AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.2 /5 (sur 2188 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 01/01/1964
Biographie :

Après un bac de lettres, Emmanuel Guibert se dirige vers l'école Hourdé puis les Arts Déco pour entamer de longues études… de six mois. Happé par le monde professionnel, il entreprend son premier album, Brune, qu'il mettra sept ans à achever tout en découvrant le monde professionnel de l'illustration et le story-board pour le cinéma.

La parution de cette œuvre en 1992 chez Albin Michel l'introduit dans un petit cercle de jeunes dessinateurs cherchant à renouveler l'univers de la bande dessinée. De sa rencontre avec L'Association naîtra une suite de récits aussi riches qu'étonnants dans le magazine LAPIN.

Son emménagement dans l'Atelier des Vosges (place des Vosges, à Paris) lui fait côtoyer Frédéric Boilet, Tronchet, Émile Bravo, Christophe Blain et Joann Sfar. C'est avec ce dernier qu'il décide de se lancer sur les traces d'une facétieuse momie égarée dans les rues de Londres à la fin du siècle dernier. Publiée en 1997 dans la collection Humour libre, La Fille du professeur se verra plébiscité à Angoulême par l'Alph'Art Coup de Cœur et le Prix René Goscinny.

Sur un scénario de David B., Guibert s'est ensuite attaqué à une nouvelle singulière aventure fantastique, Le Capitaine Écarlate, pour la collection Aire Libre.

Avec Joann Sfar au scénario, il débute en 2001 la saga d'un jeune enfant juif en Judée il y a 2000 ans. Avec Les Olives noires, Guibert et Sfar signent pour la collection Repérages un récit bouleversant, juste et moderne, sur une période cruciale de notre histoire.
Il publie en trois tomes entre 2000 et 2008 "la guerre d'Alan", les souvenirs d'Alan Ingram Cope aux éditions L'Association dans la collection Ciboulette.
Il a été en 2007 lauréat de la Villa Kujoyama. De cette récompense naîtra l'album Japonais en décembre 2008.

En 2017, il est lauréat du prix René Goscinny pour l'ensemble de son oeuvre au festival d'Angoulême.

En 2020, il remporte le Grand Prix d'Angoulême.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Guibert
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Alors que Sardine de l'espace vit ses aventures à la TV sur Télétoon+, il n'oublie pas les lecteurs et lectrices et le voici donc de retour également en librairie le 10 juillet 2020 avec L'intelligence archificelle, 14ème volume en bande dessinée (Emmanuel Guibert et Mathieu Sapin) On vous offre les 10 premières pages à lire ici : https://www.dargaud.com/bd/Sardine-de-l-espace/Sardine-de-l-espace/Sardine-de-l-espace-tome-14-L-Intelligence-Archificelle


Citations et extraits (162) Voir plus Ajouter une citation
tamara29   17 mars 2013
Le Photographe, tome 1 de Emmanuel Guibert
D’un même élan, d’une même foulée, on attaque notre premier col. C’est la montagne-frontière, le Dewana Baba, le col du vieux fou. 5000 mètres. On m’a prévenu que ce ne serait pas une partie de plaisir. Effectivement, c’est très pénible. Toute la nuit, on grimpe au pas de charge un tas de cailloux sans fin qu’on ne voit pas. Tandis que ma raison me répète en boucle que je ne vais pas y arriver, mes pieds continuent d’avancer. Il fait de plus en plus froid. Vers cinq heures, l’aube point. Saoul de fatigue, au passage du col, je dois avouer qu’au fond de moi, je me demande ce que je fous là. Et comme d’habitude, je me réponds en prenant des photos.
Commenter  J’apprécie          220
gouelan   19 janvier 2016
Le photographe, Intégrale de Emmanuel Guibert
C'est calé ce que fait Juliette, parce que ce n'est pas facile.

Pour un Afghan, un chef, c'est quelqu'un de fort. Une femme ne peut être chef.

Pourtant, ils ont tous compris que c'est Juliette qui commande.

Commenter  J’apprécie          200
gouelan   21 janvier 2016
Le photographe, Intégrale de Emmanuel Guibert
- À Maïdan, il y a des gisements de lapis-lazuli.

- Les pierres bleues ?

- Oui, ils font sauter la montagne à la dynamite. […]

- Qu’est-ce qu’ils en font du lapis-lazuli ?

- Les pierres sont acheminées à dos d’âne au Pakistan et vendues.

L’argent va au parti Jamiat-e-islami, un des sept partis de la résistance. Celui de Massoud et celui de Bassir, le commandant qu’on va voir à Yaftal.

- Je savais que la résistance tirait son revenu de la came, mais pas des pierres précieuses.

- Ah si. Ils produisent aussi des émeraudes et des rubis.

