AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.26 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Velles , le 20 septembre 19
Mort(e) à : Versailles , le 17 fevrier 2018
Biographie :

Général à la retraite. Aristocrate, cavalier, catholique.

Volontaire comme chef d’un commando de partisans indochinois de février 1951 à juin 1952.

Saint-Cyrien (1945-1947), promotion du Nouveau Bahut, Dominique Gourlez de la Motte effectue deux séjours en Indochine de 1949 à 1955 comme commandant d'une unité de supplétifs puis d'un escadron blindé.

Promu au grade de capitaine, il est instructeur à l'Ecole de l’arme blindé et cavalerie de Saumur de 1956 à 1959.

De 1959 à 1962, il part en Algérie et commande un escadron à pied autour de Constantine puis de 1962 à 1964, il sert à l'état-major de la 11e brigade mécanisée des Forces françaises en Allemagne.

En 1964, il est admis à l'École supérieure de guerre.

Il commande le 12e régiment de cuirassiers (1968-1970). Ensuite, il sert au Centre d'études tactiques (1970-1973), puis devient auditeur au Centre des hautes études militaires (1973-1974), avant de devenir adjoint de l'inspecteur général de l'armée de terre. Il commande la 16e brigade mécanisée (1975-1977).

Il est désigné général commandant l'École de l’arme blindée et cavalerie de Saumur (1979-1981).

En 1981, il est nommé adjoint au général gouverneur militaire de Strasbourg commandant la 1ère armée. Il est promu général de corps d'armée le 1er janvier 1982 et prend peu après le commandement de la 4e région militaire jusqu’en septembre 1985, date de son passage dans la deuxième section des officiers généraux.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Dominique de La Motte   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
fklevesque   30 mai 2019
De l'autre côté de l'eau. Indochine, 1950-1952 de Dominique de La Motte
Le règlement officiel régit mes relations avec mes supérieurs et les sous-officiers français. Il ne m’est d’aucun secours dans mon rapport aux partisans, qui ne savent pas ce qu’est la France, pas plus que le communisme, et se considèrent comme liés à moi par un lien féodal de caractère assez particulier : ils ont le droit de le rompre quand ils le souhaitent, il n’est fondé sur aucun document écrit, mais tant qu’il est tacitement reconduit, il me donne sur eux, en pratique, le droit de vie et de mort.



Ce lien qui nous unit est matérialisé par une seule chose, l’argent, la pauvre solde que je leur remets tous les quinze jours. Ce n’est pas choquant. L’argent ici n’est pas le mal, il est le bien le plus primitif, la possibilité de manger. Pendant l’une des agréables détentes qui émaillent les opérations, je leur demande pourquoi ils acceptent de me suivre, et au besoin de se faire tuer pour moi. À voir leur tête, je comprends qu’il s’agit d’une question d’ordre métaphysique. Ils finissent par répondre : « Parce que chez toi, on mange bien. » Je suppose qu’ils ont voulu dire que je réglais la solde intégralement sans en mettre dans ma poche, contrairement, dit-on, à certains chefs caodaïstes.



Puisque l’argent a valeur de symbole, je paie moi-même la solde et je ne demande jamais son nom au récipiendaire : je dois le connaître, le lien qui nous unit l’impose. Cet exercice profitable me permet de distinguer, sans grand risque d’erreur, un Tonkinois d’un habitant de l’Annam, un Cochinchinois d’un Cambodgien, voire d’un Chinois quand, par hasard, j’en rencontre. Avec l’habitude, ils sont aussi différents qu’un Suédois l’est d’un Tunisien. En leur réglant leur dû, je leur rappelle leurs dettes à mon égard, mais je retiens rarement de l’argent de mon propre chef : une reconduction tacite est la règle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
tomgus   12 janvier 2018
De l'autre côté de l'eau. Indochine, 1950-1952 de Dominique de La Motte
L’intelligentsia, toujours en retard d’une idéologie, adule les communistes et les chrétiens progressistes tiennent le corps expéditionnaire pour d’abominables colonialistes Un an plus tard, la mort de Staline donnera l’occasion d’une sinistre bouffonnerie hautement symbolique : l’armée reçoit l’ordre de mettre les couleurs en berne pendant plusieurs jours en l’honneur du petit père des peuples, que la plupart des grandes consciences tiennent encore à cette époque pour le sauveur du monde. Heureusement, nous savions que certains ordres ne sont pas faits pour être exécutés. Mais celui-ci est arrivé à ses destinataires, et je le regrette.
Commenter  J’apprécie          40
Thai_expat   26 février 2011
De l'autre côté de l'eau. Indochine, 1950-1952 de Dominique de La Motte
Mais « comment commander des Jaunes », je ne m’étais pas inquiété de ce problème et personne ne me l’avait expliqué. […] Mon mentor a été un très vieux Chinois, l’adjudant Niem, retraité de la coloniale. Il était un peu gâteux, malin et plus raciste qu’il n’est possible. Sa hiérarchie des races n’était pas celle du comte de Gobineau. Il y avait, au-dessus de tout, les Chinois. Et puis, bien plus bas, les Blancs, les Tonkinois, les Annamites, les Cochinchinois, enfin les Khmers du Cambodge, sous-race parfaitement méprisable.
Commenter  J’apprécie          40
Thai_expat   26 février 2011
De l'autre côté de l'eau. Indochine, 1950-1952 de Dominique de La Motte
Pour mes hommes, la mort est peut-être absurde, mais guère terrifiante. […] Après une cérémonie militaire, on place les corps sur un énorme bûcher d’hévéas arrosé de gas-oil. Tout le monde rit autour du feu qui monte haut dans le ciel. […] le meilleur ami des deux morts surveille la longue opération. Comme je lui demande si c’est bientôt fini, il fourrage avec une longue perche, soulève quelque chose et me dit : « Il en reste encore un kilo, un kilo et demi. »
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

l'histoire médiévale française niveau facile à moyen

Entre quelles période situe-t-on le Moyen-Age?

Période moderne et Révolution Française
Préhistoire et Antiquité
Antiquité et période moderne
Révolution française et période contemporaine

23 questions
155 lecteurs ont répondu
Thèmes : médiéval , moyen-âge , histoire de franceCréer un quiz sur cet auteur