AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.57 /5 (sur 152 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 22 avril 1952
Biographie :

C'est après avoir intégré une école de commerce que François Berléand décide de s'inscrire dans le groupe théâtral de son établissement. Il devient vite l'élève de Tania Bachalova et entre dans la troupe de Daniel Bénoin, puis à 26 ans, il débute au cinéma une carrière très prolifique avec 'Martin et Léa'. Si les premiers rôles sont surtout secondaires, sa collaboration avec Pierre Jolivet et le césar d'interprétation pour un Meilleur second rôle dans 'Ma petite entreprise' lui permettent de passer à la vitesse supérieure. S'enchaînent alors les tournages, depuis 'La Débandade' à l'incontournable 'Les Choristes', qui rafle toutes les récompenses de l'année 2004. Si le cinéma révèle toute sa grandeur, Berléand ne boude pas la télévision et fait quelques apparitions dans des séries comme 'Le Juge est une femme' et 'Julie Lescaut'. Il faudra attendre 2000 pour que le nom de François Berléand soit dans tous les esprits : s'il a toujours énormément travaillé, il est resté cantonné à l'interprétation de personnages politiquement corrects et lisses, le laissant sur le banc de touche. Mais désormais, son talent crève l'écran, et il peut se prévaloir de rôles à sa hauteur dans 'Le Prince du Pacifique', 'Les Ames câlines', 'Le Transporteur I et II', 'Mon idole', 'Ne le dis à personne', 'Quartier VIP', 'L' Ivresse du pouvoir', ou encore 'Selon Charlie', dirigé par Nicole Garcia. Aimant s'illustrer dans tous les genres, l'acteur ne boude pas la comédie, et joue aux côtés de Jean Reno et Jean Dujardin dans 'Cash', une comédie d'Eric Besnard sortie en 2008. Passant sans mal du rire au larme, François Berléand est sans conteste une valeur sûre du cinéma français.
+ Voir plus
Source : evene.fr
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
PrettyYoungCat   25 avril 2019
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
Il parait qu'un jour, un de ses amis, le croisant dans la rue, l'interpella et lui demanda pourquoi il parlait tout seul. Pris en défaut, mon papouchka marqua un temps de réflexion puis lâcha : "Parce que ça fait plaisir de parler avec quelqu'un d'intelligent."
Commenter  J’apprécie          258
1967fleurs   15 septembre 2015
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
Mamie m'avait inculqué la distance et le devoir, c'était une femme de distance et de devoir. Papa m'avait donné les premiers rudiments de pudeur : il ne m'avait jamais serré dans ses bras. Mon frère m'avait montré la délation, la trahison et la veulerie. Ma mère s'était chargée de m'aimer c'était le plus beau des cadeaux.
Commenter  J’apprécie          61
genobel   21 août 2012
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
j'ai été finalement très touchée par cette histoire un peu déroutante au début. C'est très bien écrit ; un très chouette livre qui vaut vraiment le détour.
Commenter  J’apprécie          60
Tatooa   27 mai 2013
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
Dans "le petit Poucet" déjà, des parents très pauvres perdaient leurs enfants dans la forêt. Après la lecture de ce livre, je regardai mes parents avec beaucoup d'attention. Est-ce qu'ils avaient l'intention de nous laisser quelque part, mon frère et moi, et de nous abandonner, nous aussi ? Ou bien est-ce qu'ils m'avaient adopté ? J'étais le portrait craché de mon père, disaient les amis, mais moi, je ne trouvais pas. Il était quand même nettement plus vieux que moi. Il avait des rides et plus beaucoup de cheveux. Ca me faisait bien sûr un peu peur mais la perspective d'être peut-être un enfant trouvé me mettait dans des états délicieux. Je ne rêvais plus que de ça : avoir des parents différents de ceux que j'avais.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   24 août 2012
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
Il parait qu'un jour un de ses amis, le croisant dans la rue,l'interpella et lui demanda pourquoi il parlait tout seul.Pris en défaut,mon Papouchka,marqua un temps de réflexion puis lâcha:"Parce que ça fait plaisir de parler avec quelqu'un d'intelligent".
Commenter  J’apprécie          50
PauloDs   09 mai 2014
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
"Je me suis résolu à ne plus subir la parole de l'autre, surtout la mienne..."
Commenter  J’apprécie          60
brigittelascombe   24 août 2012
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
Gaucher contrarié,dyslexique,dyscalculique, dysorthographique: tous ces dys- pour un zéro programmé.
Commenter  J’apprécie          52
brigittelascombe   24 août 2012
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
Papa m'avait donné les premiers rudiments de pudeur, il ne m'avait jamais serré dans ses bras.
Commenter  J’apprécie          40
YsaM   05 mars 2019
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
Je n'ai plus la force de parier sur l'erreur de diagnostic. Je n'en peux plus. j'ai abdiqué. Puisque je suis comme les autres, j'attends que ma folie se manifeste, qu'elle sorte de moi pour me montrer son visage. Je suis prêt à l'accueillir.
Commenter  J’apprécie          30
tesdichiti   31 mai 2017
Le fils de l'Homme invisible de François Berléand
p49. papa m'avait donné les premiers rudiments de pudeur : il ne m'avait jamais serré dans ses bras.... Ma mère s'était chargée de m'aimer, c'était le plus beau des cadeaux.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de François Berléand(1)Voir plus
Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de François Berléand (245)Voir plus


Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le métier de Sam ?

cuisinier
ébéniste
jardinier
tavernier

15 questions
4274 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur cet auteur