AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 658 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Davlékanovo (République de Bachkirie) , le 21/02/1943
Biographie :

Ludmila Ievguenievna Oulitskaïa (en russe : Людмила Евгеньевна Улицкая) est une femme de lettres russe. Elle est mariée au sculpteur Andreï Krassouline.

Née dans le sud de l'Oural où ses parents moscovites se sont réfugiés pendant la guerre, elle suit des études de biologie à Moscou dans les années 60. Plus tard, elle perd sa chaire de génétique quand les autorités soviétiques s'aperçoivent qu'elle prête sa machine à écrire à des auteurs de samizdat.

Elle se consacre alors à l'écriture, d'abord pour la radio et le théâtre. Elle collabore un temps au Théatre musical juif. Dans les années 80, elle écrit des nouvelles. Mais il lui faudra attendre le démantèlement de l'Union Soviétique pour être véritablement publiée et reconnue.

Son premier roman publié en Russie, "Sonietchka", paraît dans le magazine littéraire Novy Mir en 1992. Ses œuvres sont largement traduites et diffusées à l'étranger. En France, elle est publiée dès la fin des années 80 chez Gallimard.

Elle connait un succès critique important et remporte de nombreux prix en Russie et à l'étranger depuis de nombreuses années :
- prix Médicis étranger pour "Sonietchka" en 1996,
- le prix Booker russe pour "Le Cas du docteur Koukotski" en 2001,
- une distinction de l'Académie allemande de littérature pour la jeunesse en 2005.

En France, elle a été faite chevalier de l’ordre des Palmes académiques en 2003, chevalier de l’ordre des Arts et Lettres en 2004, et officier de la Légion d'honneur en 2014.

Elle a publié des romans, des recueils de nouvelles, des pièces de théâtres et des contes pour enfant.

Son dernier roman "L'échelle de Jacob" est sorti fin mars 2018 aux Editions Gallimard.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Podcasts (1)

Citations et extraits (243) Voir plus Ajouter une citation
palamede   09 août 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
« Tchekhov ... méprisait le monde ancien, et il redoutait le monde à venir. La souffrance des habitants de la cerisaie est enjolivée. Une autre souffrance – nue, éreintée, affamée, mais active et agissante –, se transformera en quelque chose de nouveau et de jamais vu, qui surpassera toutes les utopies des premiers socialistes, de Thomas More à Tommaso Campanella. Tout a été pensé et élaboré bien avant Marx. Je pense que dans cent ans, quand la culture humaine aura atteint un niveau inimaginable, on regardera Tchekhov, dans les théâtres, comme un monument sublime à un monde révolu. Mais ses pièces constituent un pas indispensable vers quelque chose de plus grand et de meilleur… 
Commenter  J’apprécie          530
palamede   23 juillet 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
Chacun prend dans l’art ce qui lui plaît. L’objectivité n’existe pas, il y a la subjectivité.
Commenter  J’apprécie          521
palamede   25 juillet 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
Elle connaissait tous ces livres, tous jusqu’au dernier. Ils avaient été lus, et lus à fond. Aujourd’hui encore, Nora terrassait les ignorants par la profondeur de sa culture, et toute cette culture provenait de ces deux cents livres sélectionnés comme pour une île déserte, criblés de minuscules remarques au crayon dans les marges. Depuis la Bible jusqu’à Freud. Oui, une île déserte. En réalité, cette île était on ne peut plus habitée – des troupeaux de punaises y paissaient à loisir. Elles dévoraient Nora quand elle était petite, mais sa grand-mère, elle, ne les remarquait pas. À moins que ce ne fût l’inverse… 
Commenter  J’apprécie          470
palamede   24 juillet 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
L’ombre, la continuation de l’existence,

à l’horizon de la page,

s’ébauche comme les brumes d’un futur matin,

et la phrase n’a pas de fin.



