AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.44/5 (sur 26 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : New York, État de New York , le 8/06/1984
Biographie :

Claudia Durastanti est une romancière, une traductrice et une journaliste italienne.

Elle débute comme romancière en 2010 avec le roman "Un giorno verrò a lanciare sassi alla tua finestra", qui est lauréat du prix Mondello de la meilleure première œuvre.

Elle travaille ensuite comme traductrice pour les maisons d'éditions italiennes Marsilio Editori et minimum fax et comme journaliste, notamment pour les magazines et revues Il Venerdì, Los Angeles Review of Books (en) et la version italienne de Rolling Stone .

En 2019, elle signe le récit autobiographique "La straniera" qui évoque ces souvenirs de jeunesse, de la surdité et la séparation de ces parents à son enfance entre deux continents. Elle est finaliste du prix Strega et reçoit le prix Pozzale Luigi Russo pour ce quatrième roman.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Claudia Durastanti   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

(POUR AFFICHER LES SOUS TITRES CLIQUEZ SUR L'ICONE SOUS TITRES) Vous vous demandez s'il existe une astuce commune à tous les écrivains pour progresser régulièrement, améliorer vos intrigues, maîtriser la structure de vos chapitres et affiner votre style d'écriture ? Tout comme les musiciens qui s'améliorent en écoutant et en analysant la musique, les écrivains recommandent la lecture. Mais attention, il ne s'agit pas d'une simple lecture divertissante, mais d'une lecture d'écrivain qui examine et décortique le travail d'autres auteurs. Dans cette vidéo, vous découvrirez les conseils de 6 écrivains internationaux : Claudia Durastanti (romancière italienne), Jan Carson (nouvelliste, romancière et professeure de creative writing irlandaise), Maria Sonia Cristoff (romancière et professeure de creative writing argentine), Jonathan Coe (romancier anglais), Mariana Enriquez (romancière et nouvelliste argentine) et Jakub Szamalek (romancier Polonais). Ils partagent leur point de vue sur l'importance de la lecture pour devenir écrivain. Ne manquez pas les moments clés de la vidéo : 00:10 Claudia Durastanti 01:15 Jan Carson 03:23 Maria Sonia Cristoff 03:47 Jonathan Coe 05:20 Mariana Enriquez 06:20 Maria Sonia Cristoff 06:43 Jakub Szamalek Avec leurs expériences variées et leurs perspectives uniques, ces écrivains vous guideront vers une pratique de la lecture qui vous permettra d'améliorer considérablement votre écriture. Regardez dès maintenant et prenez votre plume pour devenir un écrivain accompli ! Interview : Amoreena Winkle, Julie Fuster, Lionel Tran. Caméra : Lionel Tran - Montage : Ryu Randoin. QUI SOMMES-NOUS ? Les Artisans de la Fiction sont des ateliers d'écriture situés à Lyon. Nous prônons un apprentissage artisanal des techniques d'écriture et avons pour objectif de rendre nos élèves autonomes dans l'aboutissement de leurs histoires. Pour cela nous nous concentrons sur l'apprentissage et la transmission des techniques de base de la narration en nous inspirant du creative writing anglophone. Nos élèves apprennent en priorité à maîtriser : la structure de l'intrigue, les principes de la fiction, la construction de ses personnages… Nous proposons également des journées d'initiation pour vous essayer au creative writing et découvrir si cet apprentissage de l'écriture de fiction est fait pour vous. Retrouvez tous nos stages d'écriture sur notre site : http://www.artisansdelafiction.com/

