AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 515 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Cologne , le 28/04/1925
Mort(e) à : Mayence , le 19/11/1993
Biographie :

Hans Peter Richter est un écrivain et psychosociologue allemand.

Il a connu la montée du nazisme, l'installation d'Hitler au pouvoir et la guerre, qui éclate quand il a quinze ans. Ces années terribles imprègnent profondément ses deux romans, Mon ami Frédéric (Damals war es Friedrich, 1970) et J'avais deux camarades (Wir waren dabei), qui sont aussi de formidables témoignages.

Après la guerre, Hans Peter Richter devient sociologue et s'occupe d'organisation du travail.

Il écrit plus de trente ouvrages et collabore à des émissions de radio et de télévision sur des sujets scientifiques et scolaires, mais aussi sur les chansons françaises et allemandes.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
blandine5674   04 novembre 2015
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
Vous n’avez toujours pas répondu à ma question : le prévenu habite-t-il dans votre maison depuis une dizaine d’années, et avez-vous toujours su qu’il était juif ?

M. Resch se rapprocha de l’estrade du président.

- Oui, mais autrefois, les choses étaient un peu différentes. Depuis, les temps ont changé. Je ne peux plus désormais supporter la présence d’un juif dans ma maison.

Commenter  J’apprécie          170
clgw304   29 mai 2013
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
« Des femmes, des vieillards étaient assis un peu partout, les yeux fermés. Certains s’étaient allongés sur les bancs ; chacun avait près de soi sa valise. Deux femmes, avec des enfants en bas âge, se serraient dans un coin sombre ; on entendait les enfants pleurer doucement. Dans un autre coin un couple d’amoureux se tenait étroitement enlacé. L’homme était un militaire. Nous nous assîmes près de la bouche d’aération. C’était là notre place. Papa s’adossa au mur blanc, humide, et ferma les yeux. »



Khadija. 
Commenter  J’apprécie          130
Hippocampus06   21 janvier 2018
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
"Autrefois , c'étaient les juifs...

Aujourd'hui , ce sont ici les Noirs , là les étudiants ...

Demain , ce seront peut-être les Blancs , les Chrétiens ou les fonctionnaires...''
Commenter  J’apprécie          120
savannah972   02 novembre 2012
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
j'ai lu ce livre, et je l'ai adoré. je lui met 20/20!!!



Commenter  J’apprécie          121
Auriane909   13 septembre 2015
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
Un livre poignant qui restera je pense un des meilleurs livres sur ce sujet.
Commenter  J’apprécie          101
Hiboux5   22 février 2018
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
Voici un passage du livre :



« Il y eut un bruit clair, un bruit de verre cassé, et la balle me revint, roulant innocemment sur la chaussée. Bouche bée, Frédéric contemplait les débris de la vitrine, J’étais en train de me pencher pour ramasser la balle sans bien réaliser encore ce qui s’était passé. Mais une femme avait surgi devant nous, elle s’en prit à Frédéric et se mit à vociférer en le secouant par le bras. A ses cris, les portes et les fenêtres s’ouvrirent tout autour de nous et très vite les curieux se rassemblèrent.

– Petits brigands ! Vauriens !

Devant la porte de la boutique, un homme fumait sa pipe avec indifférence, les mains dans les poches ; c’était le mari de la commerçante.

– Ce lourdaud de Juif, disait la femme à qui voulait l’entendre, casse ma vitrine pour voler mes marchandises ! Puis, se tournant vers Frédéric : Mais tu as manqué ton coup cette fois encore ; je t’ai à l'œil. Je te connais bien, tu ne m'échapperas pas. Vous autres, canailles de Juifs, on devrait tous vous exterminer. Ça vous met par terre une affaire avec leurs grands magasins, et ça vient, en plus, vous voler. Attendez un peu, Hitler va vous faire voir ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
blandine5674   04 novembre 2015
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
- On l’a mis à la retraite d’office, réussit-elle à formuler. A trente-deux ans !

- Mais pour quelle raison ? s’étonna Maman.

Mme Scheinder redressa la tête et son regard rougi par les larmes s’attarda longuement sur elle. Après un silence qui paru interminable, s’appliquant à détacher chaque syllabe, elle répondit :

- Nous sommes juifs !

Commenter  J’apprécie          50
pit31   24 novembre 2019
Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter
Je fus immédiatement saisi par l'atmosphère de désolation qui régnait dans ce lieu : les fenêtres étaient masquées par une accumulation de toutes sortes de choses : des taches claires sur les murs témoignaient encore de l'emplacement des meubles ; à même le plancher, il y avait un lit de fortune fait d'un ramassis de vieilles couvertures, d'un matelas éventré et de chiffons ; la table, au milieu, semblait être la seule pièce d'ameublement encore utilisable ; un chandelier de cérémonie en argent y était posé avec la bougie en train de brûler.

M. Schneider était assis à la table. Je m'enquis de Frédéric. M. Schneider eut un haussement d'épaules.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable   12 janvier 2019
J'avais deux camarades de Hans Peter Richter
Chaque votant recevait deux bulletins, un blanc et un vert.



"Mais qu'est-ce que ça veut dire ! s'est tout à coup exclamé un homme en brandissant son bulletin de vote de couleur blanche. Il n'y a que le nom d'Hitler à cocher là-dessus !"



Il parlait très fort et on l'entendait dans tout le gymnase.



Les conversations se sont tues instantanément. On aurait entendu une mouche voler. Tout le monde regardait celui qui venait de parler.



Je le reconnus à ce moment là : c'était le père de Günther.



"Et si je ne veux pas voter pour Hitler ?"



L'appariteur a alors fermé la porte du gymnase et fait quelques pas rapides en direction du père de Günther.



Mais l'autre ne s'est pas laissé démonter pour autant.



"C'est quoi ça ?" a-t-il demandé d'une voix tonitruante qui résonnait dans tout le gymnase. Il s'est mis à lire le bulletin à voix haute : "Toi, homme allemand et toi, femme allemande, approuves-tu la politique du Reich et es-tu prêt, en conscience, à la proclamer ouvertement comme ta propre conception du monde et ta volonté propre, es-tu prêt à te reconnaître solennellement en elle?"



Sans lui laisser le temps de finir, l'appariteur avait empoigné le père de Günther par le bras.



Nous contemplions tous la scène sans dire un mot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bookaddict   02 mai 2014
J'avais deux camarades de Hans Peter Richter
"Les petits jeunes se laissent impressionner par ses succès. Ils ne voient pas que ce type nous conduit tout droit au désastre. Et ça ne peut pas durer : .... Hitler occupe le Rhénanie ; Hitler réarme ; Hiter se promeut lui-même commandant en chef de l'armée : Hitler fait réintégrer le Reich à l'Autriche...Il va peut-être exiger maintenant le pays des Sudètes, et la Haute-Silèsie, et la Prusse orientale, Memel, le Schleswig du Nord, l'Eupen-Malmedy, l'Alsace et la Lorraine et aussi les colonies, pour pourquoi pas toute la terre, tiens ! ça va nous conduire où, ça ? Tu crois que le monde entier va se laisser marcher sur les pieds ? Hitler nous conduit droit à la guerre, tu entends la mère , à al guerre !"
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Mon ami Frédéric"

Qui est l'auteur du livre ?

Frédéric Uhlman
Christophe Léon
Hans Peter Richter

10 questions
219 lecteurs ont répondu
Thème : Mon ami Frédéric de Hans Peter RichterCréer un quiz sur cet auteur
.. ..