AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.24 /5 (sur 274 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Stirling , 1972
Biographie :

Gail Honeyman est une auteure écossaise.

Elle a fait ses études en littérature et langue française à l'Université de Glasgow avant de poursuivre un cycle postgraduate en poésie française à l'Université d'Oxford.

Elle a d'abord travaillé en tant que fonctionnaire d'État dans le développement économique, puis comme administratrice à l'Université de Glasgow.

"Eleanor Oliphant va très bien" (Eleanor Oliphant is Completely Fine, 2017) est son premier roman. Il a suscité un véritable engouement international et est en cours de traduction dans 27 pays.

Il a remporté le prix Costa 2018 du meilleur premier roman.

Gail Honeyman vit à Glasgow.

Twitter : https://twitter.com/gailhoneyman?lang=fr


Source : http://www.penguinrandomhouse.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Eleanor Oliphant Is Completely Fine, by Gail Honeyman Audiobook Excerpt

Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
iris29   19 janvier 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
Le barman qui mesurait un bon mètre quatre-vingts, avait percé ses oreilles de trois trous énormes avant d'y insérer des petits disques en plastique pour les agrandir encore. Pour une raison inconnue, j'ai pensé à mes rideaux de douche.
Commenter  J’apprécie          373
marina53   04 avril 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
J'ai pris un des journaux gratuits que les gens abandonnent toujours sur les sièges des autobus et l'ai feuilleté. Une célébrité quelconque venait de se marier pour la huitième fois. Un panda en captivité avait apparemment « réabsorbé » son propre fœtus, mettant fin à sa grossesse – j'ai regardé par la vitre et essayé, en vain, de comprendre le système reproductif des pandas. La page 10 faisait état de la découverte de preuves d'agressions systématiques et répétées sur des mineurs placés dans divers foyers de l'assistance publique. Telle était la hiérarchie des nouvelles.
Commenter  J’apprécie          330
iris29   18 janvier 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
(...), j'avais nourri un petit fantasme tenace sur la personnalité et l'apparence de ce père absent. Elle avait été secouée d'un rire inextinguible.

- Un donneur ? C'est vraiment le mot que j'ai employé ? Ce n'était qu'une "métaphore", ma chérie, a-t-elle dit. (...)

Je voulais juste te ménager. Il faudrait plutôt parler de ... donation compulsive, dans son cas . Je n'ai pas eu voix au chapitre. Tu comprend ce que je suis en train de te dire ?

J'ai répondu oui mais je mentais.
Commenter  J’apprécie          321
marina53   02 avril 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
J'ai beaucoup de compassion pour les êtres séduisants, parce que la beauté commence à s'étioler à l'instant où vous en êtes dotés, elle est éphémère. Ce doit être très dur. Devoir sans cesse prouver que vous ne vous réduisez pas à cela, vouloir que les gens ne s'arrêtent pas à votre apparence, avoir envie d'être aimé pour soi-même et non pour son corps splendide, ses yeux pétillants ou sa chevelure luxuriante.
Commenter  J’apprécie          282
iris29   19 janvier 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
Nous avons traversé un lotissement de maisons blanches, composé de quatre types de constructions agencées selon un ordre répétitif. Toutes avaient une voiture presque neuve dans leur allée. des petits vélos avec roulettes et des paniers de basket fixés au mur des garages suggéraient la présence d'enfants, mais on en voyait aucun nulle part. Les rues portaient des noms de poètes - allée Wordsworth, passage Shelley, butte Keats - sans doute choisis par le service marketing du promoteur. Uniquement des poètes que les gens qui aspirent à ce genre de lieu de vie seraient aptes à reconnaître , des poètes qui avaient écrit sur des urnes, des fleurs, et des nuages glissant dans le ciel . A en juger par mon passé, j'avais davantage de chances de finir dans une impasse Dante ou une promenade Poe.
Commenter  J’apprécie          270
iris29   18 janvier 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
- J'ignore s'il est encore de ce monde , Eleanor. S'il est en vie, il s'est sans doute débrouillé pour faire fortune de manière trouble et immorale. S'il est mort , ce que je souhaite de tout mon cœur, alors j'imagine qu'il erre sur le bord extérieur du septième cercle de l'Enfer, immergé dans une rivière en fusion , sous les quolibets des centaures.

C'est à ce stade de la conversation que j'ai compris qu'il serait superflu de lui demander si elle avait conservé des photos de lui.
Commenter  J’apprécie          270
Ladybirdy   27 septembre 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
Certains jours, j’avais cru mourir de solitude. Des gens disent parfois qu’ils sont sur le point de mourir d’ennui, qu’ils meurent d’envie de boire une tasse de thé, mais pour moi mourir de solitude n’a rien d’une hyperbole. Quand je me sens dans cet état, ma tête bascule vers l’avant, mes épaules s’affaissent, j’éprouve le besoin douloureux d’un contact humain –j’ai vraiment le sentiment que je vais m’écrouler et succomber si quelqu’un ne me prend pas dans ses bras, ne me touche pas. Pas un amant, s’entend ; cette folie mise à part, j’avais depuis longtemps abandonné tout espoir qu’une personne puisse m’aimer de la sorte. J'espérais juste être aimée comme un être humain. Le massage crânien de la coiffeuse, ma vaccination contre la grippe de l’hiver dernier ; chaque fois que j’avais un contact humain, c’était parce que je le payais, et encore était-ce souvent à travers des gants en caoutchouc.
Commenter  J’apprécie          260
iris29   20 janvier 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
Je l'ai regardée. L'écart entre ses connaissances et les miennes était injuste. A mon avis , les assistantes sociales devraient être obligées de présenter leurs propre dossiers à leurs usagers pour rétablir l'équilibre. (...) moi tout ce que je savais d'elle , c'était son nom et celui de son employeur.
Commenter  J’apprécie          260
marina53   06 avril 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
À force d'observer les gens depuis mon banc de touche, j'avais fini par comprendre que le succès en société dépendait souvent de la capacité à faire semblant. Les personnes populaires devaient savoir rire de choses qu'elles ne trouvaient pas très drôles, et faire ce qu'elles n'avaient pas envie de faire avec des gens qu'elles n'appréciaient pas plus que ça. Moi pas. Il y avait longtemps, j'avais décidé que si je devais choisir entre ça et mener ma barque en solo, alors je mènerais ma barque en solo. C'était plus sûr. La douleur est la rançon de l'amour, dit-on. C'était trop cher payé.
Commenter  J’apprécie          250
iris29   17 janvier 2018
Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman
J'ai parfois le sentiment que je ne suis pas là, que je suis le fruit de mon imagination. Il y a des jours où je me sens si peu attachée à la Terre que les fils qui me relient à la planète sont fins comme ceux d'une toile d'araignée, comme du sucre filé. Une grosse bourrasque suffirait à m'en détacher ; je m'élèverais et serais emportée comme des aigrettes de pissenlit.
Commenter  J’apprécie          250

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Luis Sepúlveda (1949-2020)

Luis Sepúlveda est né le 4 octobre 1949:

en Espagne
au Pérou
au Chili

8 questions
123 lecteurs ont répondu
Thèmes : chili , chilien , littérature , littérature hispanique , amérique du sud , hispanique , roman , romanciers , opposant politique , pinochet , dictature , exilCréer un quiz sur cet auteur

.. ..