AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vannes , le 06/08/1904
Mort(e) à : Guingamp , le 29/07/1984
Biographie :

Le Colonel Rémy de son vrai nom Gilbert Renault est l'un des résistants français les plus connus durant la Seconde Guerre mondiale.

Il fut aussi connu sous différents pseudonymes dont Raymond, Jean-Luc, Morin, Watteau, Roulier, Beauce et Rémy.

Il est l'aîné d'une famille de neuf enfants dont la résistante Maisie Renault, son père est professeur de philosophie et d'anglais, puis inspecteur général d'une compagnie d'assurances ; sa mère est la fille du compositeur Théodore Decker.
Élève des jésuites au collège Saint-François-Xavier de Vannes, et après des études de droit à l'Université de Rennes, il commence une carrière à la Banque de France en 1924.
À l'appel du 18 juin (1940), il refuse l'armistice demandé par le maréchal Pétain, et passe à Londres avec un de ses frères. En août 1940, il crée avec Louis de La Bardonnie la Confrérie Notre-Dame, qui deviendra en 1944 CND-Castille, un des plus importants réseaux de la zone occupée. Il crée aussi en septembre 1940 le réseau Centurie.
Il devient membre du comité exécutif du Rassemblement du peuple français (RPF) à sa création, puis de son comité de direction en 1949. Désavoué par de Gaulle, critiqué par André Malraux et Jacques Soustelle, il démissionne du RPF et est exclu de l'Association des Français libres.
Rémy s'installe au Portugal en 1954 et revient en France en 1956, tente de se mettre à la disposition de de Gaulle, qui ne répondra pas à ses attentes. Il milite dans plusieurs associations ; il est notamment délégué général en 1956-57, chargé de l'extension de ses centres de province, puis vice-président du Centre d'études politiques et civiques (CEPEC).
Après la guerre d'Algérie, il mène une campagne en faveur de l'amnistie, organisant notamment un pèlerinage à Chartres le 29 septembre 1963 "pour la réconciliation des Français".
Ce catholique convaincu publie plusieurs ouvrages sur ses convictions politiques et religieuses. Il rédige maints ouvrages sur ses activités dans la Résistance. Sous le nom de Rémy (un de ses pseudonymes dans la clandestinité), il publie ses "Mémoires d'un agent secret de la France libre" et "La Ligne de démarcation" (adapté au cinéma par Claude Chabrol en 1966 et à la télévision par Jacques Ertaud en 1973), qui sont considérés comme d'importants témoignages sur la Résistance française.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo

"La ligne de démarcation" du Colonel Rémy
Le livre du Colonel RÉMY "La ligne de démarcation, l'épopée des passeurs et des évadés" parle de la partition de la France en plusieurs zones durant l'occupationallemande de la seconde guerre mondiale et du passage clandestin entre ces zones. le reportage interroge le Colonel RÉMY, ainsi que différents résistants dont les actes sont retracés dans le livre. - Extrait du film de...
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
andreas50   05 novembre 2019
Réseau d'ombres de Colonel Rémy
Voici.

On croit avoir oublié. Tout cela est aujourd'hui si loin de nous : dix ans. Le sang a eu le temps de sécher sur les poteaux d'exécution, et les larmes sur nos joues. Ceux que nous aimions, et qui ont été fusillés au Mont-Valérien, ou ailleurs, ou qui ont disparu dans les camps, ne nous offrent plus qu'un pâle sourire à travers le brouillard des occupations quotidiennes, accumulées semaine après semaine. Ils ont pourri dans leurs fosses de hasard, ou se sont consumés au feu ronflant des crématoires. On a même, chez nous dépassé le stade où l'exaltation de leur souvenir constituait une bonne recette de propagande électorale. Le trantran de notre égoïsme a desséché le souvenir de leur sacrifice, que nous avons pourtant connu si chaud, si frémissant, et qui ne se traduit plus aujourd'hui que par des livrets de pension - quand il y en a - et quelques rubans décolorés avec lesquels jouent les enfants. Et les faiseurs, ces professionnels de l'héroïsme des autres, ont fait le reste. Oui, nos amis sont bien morts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          154
andreas50   06 novembre 2019
Réseau d'ombres de Colonel Rémy
Sans avoir pu se concerter, ces deux très jeunes garçons qui sortent à peine du régiment ont trouvé les mêmes réponses dans leur commune droiture et leur étonnant courage. Ils seront l'un et l'autre déportés. Grâce à Dieu, ils reviendront d'Allemagne l'un et l'autre... Voici peu de temps, j'avais l'occasion de m'inquiéter au sujet d'une Légion d'honneur qui n'était pas encore venue reconnaître leurs mérites, alors que tant d'autres qu'on entend toute la sainte journée se réclamer des sacrifices d'une Résistance qui leur fut moins amère, étalent sans vergogne des rosettes ou des cravates un peu trop vite nouées.
Commenter  J’apprécie          120
andreas50   07 novembre 2019
Réseau d'ombres de Colonel Rémy
Pauvre ami ! Je te connaissais assez bien pour savoir comment tu aurais jugé les années qui ont fait suite à la Libération et le dégoût que tu aurais éprouvé devant l'abominable farce qui s'est jouée sur les tréteaux d'une soi-disant « Résistance ». L'autre, la vraie, tu l'avais servie depuis les premiers jours. Il vaut mieux, tout bien compté, que tu aies exhalé ton dernier soupir sur cette terre de Suisse, où le grand mot de liberté n'est pas utilisé pour mieux peupler les prisons.
Commenter  J’apprécie          100
rulhe   15 octobre 2017
L'opération Jéricho de Colonel Rémy
les états majors gagnent

