AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1951
Biographie :

Agrégé et docteur ès lettres, Georges Forestier a été assistant à l'université de Coimbra au Portugal, professeur à l'IUFM de Rouen, maître de conférence, puis professeur à Reims et Paris III, avant de devenir professeur à Paris IV. Il dirige actuellement le Centre de Recherche sur l'Histoire du Théâtre de la Sorbonne.

Ses travaux d'édition portent principalement sur Racine et Molière (édition des œuvres complètes dans la bibliothèque de la Pléiade, avec la collaboration notamment de Claude Bourqui) mais aussi sur des auteurs moins connus du grand public comme Rotrou, Brosse, Boyer...

Il met (notamment) en valeur l'importance des travaux réflexifs de Corneille (examens, discours, actuellement disponibles en édition critique présentée par Marc Escola en GF) et souligne la construction "à rebours" de ces tragédies.

Sa dernière publication est une biographie de Jean Racine.

Il est l'ami de trente ans de Bertrand Marchal, le grand spécialiste de Mallarmé.


+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Georges Forestier

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Georges Forestier
Musardise   06 février 2019
Georges Forestier
- Matthieu Garrigou-Lagrange : Or, pour vous, [Molière] n'était pas à proprement parler un auteur populaire.

- Georges Forestier : Absolument pas. C'est une invention du XIXème siècle, d'abord des Romantiques, mais surtout de la IIIème République, qui avait besoin de faire de Molière la figure tutélaire de la nouvelle nation en train de se construire face à la Prusse. Et donc, on a essayé de faire chez Molière une sorte de tradition qui remonte jusqu'à la gauloiserie médiévale [...], c'est pour ça qu'on a insisté sur Molière farceur [...]. Alors qu'en fait, il suffit tout simplement de voir qui était son public, de voir le prix d'une place de théâtre au XVIIème siècle...

- M. G-L. : C'était extrêmement cher.

- G. F. : Comme aujourd'hui, d’ailleurs, hein. Dans les meilleurs théâtres, les places sont extrêmement chères, et qui va au théâtre aujourd'hui ? Les gens qui ont de l'argent...



La Compagnie des auteurs
Commenter  J’apprécie          311
5Arabella   03 novembre 2017
Molière de Georges Forestier
De la centaine d'épitaphes qui ont fleuri au lendemain de la mort de Molière, on retiendra celle de La Fontaine :



Sous ce tombeau gisent Plaute et Térence,

Et cependant le seul Molière y gît.

Leurs trois talents ne formaient qu'un esprit

Dont le bel art réjouissait la France.

Ils sont partis ! et j'ai peu d'espérance

De les revoir. Malgré tous nos efforts,

Pour un long temps, selon toute apparence,

Térence, et Plaute, et Molière sont morts.
Commenter  J’apprécie          70
5Arabella   01 août 2018
Jean Racine de Georges Forestier
En somme, ce que la postérité devait connaître des grands écrivains, c'était uniquement le monument qu'ils avaient eux-mêmes érigé dans l'espoir de permettre à leur gloire poétique de franchir les siècles. Quant à leur existence, elle était strictement d'ordre privé : dans une société chrétienne et aristocratique, on n'exhibait son moi social que pour mieux laisser ignorer le moi intime.
Commenter  J’apprécie          60
5Arabella   17 août 2017
Essai de génétique théâtrale : Corneille à l'oeuvre de Georges Forestier
C'est encore de la dignité de la réponse que peut apporter un héros (c'est à dire un Homme) à une situation impossible qu'il est question.
Commenter  J’apprécie          70
5Arabella   10 septembre 2017
CORNEILLE. Le sens d'une dramaturgie de Georges Forestier
On remarquera simplement qu'il ne s'agissait pas chez Aristote d'un constat de nature esthétique : l'argument était strictement rhétorique ; l'intérêt d'un sujet historique est dans le fait qu'il permet de "persuader", c'est sa seule supériorité sur un sujet inventé. L'argumentation a été reprise par tous les théoriciens de la poésie héroïque, c'est à dire non seulement de l'épopée et de la tragédie, mais aussi du roman, et il semble que Corneille soit l'un des seuls à avoir réfléchi sur la manière de dépasser ce point de vue rhétorique : tout en s'en servant pour donner la couleur du vrai aux conflits extraordinaires - et jugés invraisemblables par les théoriciens de son temps - qu'il mettait en scène, il a conçu la fiction théâtrale comme un jeu dialectique entre le vrai et le faux pour reconstruire une histoire à la fois plus forte que la véritable histoire, et compatible avec elle.
Commenter  J’apprécie          50
5Arabella   15 août 2017
Essai de génétique théâtrale : Corneille à l'oeuvre de Georges Forestier
...1639 ....La Mesnardière.....excluant tout ce qui dans l'action, l'attitude et les paroles des personnages, ne correspond pas à ce qu'ils sont :



