AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 295 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Rio-Salado, Algerie , 1954
Biographie :

Guy Jimenes est un auteur de littérature de jeunesse.

Il a vécu en Algérie jusqu'en 1963.

Bibliothécaire de formation, il a été bibliothécaire jeunesse une vingtaine d'année avant de se consacrer entièrement à l'écriture de livres pour la jeunesse.

Il habite aujourd'hui à Saint Jean de Brayes, dans le Loiret.

C'est Isabelle Jan qui l'a encouragé à écrire et qui a publié son premier livre en 1981. Ses ouvrages sont édités chez Bayard, Nathan, Syros, l'École des Loisirs et Rageot.

Il a aussi écrit ou coécrit des pièces de théâtre, des adaptations de romans et de contes, des récits pour la presse, quelques nouvelles noires...

site de l'auteur:
http://guyjimenes.net/

Source : www.ricochet-jeunes.org
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
Titou483   24 janvier 2018
Orphée l'enchanteur de Guy Jimenes
Il aurait dû se sentir heureux. Il s'en revenait en vainqueur. Il ramenait Eurydice des Enfers. Elle serait bien-tôt à la surface de la terre, rayonnante de joie parmi les siens trop tôt quittés. Et une vie de bonheur l'attendait, tous les deux. Une vie où le serpent n'aurait jamais mordu, et où tout cela n'aurait été qu'un mauvais rêve. D'où provenait alors cette sourde inquiétude qui le gagnait à mesure qu'ils s'approchaient du monde des vivants.
Commenter  J’apprécie          210
murielan   31 janvier 2013
Harcèlement ! de Guy Jimenes
Il nous faisait rire et il riait avec nous. Parce qu'il se croyait marrant. Mais nous on ne riait pas AVEC lui, on riait DE lui. Ce n'est pas pareil.
Commenter  J’apprécie          200
Myrtle   30 octobre 2011
Harcèlement ! de Guy Jimenes
Et pour être stimulé, Valentin l'a été. Par Stimulator en personne. Persecutor. Et il m'arrivait d'être fascinée par le talent de dissimulateur (Dissimulator !) de Bastien. Il y aurait de quoi chauffer la ville pendant dix ans avec les crayons à papier qu'il sortait négligemment de la trousse de Valentin et qu'il ne lui rendait qu'après les avoir brisés en deux. On pourrait caler toutes les vieilles armoires bancales de la région avec les gommes "empruntées" à Valentin et restituées à leur propriétaire débitées à coups de ciseaux, en deux ou quatre morceaux.

Si l'encre pouvait faire avancer les voitures, on roulerait jusqu'à la fin des jours avec le contenu des cartouches que Bastien vidait dans les affaires de Valentin, dans sa trousse, dans son cartable, dans ses poches, dans son cou...

Il avait l'art de s'arrêter au bon moment pour n'être pas pris en faute. Jamais rien de trop. Et surtout, sa victime ne protestait pas, ne protestait plus.
Commenter  J’apprécie          150
Titou483   24 janvier 2018
Orphée l'enchanteur de Guy Jimenes
La nuit était claire. Une nuit fraîche de fin d'été. Orphée comprenait maintenant le sens de la parole d'Hermès à abord de l'Argo : " Le moment n'est pas encore venu. " Il avait cru que le faux jardinier évoquait sa mort à lui, son dernier voyage. Il s'agissait en réalité de tout autre chose : cettedescente aux Enfers n'était pas celle qui clôt la vie humaine. C'était un voyage avec retour.
Commenter  J’apprécie          150
manue14   20 avril 2016
L'énigme des vacances : Mystère au cirque Alzared - CE1 au CE2 de Guy Jimenes
Clément s’amuse à foncer en zigzag comme s’il pilotait une Formule 1.

- Hé ! lui crie son père. Attends-moi !

Clément s’arrête et regarde machinalement de l’autre côté du parking.