+ Lire la suite

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
"Étranger " c'est un mot très beau si personne ne vous oblige à l'être; le reste du temps c'est seulement le synonyme d'une mutilation, c'est un coup de pistolet que nous nous sommes tiré dessus tous seuls.
Commenter  J’apprécie          151
Je ne sais pas quelle substance il y a dans mes parents; je sais que moi je ne l'ai pas. Tous les avantages que j'ai, je les ai gagnés et perdus avec le langage, en prenant un mot pour un autre, en persuadant mes interlocuteurs par la rhétorique de mes sentiments, et mon silence n'a rien de funeste. Je n'ai pas leur influence démoniaque.
Commenter  J’apprécie          130
Ma mère et mon père se sont connus le jour où il a tenté de se jeter du haut du Ponte Sisto au Trastevere. C'était l'endroit idéal pour tomber: même s'il était bon nageur, le choc contre l'eau l'aurait paralysé, et le Tibre, à ce moment-là, était déjà toxique et vert.
Commenter  J’apprécie          80
Les émigrés européens du XXe siècle avaient une bibliothèque dans laquelle se réfugier, leur situation était tourmentée, noble, et surtout partagée, parce que, souvent, elle n’était pas forcée par un choix individuel mais par la guerre. Les héritiers de ces étrangers sont nombreux, mais étant donné qu’ils ne sont pas en exil, en l’absence d’une cause commune permettant de définir leurs départs, tout mot capable de définir leur condition s’avère offensant et leur cosmopolitisme du privilège ressemble à un outrage parce qu’il s’agit d’une migration presque toujours libre, qui ne se transforme jamais en naufrage.
Pourtant, cette migration-là elle aussi est faite de honte, et d’un sentiment d’appartenance insuffisant. (p. 176)
Commenter  J’apprécie          20
Même quand j'allais en vacances à l'étranger, on me disait : Ah, la Basilicate ! Christ stopped at Eboli ! , comme si on se déplaçait à dos de mulet et qu'on distillait le sang menstruel dans le café d'une malheureuse victime pour l'obliger à tomber amoureux.
Commenter  J’apprécie          20
Mon père et ma mère ont divorcé en 1990.
Ils se sont rarement vus depuis, mais chacun d'eux fait débuter leur histoire en disant qu'il a sauvé la vie à l'autre.
Commenter  J’apprécie          20
Ma mère est toujours la même, mais moi j’ai été la fille de femmes différentes. Au début elle était une infirme. Ensuite elle est devenue une handicapée. Par période, elle a été une personne atteinte de déficience sensorielle. Mais nous sommes tous atteints de déficience. À un moment donné, ce n’était qu’une folle. Aujourd’hui, c’est quelqu’un qui est sur Internet. (p.216)
Commenter  J’apprécie          10
Je feuillette les albums de famille et je me demande pourquoi nos parents nous faisaient toujours poser sur les voitures comme les gamines du ghetto. Nous sommes là, avec nos petites tresses, nos dents de travers, étalées sur le capot comme s’il nous fallait séduire quelqu’un. Les mains dans les cheveux, la bouche en cœur, nous n’avons que quatre ou cinq ans et nous faisons ciao de la main en agitant quelques dollars, et le ciel a toujours la couleur du Kool-Aid à la myrtille légèrement diluée.
Commenter  J’apprécie          00
Il y a des années , l’écologiste Suzanne Simard a démontré que la forêt est un système coopératif et que les arbres « parlent » entre eux pour échanger des substances nutritives, ou les fournir en cas de danger : quand un incendie éclate, les arbres utilisent les champignons mycorhiziens présents dans le sous-sol de façon que ceux-ci, à travers un réseau neuronal dense, transmettent les substances vitales aux espèces les plus jeunes, permettant ainsi aux plantes les plus faibles de perdurer.
Commenter  J’apprécie          00
À ce moment-là, j’ai aussi perdu cette capacité à m’approprier en imaginant, si naturelle pour moi quand je lis de la littérature : je ne pouvais plus remplir les fissures entre les paroles par une musique qui n’aurait été qu’à moi. 
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Claudia Durastanti (36)Voir plus

Quiz Voir plus

Le Journal d'Anne Frank

A quelle date Anne et sa famille partent-ils pour "l'Annexe" ?

6 juillet 1942
30 août 1941
20 octobre 1943
15 juillet 1940

10 questions
77 lecteurs ont répondu
Thème : Le journal d'Anne Frank de Anne FrankCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}