, les impératifs, sans parler des lettres d'amour ou des recettes de cuisine. Beaucoup de mots du langage courant n'ont sans doute été jamais écrits. Les adjectifs sont rares, et le texte est loin d'exprimer la richesse de la langue parlée. A l'instar des autres écritures mésoaméricaines, il est probable que le texte écrit fournissait des faits bruts que le discours oral devait amplifier et enjoliver.



p. 175
Commenter  J’apprécie          20
Henri-l-oiseleur   11 avril 2018
Les Mayas de Claude-François Baudez
Sur les monuments comme sur les codex, l'écriture n'a pas éliminé l'image. Parfois les deux domaines (écriture et image) parlent de la même chose ; ainsi le linteau 8 de Yaxchilan raconte par le texte et par l'image la capture de deux ennemis par le roi et son capitaine. Le texte court se limite strictement aux faits : date, action, noms et titres. L'image nous montre les protagonistes que leur posture, leur importance dans le décor, leur costume et leurs bijoux caractérisent, et donne ainsi une masse d'informations complémentaires. Même quand les messages paraissent se répéter, ils se complètent plus qu'ils ne se doublent. S'ils se recoupent, ils ont cependant des domaines de prédilection : l'écriture est parfaitement adaptée à l'événementiel, aux calculs de temps, à la mise en corrélation des divers cycles astraux et du cycle dynastique. De son côté, l'image permet d'exprimer la simultanéité, l'ambigüité, la contradiction ; par exemple, la richesse du message transmis par la seule coiffure du roi est considérable.



p. 175
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Claude-François Baudez (53)Voir plus


Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur