AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.69 /5 (sur 5342 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Calais , le 19/12/1938
Biographie :

Jean-Louis Fournier est un écrivain, humoriste et réalisateur de télévision.

Il est le fils du médecin Paul Léandre Emile Fournier et de Marie-Thérèse Françoise Camille Delcourt, rédactrice.

Il est le créateur, entre autres, de "La Noiraude" et d'"Antivol, l'oiseau qui avait le vertige". Par ailleurs, il fut le complice de Pierre Desproges en réalisant les épisodes de "La Minute nécessaire de Monsieur Cyclopède", ainsi que les captations de ses spectacles au Théâtre Grévin (1984) et au Théâtre Fontaine (1986).

C'est également à lui que l'on doit l'intitulé de la dépêche AFP annonçant le décès de l'humoriste: "Pierre Desproges est mort d'un cancer. Étonnant non ?". Il adore Ionesco.

En 2008, Jean-Louis Fournier publia le roman "Où on va, papa ?" dans lequel il décrit sa relation avec ses deux fils handicapés. Le livre, qui a reçu le Prix Femina, a suscité un certain nombre de controverses, et a provoqué une réponse de la mère des deux garçons qui a créé un blog qui leur est dédié:
https://mamanmathieuetthomas.monsite-orange.fr/.

Depuis, il a écrit deux autres romans: "Poète et Paysan" en 2010 et "Veuf" en 2011.

Jean-Louis Fournier a écrit et joué au Théâtre du Rond-Point deux pièces inspirées de ses écrits, "Tout enfant abandonné sera détruit", donnée en novembre 2011 et "Mon dernier cheveu noir", donnée en novembre 2012.

En 2013, il sort "La servante du Seigneur" dans laquelle il parle de sa fille. Celle-ci a exigé et obtenu un droit de réponse. A la fin du roman, elle signe 5 pages avec sa version des faits.
+ Voir plus
Ajouter des informations

Entretien avec Jean-Louis Fournier à propos de son roman Trop


Quel a été l`élément déclencheur de la rédaction de ce livre ?

L`achat d`une brosse à dent dans un hypermarché, il y en avait, cinq cent sortes...


Est-ce que la société a toujours souffert du "trop" ou est-ce un phénomène récent ?

Ca empire, le marketing envahit tout, la société transforme les citoyens en client.


Vous-même, avez-vous toujours porté ce regard sur notre société de consommation et ses travers ou est-ce un ras le bol récent ?

Un ras le bol récent.


Si nous sommes aujourd`hui envahis par le « trop de choix, trop de beurre, trop d`argent, trop de gâteaux… », de quoi manquons-nous en revanche ?

De simplicité, de sobriété, de frugalité, d`authenticité.


Pour beaucoup de gens, avoir beaucoup de choix est une chance. Pourquoi cela n`en est pas vraiment une selon vous ?

Trop de choix ce n`est plus le choix, c`est l`embarras du choix. Le bonheur ne peut pas être associé à l`abondance de bien.


Vous aviez déjà fait part de votre « mauvaise humeur » dans un précédent livre paru en 2012. le billet d`humeur est-il un genre ou exercice de style qui vous plait particulièrement ?

Non pas particulièrement, mais j`aime bien ouvrir ma gueule et faire partager mes indignations.


Le livre peut se lire comme un véritable recueil de poèmes. L`avez-vous travaillé dans ce sens ?

Un peu et j`en suis flatté si j`ai réussi.


Jean-Louis Fournier et ses lectures


Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire ?

Paroles de Prévert.


Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

La Métamorphose de Kafka.


Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Le désert des Tartares de Dino Buzatti.


Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?

Il y en a trop...


Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

James Thurber


Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

"La première fois que je l`ai vu j`ai compris qu`il n`avait été que prêté et qu`il allait falloir le rendre rapidement" Cocteau a écrit cette phrase à la mort de Raymond Radiguet, mort à 20 ans.


Et en ce moment que lisez-vous ?

Je relis Tintin.


Découvrez "Trop" de Jean-Louis Fournier aux éditions Editions de la Différence :


étiquettes
Videos et interviews (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Quels sont les livres incontournables de l'année 2019 à poser au pied du sapin ? Les éditeurs et éditrices de nos maisons vous conseillent leurs coups de coeur : - L'édition collector du "Parfum" de Patrick Süskind chez Fayard https://www.hachette.fr/livre/le-parfum-edition-collector-9782213712451 - le coffret collector Boris Vian au Livre de Poche https://www.hachette.fr/livre/coffret-anniversaire-9782253934547 - "Je ne suis pas seul à être seul" de Jean-Louis Fournier chez JC Lattès https://www.hachette.fr/livre/je-ne-suis-pas-seul-etre-seul-9782709662482 - le beau livre "France" du Routard https://www.hachette.fr/livre/guide-du-routard-voyages-france-9782017100737 - "L'Arrache-mots" de Judith Bouilloc chez Hachette Romans https://www.hachette.fr/livre/larrache-mots-9782016270080 - La Tentation de Luc Lang chez Stock https://www.hachette.fr/livre/la-tentation-9782234087385 - "Pourquoi les spaghetti bolognese n'existent pas" d'Arthur le Caisne chez Marabout https://www.hachette.fr/livre/pourquoi-les-spaghetti-bolognese-nexistent-pas-9782501136556 - "Nopi" de Yotam Ottolenghi chez Hachette Pratique https://www.hachette.fr/livre/nopi-9782019451653 - "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange chez Audiolib https://www.audiolib.fr/livre-audio/ici-nest-plus-ici-9791035401344 - "Desserts addict" de Valentin Néraudeau chez Larousse https://www.hachette.fr/livre/desserts-addict-9782035973740 - "Hitchcock la totale" chez E/P/A https://www.hachette.fr/livre/hitchcock-la-totale-9782376710301

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (1178) Voir plus Ajouter une citation
Juin   12 octobre 2011
Veuf de Jean-Louis Fournier
Si je dis que je vais bien, ce n'est pas vrai; si je dis que je vais mal, ce n'est pas vrai non plus. Je vais.
Commenter  J’apprécie          1331
julinou   09 décembre 2011
Veuf de Jean-Louis Fournier
C'est triste de penser qu'il faut attendre le pire pour enfin comprendre. Pourquoi le bonheur, on le reconnaît seulement au bruit qu'il fait en partant ?
Commenter  J’apprécie          990
jelly-belly   04 décembre 2008
Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier
Quand on me demande dans la rue un don pour les enfants handicapés, je refuse. Je n'ose pas dire que j'ai deux enfants handicapés, on va croire que je blague. L'air dégagé et souriant, je m'offre le luxe de dire : "Les enfants handicapés, j'ai déjà donné."
Commenter  J’apprécie          910
julinou   23 juillet 2009
Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier
Ne pas être comme les autres, ça ne veut pas dire forcément être moins bien que les autres, ça veut dire être différent des autres. (p. 104)
Commenter  J’apprécie          850
kathy   11 avril 2012
Veuf de Jean-Louis Fournier
Le jour où l'eau courante ne court plus on regrette sa fraîcheur, quand la lampe s'éteint on regrette sa lumière, et le jour où sa femme meurt, on se rend compte à quel point on l'aimait. C'est triste de penser qu'il faut attendre le pire pour enfin comprendre. Pourquoi le bonheur, on le reconnaît seulement au bruit qu'il fait en partant?
Commenter  J’apprécie          790
Mouna   12 décembre 2008
Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier
Vous ne connaîtrez jamais ce délicieux frisson qui vous parcourt des pieds à la tête, fait en vous un grand chambardement, pire qu'un déménagement, une électrocution, ou une exécution. Vous chamboule, vous tourneboule et vous entraîne dans un tourbillon qui fait perdre la boule. Vous remue tout l'intérieur, vous donne chaud à la gueule, vous fait rugir, vous hérisse le poil, vous fait bégayer, vous fait dire n'importe quoi, vous fait rire et aussi pleurer.



Parce que, hélas, mes petits oiseaux, vous ne saurez jamais conjuguer à la première personne du singulier et à l'indicatif du présent le verbe du premier groupe: aimer.
Commenter  J’apprécie          770
nadejda   19 décembre 2010
Grammaire française et impertinente de Jean-Louis Fournier
Dans les propositions subordonnées, le subjonctif s'emploie pour exprimer :

un fait redouté

Mon arrière-grand-père est mort,mon grand-père est mort, mon père est mort, j'ai peur que ce ne soit héréditaire.
Commenter  J’apprécie          783
Dionysos89   24 octobre 2013
Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier
En tant que père de deux enfants handicapés, j’ai été invité à participer à une émission de télévision pour témoigner.

J’ai parlé de mes enfants, j’ai insisté sur le fait qu’ils me faisaient rire souvent avec leurs bêtises et qu’il ne fallait pas priver les enfants handicapés du luxe de nous faire rire.

Quand un enfant se barbouille en mangeant de la crème au chocolat, tout le monde rit ; si c’est un enfant handicapé, on ne rit pas. Celui-là, il ne fera jamais rire personne, il ne verra jamais des visages qui rient en le regardant, ou alors quelques rires d’imbéciles qui se moquent.

J’ai regardé l’émission, qui avait été enregistrée.

On avait coupé tout ce qui concernait le rire.

La direction avait considéré qu’il fallait penser aux parents. Ça pouvait les choquer.



Commenter  J’apprécie          752
Dionysos89   19 juin 2014
Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier
Elle est terrible la mort de celui qui n’a jamais été heureux, celui qui est venu faire un petit tour sur Terre seulement pour souffrir.



Commenter  J’apprécie          760
adeline57   26 mars 2012
Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier
Quand un enfant se barbouille en mangeant de la crème au chocolat, tout le monde rit ; si c'est un enfant handicapé, on ne rit pas. Celui-là, il ne fera jamais rire personne, il ne verra jamais des visages qui rient en le regardant, ou alors quelques rires d'imbéciles qui se moquent.
Commenter  J’apprécie          650

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Huit titres de Jean-Louis Fournier.

Il a jamais tué personne, ...

mon tonton
mon pépé
mon frangin
mon papa

8 questions
121 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Louis FournierCréer un quiz sur cet auteur

.. ..