"Pour la propriété des Moeurs, le poète doit considérer qu'il ne faut jamais introduire sans nécessité absolue ni une Fille vaillante, ni une Femme savante, ni un Valet judicieux. Car encore que ces parties se rencontrent quelquefois en ce sexe, et dans ce métier, il est néanmoins véritable qu'il y a peu de Saphos, encore aussi peu d'Amazones, et fort peu de sages valets ; et qu'ainsi de mettre au théâtre ces trois espèces de personnes avec ces conditions, c'est choquer directement la vraisemblance ordinaire."
Commenter  J’apprécie          40
5Arabella   04 février 2019
Molière de Georges Forestier
De Jean-Baptiste Poquelin, sieur de Molière, il ne subsiste ni lettre, ni brouillon, ni note, ni manuscrit. A cette époque, on n'attachait nulle importance aux traces écrites des grands hommes et des grands créateurs. Une fois son oeuvre publiée, l'auteur lui-même mettait au feu brouillons et manuscrits.
Commenter  J’apprécie          40
5Arabella   07 février 2019
Molière de Georges Forestier
Le théâtre comique espagnol reposait sur une esthétique de l'illusion triomphante, issue de la vision du monde chrétienne selon laquelle la vie est une comédie sous le regard de Dieu, ce qui la rend illusoire puisque la vraie vie est ailleurs - en Dieu. A l'opposé, la comédie italienne mettait en jeu une esthétique liée à une conception de la vie profondément païenne : le monde serait dominée par des forces imprévisibles et malignes, sources de continuels événements inattendus et fâcheux qui font obstacle à l'action humaine et que seules la vertu de discernement et l'ingéniosité de l'esprit - et donc la fourberie - peuvent permettre de surmonter.
Commenter  J’apprécie          30
5Arabella   20 août 2018
Jean Racine de Georges Forestier
On ne sait ni quand Racine entreprit ni quand il acheva la révision de ses Oeuvres. La nouvelle édition ne porte pas d'achevé d'imprimer et porte simplement la date de 1697, mais elle a fort bien pu sortir des presses dans les dernières années de 1696. Toujours est-il qu'une page était définitivement tournée. Il pouvait désormais se consacrer - sans délaisser évidemment l'histoire du roi - à un autre ouvrage qu'il n'appartiendrait qu'à Dieu et à la postérité de juger : l'Abrégé de l'histoire de Port-Royal.
Commenter  J’apprécie          30
5Arabella   03 août 2018
Jean Racine de Georges Forestier
On ne doutera pas que, pur sa part, Racine ait rapidement dominé la rhétorique de la conversation galante, puisque tous les témoignages jusqu'à la fin de sa vie rapporteront qu'il possédait au plus haut point ce qu'on appelait alors "l'art de débiter agréablement ses pensées dans la conversations" - talent dont Corneille, incapable de paraître à son avantage dans le monde, s'était toujours senti cruellement dépourvu.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Adaptations avec Jean Marais

Jean Marais est le Marquis de Montauran dans Les Chouans, film français réalisé par Henri Calef en 1946 et adapté du roman éponyme de:

Honoré de Balzac
Victor Hugo
La Comtesse de Ségur

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : adapté au cinéma , adaptation , cinema , théâtre , littératureCréer un quiz sur cet auteur

.. ..