Quelque chose a poussé sur le terrain vague. Quelque chose de nouveau, quelque chose d’extraordinaire…
Commenter  J’apprécie          140
Myrtle   30 octobre 2011
Harcèlement ! de Guy Jimenes
Je l'ai toujours pensé, en fait : Boubard était une anguille - une grosse anguille au nez rose, d'accord... Je vois que vous souriez et que je ne vous choque pas en disant ça, tant mieux... Son truc de parler tout le temps, d'être omniprésent, de prendre la tête aux uns et aux autres, je n'en ai jamais été dupe : c'était sa stratégie, une façon de se planquer, de ne jamais dire ce qu'il pensait, de ne pas laisser voir qui il était vraiment : un mec bidon, sans personnalité... Mon père le dit toujours : on ne peut pas compter sur ce genre de types. A la première occasion, ils vous filent entre les doigts...

Les profs aussi se sont vite lassés de lui. En particulier Biolle, qui est sans doute celle qui avait manifesté la plus grande patience à l'égard de Boubard, celle qui s'est le plus longtemps laissé prendre à son petit jeu de la séduction. Elle a fini par craquer lors du premier conseil de classe. Alors qu'on abordait la fiche de Boubard, Biolle a brusquement pris la parole. Bien que nous soyons présents, Alice et moi, en tant que délégués, elle a déclaré avec une sorte de profonde lassitude :

- Ce garçon est soûlant!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Titou483   17 décembre 2017
Orphée l'enchanteur de Guy Jimenes
La musique d'Orphée eut d'abord pour effet d'apaiser les coeurs. Les hommes échangèrent des regards surpris. Les sons jaillissaient, harmonieux, et s'ordonnaient peu à peu en

un rythme régulier et prenant. Les Argonautes, ragaillardis, se saisirent des cordages. Le mouvement de l'un ne contrariait plus celui de l'autre, et l'Argo recommença à bouger. Il fut hâlé ainsi en cadence et, bientôt, flotta sur la mer.
Commenter  J’apprécie          130
Myrtle   30 octobre 2011
Harcèlement ! de Guy Jimenes
Il avait l'air de mentir et le doute s'est insinué en moi. Et s'il avait renversé Fatima volontairement? Aujourd'hui encore, je vous assure que je ne suis plus sûr de rien... Il y a toujours eu chez Boubard pas mal d'hypocrisie, derrière ses airs assurés et ses faux sourires de sournois. Il ne faut pas toujours le voir comme une victime... Mais je me suis contenté de dire :

- C'est bon pour cette fois. Serrez vous la main tous les deux.

Là, il s'est passé une chose amusante : Boubard a tendu la sienne et Karim et Lionel ont tendu la leur en même temps!

J'ai rigolé :

- D'accord : tous les trois, si vous voulez. C'est encore mieux!

En classe, un petit malin a fait circuler un papier : "Sleepy = assassin" et d'autres petits malins l'ont suivi : "Vengeance pour Fatima". Xavier a dessiné tout une planche de bédé, "Le vélo de la mort", avec des "Boum" des "Aaarrgh", des cris, du sang... On a bien rigolé, ce lundi-là. Je me rappelle avoir écrit "Assassin" avec des doubles "s" anguleux, à la façon des nazis. Des bêtises. Vous voyez, je ne me donne pas non plus le beau rôle, et je reconnais que j'en ai fait baver à Boubard, tout au long de l'année. Mais rien de vraiment méchant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
orbe   01 septembre 2013
La nuit des otages de Guy Jimenes
Quelques jours plus tôt, Javier avait repéré l'appartement de la repentie, au deuxième sans ascenseur. Il fallait lui laisser le temps de monter, tout en la suivant d'assez près. Encombrée de sacs, elle ne refermerait pas sa porte que Javier n'aurait qu'à pousser. Psychologiquement, l'impact serait beaucoup plus fort. Effet de surprise garanti. On s'imagine toujours plus en sécurité dans un espace confiné, clos et familier. Javier annihilerait d'emblée cette illusion.
Commenter  J’apprécie          100
Liburu   02 mars 2015
Icare aux ailes d'or de Guy Jimenes
"Ecoute moi bien, surtout, ne t'approche pas de la mer,

l'eau des vague pourrait mouiller tes plumes et tu te noierais,

et ne va pas trop haut, le soleil pourrait faire fondre la cire !"
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Orphée l'enchanteur

Le début du récit commence par:

un songe
un rêve
une discussion
un cauchemar

30 questions
237 lecteurs ont répondu
Thème : Orphée de Guy JimenesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..