les guerres, les politiques

décident du sort des nations, et les combattants

ne sont en fin de compte

que bien peu de chose.

l, ingratitude et l, oubli sont chez eux une routine.
Commenter  J’apprécie          90
Pixie-Flore   31 janvier 2016
De Gaulle cet inconnu de Colonel Rémy
Puisque le sort m'a privilégié (parmi tant d'autres qui méritaient bien mieux que moi cette insigne faveur) en me permettant d'approcher souvent le Général, d'être parfois honoré de ses confidences, de le voir vivre devant moi au naturel, j'ai conçu l'ambition d'être vis-à-vis de toi, ami lecteur, comme un introducteur officieux qui te ferait entrer dans l'intimité d'un homme dont le nom, plus que jamais, figure sur toutes les lèvres, mais dont un destin singulier fait qu'il est en même temps, sans aucun doute, le Français le plus mal connu de France.



[p13]
Commenter  J’apprécie          70
rulhe   23 novembre 2016
Les balcons de Tulle de Colonel Rémy
pardonnez, mais n,oubliez

pas,ou vous serez blessé à

nouveau.le pardon permet

de relativiser,tandis oublier

fait disparaître la leçon.
Commenter  J’apprécie          80
krzysvanco   21 août 2014
Le 18eme jour : la tragedie de Leopold III, Roi des belges de Colonel Rémy
Il est des cas où l'honneur, au sens vrai du terme, se montre si âpre dans son exigence qu'il faut accepter, pour le servir, de renoncer à ses apparences : pareille abnégation est si rare, et d'une essence si noble, qu'elle ne peut être comprise que de coeurs d'élite.
Commenter  J’apprécie          70
rulhe   28 septembre 2016
Les balcons de Tulle de Colonel Rémy
pourquoi ai je si longtemps hésité avant

d écrire un chant 🎶 sur ses atrocités



Léon le noir

prêtre de tulle déporté a Buchenwald
Commenter  J’apprécie          50
rulhe   20 septembre 2016
Les balcons de Tulle de Colonel Rémy
le vent ne chante plus que

les morts.

la terre est frêle a l horizons.

tout est passé dans l avenir.

on les trouvait partout

dans les halliers.

au beau matin.

au fond d'un matin noyé

sous la pluie.

et la nuit n était jamais à

l heure a cause d eux.
Commenter  J’apprécie          40
NMTB   05 janvier 2019
Mémoires d'un agent secret de la France libre de Colonel Rémy
C’est dans la cour de la gare Saint-Jean, à Bordeaux, que m’attendait mon premier contact avec la Résistance intérieure, au moins sous sa forme populaire. Le train venant de Libourne m’a débarqué à la nuit tombée, et le black-out est rigoureux. Je crois me souvenir de l’existence de grilles, que l’obscurité qui règne empêche de distinguer. Une auto qui vient de la ville et cherche sans doute l’entrée de la cour allume un bref instant ses phares. Surpris dans leur faisceau, un piéton fait un bond. Craignant de l’avoir heurté, le conducteur stoppe sur place. Furieux, l’homme l’apostrophe : « Va donc, eh ! enc… »

- Qu’est-ce que c’est ? demande une voix à l’accent guttural.

- Enc… que j’te dis. T’es qu’un enc… !

L’automobiliste passe la tête par la portière. C’est un officier de la Wehrmacht.

- Voulez-vous parler poliment ?

- Poliment, moi, à un enc… ! Je leur cause pas, moi, aux enc… Je les emm… !

- Viens donc, intervient une femme qui est jusqu’alors demeurée dans l’ombre, et qui s’efforce de tirer son mari par la manche.

- Laisse-moi. D’abord, j’en ai marre, de tous ces enc… Qu’est-ce qu’y f… ici, cet enc… ?

Il se penche vers l’officier et répète posément :

- Enc…, j’te dis. T’es qu’un enc…, un sale c… d’enc… !

Pour triviale qu’elle soit, cette petite scène me réjouit le cœur. Je préfère de beaucoup le style énergique de cet ivrogne aux momeries larmoyantes de la presse vichyste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..