AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.06 /5 (sur 359 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1987
Biographie :

Céline Lapertot est professeur de français à Schiltigheim (2018) en Alsace. Elle n’a pas cessé d’écrire depuis l’âge de 9 ans.

Après "Et je prendrai tout ce qu’il a à prendre" et "Des femmes qui dansent sous les bombes" - plébiscités aussi bien par les lecteurs que par les médias tels que Télérama ou Le Nouvel Observateur -, "Ne préfère pas le sang à l’eau", son nouveau roman, a paru le 11 janvier 2018.

Source : Viviane Hamy
Ajouter des informations
Bibliographie de Céline Lapertot   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Podcasts (1)


Citations et extraits (163) Voir plus Ajouter une citation
AudreyT   25 octobre 2015
Et je prendrai tout ce qu'il y a à prendre de Céline Lapertot
Je suis ce que j'ai fait, je suis née quand j'ai tué.
Commenter  J’apprécie          230
AudreyT   26 octobre 2015
Et je prendrai tout ce qu'il y a à prendre de Céline Lapertot
Donnez-moi autre chose que de la souffrance.
Commenter  J’apprécie          220
Cannetille   14 janvier 2022
Ce qu'il nous faut de remords et d'espérance de Céline Lapertot
Il n’y a rien de pire que le regard des hommes. Rien de pire que le fait de se sentir jugé, acculé à la justification, devoir sortir de soi des trésors d’intelligence pour parvenir à faire entendre sa petite voix jusqu’à cette masse informe qui n’a pas envie d’écouter. Il pense au juge d’Outreau. À sa pâleur morbide face aux questions de la commission d’enquête parlementaire, ses cernes si noirs qu’on pouvait y lire la liste de ses chagrins et de ses dépits. Il ne veut pas ressembler à ça. Il ne veut avouer sa défaite que s’il prouve qu’il est capable de se relever. C’est à ce prix que s’avoue une défaite, sinon, hors de question d’abdiquer. Ce trait de caractère-là, il le conçoit aussi chez Thibault.

Ma dignité, songe-t-il.

Qu’importe le reste, qu’importe tout, pourvu que je conserve ceci : ma dignité.
Commenter  J’apprécie          140
Annette55   22 janvier 2017
Des femmes qui dansent sous les bombes de Céline Lapertot
"Quiconque étouffe mes mots, je le tue."

"L'ami aime en tout temps; dans le malheur il devient frère".
Commenter  J’apprécie          160
mumuboc   18 octobre 2018
Des femmes qui dansent sous les bombes de Céline Lapertot
La haine exige tellement moins de force que le pardon. (p159) 
Commenter  J’apprécie          161
Kittiwake   09 octobre 2021
Ce qu'il nous faut de remords et d'espérance de Céline Lapertot
Roger savoure ce qu'il appelle sa pyramide ascensionnelle.

Après plusieurs belles années, habillé de sa robe de magistrat, la cage thoracique noircie par les strangulations des uns, les bébés congelés des autres, la maîtresse qui disparait, l'enfant qui n'est jamais rentré de son après-midi passé chez sa copine Chloé, il remise sa robe au placard, l'âme un peu sèche, pour se murer dans un costume gris clair, arpentant comme un fantôme les cages dorées du ministère de la justice place Vendôme.
Commenter  J’apprécie          120
rosulien   22 novembre 2018
Ne préfère pas le sang à l'eau de Céline Lapertot
On est aveugle à la beauté quand on la côtoie tous les jours
Commenter  J’apprécie          140
Imaginoire   17 octobre 2020
Des femmes qui dansent sous les bombes de Céline Lapertot
Crever de fatigue et de peur est une violence d’une douceur inouïe quand on a le sentiment de la vie, quand elle coule dans nos veines et qu’on mesure notre chance, quand on en a vu temps d’autres la gorge tranchée.
Commenter  J’apprécie          120
Imaginoire   20 octobre 2020
Des femmes qui dansent sous les bombes de Céline Lapertot
Comment font-elles, ces mères, pour couper leur cœur en une telle quantité de morceaux parfaitement identifiables. Un morceau pour la haine, un morceau pour l’espoir, un morceau pour l’amour. L’irréductible amour.
Commenter  J’apprécie          120
mumuboc   18 novembre 2018
Et je prendrai tout ce qu'il y a à prendre de Céline Lapertot
Ce qu'il ignore, mon père, c'est que désespérée, je ne le suis pas. (p115)
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Saint-Valentin, c'est trop mortel

Une auteure à succès apprend la mort de ses trois meilleures amies de collège assassinées un jour de Saint-Valentin. Vous lisez un thriller de Tom Savage intitulé:

Le Meurtre de la Saint-Valentin
Le Meurtre de la Jean Guile
Le Meurtre de la Saint-Glinglin

8 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : saint valentin , valentin , valentine , amour , fêtes , Amoureux , polar noir , romans policiers et polars , thriller , cinema , adapté au cinémaCréer un quiz sur cet auteur