AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.72/5 (sur 99 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Bien qu’elle soit de formation scientifique, Hope Tiefenbrunner a toujours accordé une place importante à l’écriture. Si la romance est, et a toujours été, son plat préféré, elle aime l'assaisonner d'une pointe d’humour, d’un zeste d'érotisme, d’un soupçon de modernité, le tout servi par des personnages généralement forts en bouche.


homepage : https://www.baran-tiefenbrunner.com/
facebook: https://www.facebook.com/ValeryKBaranHopeTiefenbrunner
Compte twitter : https://twitter.com/ValeryKB_HopeT
Compte Google + : https://plus.google.com/u/0/105827347256908951227

Ajouter des informations
Bibliographie de Hope Tiefenbrunner   (12)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Ce qui avait un jour été du muscle avec un peu de gras était en train de virer à du gras avec un peu de muscles.
Commenter  J’apprécie          70
Adrien dégomma un démon d’un coup de masse, avant de parer une attaque à sa gauche. Ils n’étaient plus qu’à deux mètres de la faille derrière laquelle les Khunz se planquaient. La magie crépitait le long de son corps, mais leurs pouvoirs combinés le protégeaient de sa brûlure. Il sauta quand il sentit une décharge de Méarannée se répandre au sol devenu mouillé grâce à lui. Dalek ne laissa aucun répit aux Khunz et, profitant de son attaque comme d’une diversion, il se mit à courir. