AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.01 /5 (sur 38 notes)

Nationalité : Salvador
Né(e) le : 10/4/1901
Mort(e) le : 28/05/1979
Biographie :

Consuelo Suncin Sandoval de Gómez née le 10 avril 1901 à Armenia, au Salvador et morte le 28 mai 1979, artiste et bohème, elle fut la muse et l'épouse d'Antoine de Saint Exupéry.

Son père, colonel de réserve, planteur de café à Armenia, était d'une des familles les plus riches du Salvador. Elle a eu une enfance paisible, et a reçu une excellente éducation, chez les pères. A 22 ans, elle est déjà séparée de son premier mari, un jeune officier mexicain rencontré à San Francisco, où elle suivait des études d'art .
À Mexico elle devient la maîtresse de José Vasconcelos, qui est déjà marié avec deux enfants, qu'elle rejoint à Paris. Là, elle rencontre et épouse Enrique Gomez Carrillo, que lui a présenté le peintre Van Dongen. Son nouveau mari est un écrivain guatémaltèque, correspondant de presse à Paris.
Deux années après le décès d'Enrique Gomez Carrillo en 1927, en compagnie d'un groupe d'écrivains français, elle part en Argentine .
En 1927 c'est une très riche veuve qui fume, conduit — fort mal —, boit de l'alcool — un peu trop —, sort, sculpte, voyage. C'est en 1930, dans les salons de l'Alliance française, à Buenos Aires, que Benjamin Crémieux lui présente le chef d'escale de la Compagnie Aéropostale Argentina, Antoine de Saint-Exupéry. De retour en France, elle l'épouse le 22 avril 1931 à la mairie de Nice puis religieusement à Agay le lendemain.
Malgré la vie tumultueuse qu'elle est obligée de mener avec son mari aviateur, elle noue des relations amicales avec le groupe des peintres surréalistes. Pendant la Seconde Guerre mondiale et avec le consentement de son mari, elle se réfugie à Oppède dans le Luberon avec un groupe d'étudiants des Beaux-Arts, tandis que Saint-Exupéry part pour New York. Ce groupe, dirigé par le futur grand architecte Bernard Zehrfuss, organise un réseau de résistance. Après avoir quitté la France, ils s'installent dans une grande maison paisible qu'elle avait dénichée non loin de New York. Parmi leurs amis exilés, on trouve : Ingrid Bergman, Jean Gabin, Greta Garbo, Charles Boyer, Marlène Dietrich, Jean Renoir et bien d'autres.
Saint-Exupéry écrit Le Petit Prince, dans lequel Consuelo est l'âme du livre.
Antoine de Saint Exupéry disparaît tragiquement avec son avion le 31 juillet 1944 près des côtes françaises de la Méditerranée lors d'une mission de guerre. Avec lui, elle a vécu une magnifique histoire d'amour. Après la disparition de son mari, Consuelo, , continue, chaque dimanche à lui écrire une lettre d'amour
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Consuelo de Saint-Exupéry   (4)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo

Interview de Consuelo de Saint-Exupéry sur son époux
Consuelo de SAINT-EXUPERY était l'épouse d'Antoine de SAINT-EXUPERY. Elle évoque longuement et de manière très personnelle son mari avec Georges CHARBONNIER . Elle revient sur quelques épisodes de leur vie : l'accident de son époux en 1935 au Guatemala, leur maison "La Feuilleraie" dans la forêt de Sénart, leur vie jusqu'à l'exode de 1939 (évocation d'une statue de son mari édifiée...

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
kielosa   21 novembre 2017
Mémoires de la rose de Consuelo de Saint-Exupéry
" Être la femme d'un pilote, c'est un métier.

Être la femme d'un écrivain, c'est un sacerdoce. "



(Page 228)
Commenter  J’apprécie          319
oran   10 février 2017
Oppède de Consuelo de Saint-Exupéry
- J'aime le chemin du trésor, plus que le trésor lui-même. J'aime partir, j'aime aller comme la vie coule, et puis on la repasse à d'autres et c'est fini, mais j'aime aussi laisser des traces, quelque chose de moi qui dure sur cette planète.
Commenter  J’apprécie          140
araucaria   23 août 2013
Mémoires de la rose de Consuelo de Saint-Exupéry
J'ai longtemps hésité avant de prendre la décision de révéler l'existence de ce manuscrit.

