AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 3919 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Guer, Morbihan , le 21/09/1947
Biographie :

Évelyne Brisou-Pellen est une romancière française.

Elle passe une partie de son enfance à Meknès au Maroc, puis en Bretagne. Elle suit des études de Lettres et devient une éphémère enseignante, carrière interrompue par la naissance de ses enfants.

En 1978 elle commence à écrire pour des revues de jeunesse. Son premier texte est publié dans "Perlin et Pinpin" de l'éditeur Fleurus, mais c'est aux revues du groupe Bayard Presse (Pomme d'Api, Les belles histoires de Pomme d'Api) qu'elle contribue le plus.

En 1980, elle publie, chez Rageot, son premier roman intitulé "Le mystère de la nuit des pierres", suivi par "La cour aux étoiles" deux ans plus tard.

Avec une abondante œuvre romanesque, sa bibliographie compte plus de 150 titres. Elle est l'auteur des séries historiques "Garin Trousseboeuf" (1997-2013), le jeune scribe vivant au XIVe siècle, de "La Tribu de Celtill", qui se déroule à la période gallo-romaine et de la série romanesque et historique "Les Messagers du temps" (2009-2011).

Elle a reçu de nombreux prix dont le Grand Prix du livre pour la jeunesse en 1984 pour "Prisonnière des Mongols".

En 2015, elle obtient le prix des Incorruptibles (niveau cinquième et quatrième) pour "Le manoir, tome 1 : Liam et la carte d’Éternité", qui avait déjà été lauréat du prix Gulli du roman en 2013.

site officiel : http://www.brisou-pellen.fr/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2018, Evelyne Brissou-Pellen vous présente ses ouvrages " le manoir" aux éditions Bayard jeunesse. Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/recherche?requete=Evelyne%20Brisou-Pellen%20le%20manoir Notes de Musique : Free music archives. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/

+ Lire la suite

Citations et extraits (424) Voir plus Ajouter une citation
orbe   18 avril 2013
Le manoir, tome 1 : Liam et la carte d'éternité de Evelyne Brisou-Pellen
- Si vous vous êtes heurté à un mur, c'est que vos raisons de partir n'étaient pas bonnes, monsieur.

Je n'avais jamais entendu un argument aussi...aussi...Je ne trouvai pas de mot pour le qualifier. Je ne pus que hurler :

- Comment ça, pas bonnes? J'avais envie de revoir mon petit frère !

- Il est inutile de vous époumoner, monsieur. Il faut juste vous poser les bonnes questions. Pour quelle raison vouliez vous voir votre frère? S'agit-il d'une raison honorable?

- Très "honorable" ! J'ai peur qu'il lui soit arrivé quelque chose !

- Etes-vous sûr de n'être pas mû par une pointe de jalousie, monsieur?
Commenter  J’apprécie          420
gouelan   18 mars 2017
Le manoir, tome 1 : Liam et la carte d'éternité de Evelyne Brisou-Pellen
- La loi du plus fort, c'est un peu primaire. En cas de conflit, rien ne vaut la négociation.

Il fronça les sourcils :

- Quand on envahit ton pays, tu ne négocies plus.

- Il n'empêche que s'il y avait plus de philosophes et moins de guerriers, on ne dépenserait pas l'argent à acheter des armes, on l'utiliserait plus intelligemment, et on vivrait mieux. Parce que l'idéal, c'est quand même que chaque être humain trouve le bonheur !

- Qu'est-ce que tu me chantes , L'individu n'est rien, seule existe la CITÉ !

Il m'énervait de nouveau. Je protestai :

- La cité, c'est un homme, plus un homme, plus un. Autant de fois UN individu. De quel droit sacrifierait-on celui-ci à la survie de celui-là ? Et qui en déciderait ? L'honneur, le pays, la cité sont surtout des arguments pour envoyer le hommes se faire tuer. Si Sparte n'avait pas élevé ses enfants selon des valeurs guerrières, la vie y aurait été meilleure !

Léonidas me toisa de haut.

- Pour qui te prends-tu, petite larve ?
Commenter  J’apprécie          350
Souri7   23 avril 2017
Le manoir, tome 7 : Le collège de la délivrance de Evelyne Brisou-Pellen
– Laisse faire les professionnels, plaisanta Momo. Encore que quelqu’un a dit : N’oubliez pas que ce sont des professionnels qui ont construit le Titanic et des amateurs l’arche de Noé.
Commenter  J’apprécie          320
Souri7   22 avril 2017
Le manoir, tome 7 : Le collège de la délivrance de Evelyne Brisou-Pellen
– Oui… On ne sait jamais comment virent les choses. Je n’aurais pas aimé vivre à cette époque. Est-ce que j’aurais résisté ou collaboré ?

