AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : Hongrie
Né(e) ŕ : Targu Mures (Roumanie) , le 10/09/1973
Biographie :

György Dragomán est un écrivain et traducteur roumano-hongrois d'expression hongroise.

En 1988, György Dragomán et sa famille quittent la Roumanie et émigrent en Hongrie. Il effectue ses études secondaires ŕ Szombathely, puis de 1992 ŕ 1998, il entre ŕ l'Université Loránd Eötvös (Budapest) afin d'étudier l'anglais et la philosophie, puis s'inscrit au Eötvös József Collegium et au Láthatatlan Collegium.

De 1998 ŕ 2001, il reprend le chemin de l'université de la capitale hongroise pour un doctorat de littérature anglaise moderne.

Son deuxičme roman, A fehér király paraît en 2005 et reçoit, en Hongrie, les prix Déry Tibor et Sándor Márai. Le livre est traduit dans plus de vingt pays et c'est Gallimard qui le publie, dans sa collection Du monde entier, la traduction française, due ŕ Joëlle Dufeuilly, sous le titre Le Roi blanc.

Parallčlement ŕ son activité de romancier, György Dragomán traduit en hongrois des auteurs britanniques, entre autres, Samuel Beckett, James Joyce, Ian McEwan, Irvine Welsh.
+ Voir plus
Source : wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
montmartin   30 novembre 2018
Le bűcher de György Dragomán
On ne peut raconter les choses douloureuses que si celui qui écoute a l'impression d'avoir lui aussi vécu la męme chose, la męme histoire.
Commenter  J’apprécie          100
Fandol   19 octobre 2017
Le roi blanc de György Dragomán
… avant que papa ne soit emmené, elle ne cassait jamais rien, et ne claquait pas les portes, męme quand elle se disputait avec papa…
Commenter  J’apprécie          50
Annahoj   27 octobre 2018
Le bűcher de György Dragomán
La douleur nous aide ŕ nous souvenir, non seulement des choses douloureuses, mais de tout, car il faut se souvenir de tout, ce dont nous nous souvenons existe, mais ce que nous oublions n’existe plus, disparaît du passé, disparaît du monde.
Commenter  J’apprécie          20
montmartin   30 novembre 2018
Le bűcher de György Dragomán
les filles disent que je suis une petite pimbęche, que je suis ridicule, la façon dont je n'arręte pas de me tortiller les cheveux montre que je me crois belle, alors que je suis moche comme un pou, et que je vais devenir de plus en plus moche, il n'a qu'ŕ regarder ma grand-mčre, celle-lŕ elle est tellement moche que rien que d'y penser on a envie de gerber.
Commenter  J’apprécie          10
Annahoj   27 octobre 2018
Le bűcher de György Dragomán
J’essaie de ne pas ma dire que tout ça n’a aucun intéręt, mais je sais trčs bien que cette foutue algčbre ne m’apportera jamais rien dans la vie, ŕ part des migraines.
Commenter  J’apprécie          10
Vouslisezquoicesoir   25 septembre 2018
Le bűcher de György Dragomán
Grand-mčre me dit qu’il est parfois plus facile de se taire. Mais plus on se tait, plus il devient ensuite difficile et de se taire, et de parler (p. 115)
Commenter  J’apprécie          10
Guil14   31 mars 2020
Le bűcher de György Dragomán
Il croyait, dit-il, que ceux qui venaient ŕ cet atelier aimaient dessiner et étaient capables de travailler par eux-męmes, et pas uniquement quand on leur disait quoi faire. Qu'ils étaient capables de penser par eux-męmes. Mais apparemment, nous sommes juste capables de faire les imbéciles et de beugler comme des veaux. Apparemment, personne ici ne sait quoi faire de la liberté. (chapitre 35, page 435)
Commenter  J’apprécie          00
Guil14   31 mars 2020
Le bűcher de György Dragomán
Cela signifie qu'il faut ętre bęte, qu'il faut ętre bęte quand on dessine, il ne faut ętre ni aveugle ni vaniteux, mais juste assez bęte pour accepter le fait qu'un trait n'est qu'un trait męme lorsqu'il aspire ŕ ętre plus. (chapitre 16, page 198)
Commenter  J’apprécie          00
Annahoj   27 octobre 2018
Le bűcher de György Dragomán
… que si on mentait comme si on disait la vérité, le mensonge devenait une vérité ...
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Racine - Britannicus

En quelle année la pičce a-t-elle été représentée pour la premičre fois ?

1666
1667
1668
1669

10 questions
146 lecteurs ont répondu
Thčme : Britannicus de Jean RacineCréer un quiz sur cet auteur