(Vladimir Nabokov)
Commenter  J’apprécie          400
fanfanouche24   12 août 2018
Sonietchka de Ludmila Oulitskaïa
Quant à Sonietchka, après avoir appris tant bien que mal ses leçons, elle éludait chaque jour et à chaque instant la nécessité de vivre ces pathétiques et glapissantes années trente en menant paître son âme dans les vastes pâturages de la grande littérature russe (...) (p. 12)
Commenter  J’apprécie          310
ClaireG   25 janvier 2016
Le chapiteau vert de Ludmila Oulitskaïa
Peut-être que la beauté sauverait le monde, ou la vérité, ou un truc magnifique du même genre, mais la peur était quand même plus forte que tout, elle détruisait tout, tous les germes de beauté, toutes les pousses de ce qui est magnifique, sage, éternel... Ce ne serait pas Pasternak qui resterait, mais Mandelstam, parce que l'horreur de ce temps était davantage présente chez lui. Pasternak, lui, avait toujours voulu se réconcilier avec l'époque, l'expliquer de façon positive.



p. 258
Commenter  J’apprécie          300
palamede   13 août 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
Un article de critique littéraire ne doit pas porter de jugements. Un critique n’est pas un juge. C’est un commentateur, un objecteur, un continuateur ou un sociologue des idées de l’écrivain. Il faut d’autant moins l’encenser. Ce défaut existe : « Une tête magnifiquement campée… une voix d’une grande richesse… un écrivain extraordinaire (deux fois)… d’une grande importance… une maîtrise exceptionnelle (!)… des essais remarquables… un écrivain qui concilie tous les genres...
Commenter  J’apprécie          290
palamede   01 août 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
Et je m’en vais, quittant l’espace,

Au jardin des grandeurs en friche,

Sarcler l’illusoire constance

Et les causes qui trop s’affichent.

Tu vois, Infini, je lis seul

Ton manuel où tout s’invente,

Ton herbier sauvage et sans feuilles,

Ton livre de problèmes aux racines géantes



(Ossip Mandelstam, Les Poèmes de Moscou)
Commenter  J’apprécie          290
palamede   10 août 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
Et en russe, ça donne quoi ?

— En russe, Nora, ça donne : un homme réduit à lui-même – c’est un pauvre animal, un bipède tout nu ! Et c’est tout ! Se débarrasser de l’inutile ! À bas tout ce qui est superflu ! »

Là, Nora se couvrit les yeux de la main. Elle connaissait ce texte. Elle le connaissait très bien. Mais soudain, ces mots, « se débarrasser de l’inutile », lui semblèrent follement importants pour elle, personnellement. C’est toujours ainsi que cela se passe – on vit, on lit, on glisse cent fois sur le même passage, et tout à coup, c’est comme si nos yeux se dessillaient, on trouve ce qu’on a cherché pendant des années à l’endroit le plus rebattu, sur lequel on est déjà passé et repassé… 
Commenter  J’apprécie          280
palamede   12 août 2018
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa
Quand elle était encore petite, la fille de Marina avait demandé à sa mère : « Pourquoi les Russes, ils ont tous des dents pourries et les cheveux sales ? »

Tchipa aurait pu répondre à cette question, mais elle n’avait rien dit. Il aurait fallu expliquer trop de choses. Que chaque pays a ses propres habitudes culturelles – les Américains changent de tee-shirt deux fois par jour et se lavent dès qu’il y a une douche dans les parages, tandis que depuis des générations, les Russes se lavent une fois par semaine aux bains, le samedi, et changent de linge à cette occasion. Que beaucoup d’entre eux vivent dans des appartements communautaires sans salle de bains… Et aussi que chaque enfant de leur âge, même au fin fond de la Russie, lit en un an plus de livres que son frère et elle n’en avaient lu durant leur vie entière, que chaque adulte convenable connaît par cœur plus de poèmes qu’un professeur de littérature ici… 
Commenter  J’apprécie          260
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Tolstoï ou Dostoïevski

Dimitri Ivanovitch Nekhlioudov ?

Tolstoï
Dostoïevski

12 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russe , xixème-xxème siècles , romanCréer un quiz sur cet auteur
.. ..