– Je te connais, tu aurais résisté…

Cléa eut un sourire un peu triste :

– C’est ce qu’on préfère croire de soi-même. Mais si on est menacé et qu’on a très peur, on n’est pas forcément le héros qu’on voudrait. Il est facile de penser qu’on aurait réagi avec courage et noblesse… quand on n’a pas eu l’occasion de le prouver.

– C’est vrai. Alors on ne juge pas. Ivan n’a sûrement pas pu faire autrement, surtout qu’il a sa sœur à charge, et maintenant Victor.
Commenter  J’apprécie          270
Souri7   13 février 2017
Le Manoir, Tome 6 : Alec et le strigoï de Evelyne Brisou-Pellen
Si on avait compris que la couleur, l’origine ou la religion n’avaient aucune importance, on aurait pu vivre en paix et mettre son énergie à faire progresser la cité au lieu de la détruire.
Commenter  J’apprécie          260
sylvicha   12 mai 2013
Le manoir, tome 1 : Liam et la carte d'éternité de Evelyne Brisou-Pellen
- Sois prudent, cependant, reprit le médecin. Tu ne dois toucher aucun des autres pensionnaires. Jamais, tu m'entends ! Autant pour ta sécurité que pour la leur.
Commenter  J’apprécie          260
gouelan   23 novembre 2016
Romulus et Rémus, les fils de la louve de Evelyne Brisou-Pellen
- Trois mois, tu exagères. Tu as vu leur carrure ?

- Justement. Rhéa Silvia affirmait que ses jumeaux étaient les fils d'un dieu.

Faustulus leva les bras au ciel.

- Et puis qui encore ? Les fils d'un dieu ! Quelle blague !

- Cela expliquerait que, même vestale, elle se soit trouvée enceinte.

- Oui, eh bien, on ne me fera pas avaler ça. Qu'elle ait eu des fils, passe encore, mais d'un dieu, ça me paraît tiré par les cheveux. Tu imagines...

Il se tut subitement.

- Un dieu... Quel dieu ? demanda-t-il d'un ton changé.

- Mars. Ils seraient les fils du dieu Mars.

Il y eut un silence, puis Larentia remarqua sourdement :

- Ils étaient nourris par une louve et un pivert, c'est bien ce que tu m'as dit.

Son époux hocha longuement la tête. Oui, c'était ça. Or, la louve était consacrée à Mars et le pivert était l'oiseau de ce même dieu...

Faustulus et Larentia se regardèrent abasourdis.

Commenter  J’apprécie          230
Souri7   04 décembre 2016
Le manoir, tome 3 : Alisandre et le cercle de feu de Evelyne Brisou-Pellen
Et si elle est choquée par ta tenue, c’est que les femmes ne doivent pas porter de vêtements d’hommes. Or, pour elle, le pantalon est un vêtement d’homme.

– Je regrette, ironisa Cléa, Jésus portait une robe !
Commenter  J’apprécie          240
maudchacha   30 mai 2016
La Vengeance de la momie de Evelyne Brisou-Pellen
En Egypte, au temps des pharaons, un orphelin qui s'appelé Khay suit discrètement les pilleurs. Dans une salle qui est gardée pas une statue de dieu chacal Anubis le jeune garçon vole la momie que le dieu gardée. Il l’emmène dans une barque il a l'idée de montrer la momie à des passants et en échange un peu d'argent ou de nourritures. Un peu après avoir volé la momie Khay sauve un chacal de la noyade. Le chacal restera avec lui tout au long de son aventure. Mais Khay a volé la momie d'un pharaon qui a cause de ça l’empêche de dormir éternellement.
Commenter  J’apprécie          230
Souri7   13 février 2017
Le Manoir, Tome 6 : Alec et le strigoï de Evelyne Brisou-Pellen
Les peuples qui ont une femme pour divinité supérieure privilégient la vie, et donc la fertilité… des femmes, des troupeaux et de la terre. Ceux qui choisissent un homme accordent plus d’importance à la force physique. Leur attention ne se porte pas sur la création de la vie, mais sur sa défense. Les premiers sont donc par essence pacifiques, les seconds guerriers. Et ces derniers sont hélas les plus nombreux.
Commenter  J’apprécie          200

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Evelyne Brisou-Pellen Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

les messager du temps

quel est le titre du premier tome ?

rendez-vous à Alesia
le chien d'or
les cinq écus de Bretagne
l'otage d'Atila

5 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Evelyne Brisou-PellenCréer un quiz sur cet auteur

.. ..