Pour le vingtième anniversaire de la disparition de Consuelo et le centième anniversaire de la naissance de son mari Antoine de Saint-Exupéry, j'ai pensé que le moment était venu de lui rendre hommage en lui redonnant la place exacte qu'elle avait toujours tenue à côté de celui qui écrivait avoir bâti sa vie sur cet amour. José MARTINEZ-FRUCTUOSO, légataire universel de Consuelo de Saint-Exupéry
Commenter  J’apprécie          130
pgremaud   13 août 2015
Oppède de Consuelo de Saint-Exupéry
Nous montions en silence dans le soir lumineux. J'entrais dans un pays nouveau, mon coeur battait. Je sentais que celui qui arrive à Oppède doit être touché soit par la grâce soit par le feu.
Commenter  J’apprécie          90
mireille.lefustec   23 juillet 2019
Mémoires de la rose de Consuelo de Saint-Exupéry
On peut toujours secourir ceux qu'on aime, juste en les aimant bien fort, de tout son être.
Commenter  J’apprécie          50
oran   08 août 2016
Oppède de Consuelo de Saint-Exupéry
Un homme est souvent plus présent dans une vie quand il n'est pas là...

page 273
Commenter  J’apprécie          50
mireille.lefustec   23 juillet 2019
Mémoires de la rose de Consuelo de Saint-Exupéry
Il ne parlait pas pour faire du bruit avec les mots, pour brasser du vent, mais pour dire toujours quelque chose qui avait un sens. Il ne mélangeait jamais ses douleurs physiques et morales avec le reste de sa vie.
Commenter  J’apprécie          30
oran   10 février 2017
Oppède de Consuelo de Saint-Exupéry
A Oppède, parmi les ruines, je me sentais mûrir sans savoir pour quels fruits, comme une branche quand l'été arrive aux arbres. Les séjours, les visites, les voyages de ma vie passée, je les avais faits comme des valises, rien ne m'avait touchée, - conduire un yacht, piloter un avion, chasser le puma, dompter un cheval ou apprivoiser un amoureux. Mais à Oppède, je commençais à m'excuser devant les autres femmes, d'exister. Je n'avais plus comme bagage que deux mains et deux pieds reçus gratuitement. Je n'avais rien fait de moi ni pour moi, pas même un enfant.
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustec   23 juillet 2019
Mémoires de la rose de Consuelo de Saint-Exupéry
J'étais devenue non pas un fruit qui tombe de l'arbre mais une graine qui voulait être semée, plantée pour l'éternité. Je voulais habiter le cœur de mon mari. Il était mon étoile, il était ma destinée, ma foi, ma fin. J'étais petite, mais j'avais en moi un immense pouvoir de vie.Toutes le étoiles de l'univers, je les avais réunies dans mes pupilles pour l'en baigner.

Un tel amour, c'était une grave maladie, une maladie dont on ne guérit jamais tout à fait.
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustec   23 juillet 2019
Mémoires de la rose de Consuelo de Saint-Exupéry
L'amour pour lui était une chose naturelle. Ceux qui habitaient avec lui le supportaient difficilement parce qu'il emportait tout son être avec lui, il se déplaçait avec lui-même complètement, totalement. Mais il savait aussi revenir complètement, totalement, sans oublier une parcelle de lui ailleurs.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Consuelo de Saint-Exupéry (62)Voir plus


Quiz Voir plus

Panique à la fromagerie !

Avant de se régaler de fromages, connaissez-vous l'auteur de cette citation : "Les ministres, c'est comme les trous dans le gruyère. Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous ; et puis, plus il y a de trous, ben, moins il y a de gruyère." ?

Nicolas Sarkozy
l'abbé Pierre
Coluche

12 questions
136 lecteurs ont répondu
Thèmes : fromages , culture générale , terroir , gastronomie , alimentation , lait , recettes de cuisine , Patrimoine culturel , patrimoine culinaire , silexCréer un quiz sur cet auteur