Commenter  J’apprécie          190
cicou45   27 avril 2014
La guerre d'Alan : Intégrale de Emmanuel Guibert
"Et on sait pas si un geste n'aurait pas pu changer son destin."
Commenter  J’apprécie          210
gouelan   21 janvier 2016
Le photographe, Intégrale de Emmanuel Guibert
Je médite ce paradoxe afghan : L’impossibilité de s’isoler une minute dans un pays si peu peuplé.
Commenter  J’apprécie          200
Jumax   13 mars 2013
Ariol, tome 1 : Un petit âne comme vous et moi de Emmanuel Guibert
"C'est idiot, les balles de match. Quand on arrive à la balle de match, on devrait avoir gagné le match.Comme ça on éviterait la balle de match.

J'ai ga-gné

J'ai ga-gné"
Commenter  J’apprécie          190
rabanne   03 janvier 2016
Ariol, tome 1 : Un petit âne comme vous et moi de Emmanuel Guibert
- Tous les matins, en ce moment, je suis blotti, peinard, bien au chaud, je ne demande rien à personne...

- Moi pareil.

- Et puis alors on me tire, on me pousse et je me retrouve dehors, dans le bruit et le froid.

- Moi pareil.

- Et alors, ça ne te rappelle rien ?

- Non, quoi ?

- Ta naissance.
Commenter  J’apprécie          170
BMR   15 janvier 2009
Le Photographe, tome 1 de Emmanuel Guibert
[...] - L'ennemi c'est l'hélicoptère.

Les avions sont redoutables mais ils passent et, le temps qu'ils reviennent, tu peux éventuellement te cacher.

Alors que l'hélicoptère, il survole, il s'arrête, il reste en vol stationnaire, il te cherche, il te traque, c'est horrible.

Si tu es dans un endroit où il est difficile de se cacher, tu te jettes sous ton patou. Le patou c'est la couverture des afghans.

- Oui je sais, j'en ai une, marron.

- Couleur de la terre.

Tu ne bouges plus et surtout, tu fais en sorte que rien ne dépasse.

Tu serres les poings avec le pouce à l'intérieur, comme ça. Tu sais pourquoi ?

- Non.

- Parce que l'hélicoptère repère tout ce qui brille. Même un ongle.
Commenter  J’apprécie          150
Nastasia-B   23 août 2013
L'enfance d'Alan de Emmanuel Guibert
Depuis Los Angeles, on accédait à Santa Barbara par El Camino Real, la voie royale, une route ancienne qui remonte de San Diego à San Francisco. Le long de cette route, un moine franciscain espagnol qui venait du Mexique, le padre Junipero Serra, a établi une série de vingt et une missions.

Je ne me souviens plus quand.

Ces petites missions sont en adobe, des briques en terre renforcée de paille qu'on moule dans des formes en bois et qu'on laisse cuire au soleil. Elles sont très jolies. [...] La plus belle, c'est celle de Santa Barbara.

Après l'époque du padre, quand on a commencé à faire une route sur laquelle on pouvait se déplacer en voitures hippomobiles, le tracé du Camino Real est resté le même.

Quand l'automobile est venue, c'était encore le même.

Aujourd'hui, dans bien des endroits, c'est toujours le même.

Moi, quand je l'ai connue, la route était étroite. Sur de nombreux tronçons, il n'y avait qu'une voie. La chaussée n'était pas en bon état, les voitures tombaient souvent en panne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Nastasia-B   26 août 2013
L'enfance d'Alan de Emmanuel Guibert
LA MÈRE : D'ailleurs, écoute-moi bien. Ceci s'appelle ton PÉNIS. Il ne FAUT PAS que tu joues avec ton pénis. DU TOUT. Il ne faut pas le toucher.

ALAN : Pourquoi ?

LA MÈRE : Parce que Dieu n'aimerait pas ça. [...]

ALAN : Mais comment je vais faire pipi ? Ça va tomber n'importe où si je ne le tiens pas avec la main.

LA MÈRE : Tu peux le tenir, mais juste assez pour que le pipi aille où tu veux. Tu le tiens légèrement et c'est tout. Tu as bien compris ?

ALAN : Oui. [...]

Un beau jour, je ne sais pas pourquoi, alors que j'étais un grand adulte, je me suis rendu compte de cette gêne à toucher mon sexe. Je n'avais aucune gêne à toucher le sexe des femmes. Je le manipulais comme tout homme manipule le sexe des femmes. Ça ne me gênait pas du tout.

L'idée se limitait uniquement à mon sexe à moi. Avec toujours cette envie de ne pas déplaire à Dieu, même quand je ne faisais plus partie d'une Église et qu'à vrai dire, j'étais devenu plutôt païen, avec d'autres idées sur la religion.

Et ce jour-là, au milieu de ma vie, je me suis dit : " Mais c'est bête, la façon dont j'ai existé jusqu'ici. " Et j'ai commencé à me servir de mes mains.

Cette vérité est un peu embarrassante à raconter, mais je crois que c'est un exemple superbe de ce qu'on peut faire quand on donne à un très jeune enfant des idées qui, de toute évidence, sont ridicules. Elles peuvent rester ancrées dans sa personnalité de façon permanente et surtout INCONSCIENTE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

ariol

quel est l'annimal qui représente son meilleur ami?

un âne
un canard
un cochon
une mouche

4 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Ariol : Le chevalier cheval de Emmanuel GuibertCréer un quiz sur cet auteur

.. ..