AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.29/5 (sur 133 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Geneviève Jannelle est conceptrice-rédactrice publicitaire et auteure.

Elle est diplômée en publicité à l’Université de Montréal (2003), ainsi qu’en création littéraire à l'Université du Québec à Montréal (2010). Elle est directrice de création adjointe à l'agence de communication Cossette depuis 2018.

Geneviève Jannelle a remporté le prix de la nouvelle Radio-Canada en 2012.

Twitter : https://twitter.com/genjannelle?lang=fr

Ajouter des informations
Bibliographie de Geneviève Jannelle   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
Tu as mis un certain temps à me parler de ta famille, et quand tu l’as fait, c’était de façon évasive, en la qualifiant de défectueuse. Tu n’as pas voulu t’expliquer. J’ai imaginée bien des scénarios qui pourraient coller à ce mot. Que veux-tu, c’est tout moi, ça : curieuse avec beaucoup d’imagination. Ton secret m’obsédait.
Commenter  J’apprécie          00
Incipit :
Il eut mieux valu que je ne rencontre jamais, amour de la vie. Mais voilà, c’est arrivé. Je me dis parfois que je suis injuste, qu’un tour de montagnes russes avec toi vaudra toujours mieux qu’une vie entière dans la grande roue avec qui que ce soit d’autre.
Commenter  J’apprécie          00
Tu m’as fait promettre de plier bagage le jour où tu ne pourrais plus me faire l’amour. Point. Clause non négociable.
Commenter  J’apprécie          00
Je ne savais pas de quelle étoffe il faut être faite pour s'oublier entièrement dans un amour fait de soins, dans un amour où les attentions roulent à sens unique, inévitablement.
Dans un amour où la dépendance de l'un et les sentiments de responsabilité et de culpabilité de l'autre s'entrelacent dans un ballet sans grâce.
Commenter  J’apprécie          10
J'étais la spectatrice impuissante de ces petits deuils qui jalonnaient maintenant ta vie.
Commenter  J’apprécie          10
Ce roman de nous. (...) Je ne savais pas trop quelles étaient mes intentions ou ma démarche. Simplement que ce que nous avions vécu devait exister en dehors de moi. Après moi.
Commenter  J’apprécie          00
Je ne pouvais pas savoir qu'elles étaient moi avions tout faux. Que ce n'était pas ta famille que tu voulais me cacher, mais ce qu'elle révélait de toi. Que ce n'était pas moi que tu rentrais; tu repoussait plutôt le moment d'affronter mon rejet, à moi.
Commenter  J’apprécie          00
Je ne savais pas encore qu’au fil du temps, à vouloir être ta voix, tes bras, tes jambes, ta volonté, même : qu’à tenter de pallier toutes tes pertes, je me perdrais un peu aussi.
Qu’à chaque deuil d’un bout de toi, je t’offrirais un morceau de moi pour adoucir la pilule, et m’appartiendrais un peu moins.
Je ne savais pas parce que ça ne faisait que commencer,
Commenter  J’apprécie          50
Mon bassin répond au contact.

Horreur. J'ai frotté mes fesses, juste un peu, contre Christophe. C'est sûr qu'il l'a senti. Il marque un temps d'arrêt. Notez l'heure pour les archives de la honte : Estelle Saint-Brie, pire veuve ever, a frotté son cul contre le sexe de son meilleur ami à 5h17, après une longue et épique résistance de sept minutes. Pitoyable.

Ça y est, chacun est parfaitement conscient que l'autre ne dort pas, mais on reste immobiles.
Commenter  J’apprécie          40
Que c’est fini.
Qu’on se lasse même du meilleur plat quand on en mange tous les jours, pendant dix ans.Ou presque.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Geneviève Jannelle (171)Voir plus

Quiz Voir plus

Antigone de Jean ANOUILH

D'où le dramaturge a-t-il tiré l'idée ?

De Sophocle
De Homère
De Sofocles
D'Erasme

30 questions
334 lecteurs ont répondu
Thème : Antigone de Jean AnouilhCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..