AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.82/5 (sur 38 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Bermersheim vor der Höhe près de Alzey (Hesse rhénane) , le 16/09/1098
Mort(e) à : Rupertsberg , le 17/09/1179
Biographie :

Hildegarde de Bingen, née le 16 septembre 1098 à Bermersheim vor der Höhe près de Alzey (Hesse rhénane) et morte le 17 septembre 1179 à Rupertsberg (près de Bingen), était une religieuse bénédictine et une mystique allemande du XIIe siècle.

Dixième enfant d'une famille noble très croyante, elle fut consacrée à la religion dès son plus jeune âge. À l'âge de huit ans, elle entre au couvent des bénédictines de Disibodenberg (de) sur le Rhin, dans le diocèse de Mayence, pour son instruction sous la tutelle de Jutta de Sponheim. Elle prononce ses vœux perpétuels et reçoit vers l'âge de quatorze ou quinze ans le voile monastique des mains de l'évêque Othon de Bamberg, qui de 1112 à 1115 remplaçait l’archevêque Adalbert de Mayence, prisonnier du roi Henri V.

Lorsque Jutta meurt en 1136, Hildegarde est élue abbesse de Disibodenberg, à l'âge de 38 ans.

Elle commence à 43 ans à consigner les visions qu'elle a depuis l'enfance, dans le Scivias (du latin sci vias Dei « sache les voies de Dieu »). En 1147, elle fonde l'abbaye de Rupertsberg (de).

L'approbation du pape Eugène III lors d'un synode réuni à Trèves fin 1147 - début 1148 encouragea Hildegarde à poursuivre son activité littéraire. Elle achève le Scivias, composé en 1151. Puis elle écrit le Liber vitae meritorum entre 1158 et 1163 et le Liber divinorum operum entre 1163 et 1174. En 1165, elle fonde l'abbaye d'Eibingen.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Hildegarde de Bingen   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Hildegarde de Bingen – La Sibylle du Rhin, selon Claude Mettra (France Culture, 1984) L’émission « L'autre scène ou les vivants et les dieux », par Claude Mettra, diffusée le 1er octobre 1984 sur France Culture. Lectures : Michèle Larivière, Laurence Drummond et Bernadette Onfroy.

Podcasts (1)


Citations et extraits (134) Voir plus Ajouter une citation
Hildegarde de Bingen
Au moment où Adam a désobéi à l'ordre divin, à cet instant même, la mélancolie s'est coagulée dans son sang.
Commenter  J’apprécie          353
Lorsque l’âme et le corps s’accordent dans leur rectitude, ils obtiennent dans une joie unanime des récompenses suprêmes.
Commenter  J’apprécie          200
Si tu décides de courir vers Dieu, c’est lui qui t’aidera.
Commenter  J’apprécie          204
Quand l’homme a compris le bien et le mal, il enferme le bien dans le secret de son cœur et il rejette le mal loin de lui.
Commenter  J’apprécie          195
u moment où Adam a désobéi à l'ordre divin, à cet instant même, la mélancolie s'est coagulée dans son sang.
Commenter  J’apprécie          192
Hildegarde de Bingen
Moi, misérable et plus que misérable, en ma condition de femme, j'ai contemplé dès mon enfance de grandes merveilles, que ma langue ne pourrait exprimer, si l'Esprit de Dieu ne m'apprenait à croire.
Commenter  J’apprécie          150
Les esprits des fidèles montent comme les nuées de vertu en vertu, et lorsque l’amour et l’humilité les considèrent et les protègent avec diligence, ils accèdent avec persévérance et douceur aux plus hauts désirs.
Commenter  J’apprécie          140
Réponse de la joie du ciel (celeste gaudium) ; (l'exultation, l'allégresse, la liesse, la gaieté)
Alors, venant du nuage trouble dont j'ai parlé, j'ai entendu de nouveau une voix faire cette réponse :
"Aveugle et sourde ! Tu ne sais ce que tu dis en toi-même. Dieu a créé l'homme plein de lumière, mais à cause de sa transgression, le serpent l'a entraîné dans ce lac de misère. Regarde maintenant le soleil, la lune, les étoiles et toute la verdure qui orne la terre, et considère quelle prospérité Dieu donne à l'homme avec cela, alors que l'homme pèche contre Lui avec une grande audace. Toi, tricheuse, perfide et impie, tu places toujours ta confiance dans la géhenne et tu ne sais même pas quel salut vient de Dieu. Qui te donne ce que tu as dans ces lieux clairs et bons, si ce n'est Dieu ? Quand le jour vient à toi, tu l'appelles nuit ; quand le salut est là pour toi, tu dis que c'est une malédiction ; et quand tout va bien pour toi, tu dis que tout va mal. Tu appartiens donc à l'enfer.
Commenter  J’apprécie          100
L’esprit est lien de la volonté et du désir.
Commenter  J’apprécie          130
Le bonheur rétorque à l’affliction : « […] Tu n’attends rien de Dieu, aussi ne reçois-tu rien de lui. Moi, j’appelle Dieu haut et fort, et j’accepte sa réponse ; je lui demande quelque chose, et dans sa bonté, il m’accorde ce que je veux ; je le cherche, et donc je le trouve.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Hildegarde de Bingen (66)Voir plus

Quiz Voir plus

Merlin d'Anne-Marie Cadot-Colin

Quel(le) est l'auteur(e) de la véritable histoire de Merlin?

Chrétien de Troyes.
Robert de Boron.
Anne-Marie Cadot-Colin
Arthur.

30 questions
466 lecteurs ont répondu
Thème : Merlin de Anne-Marie Cadot-ColinCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..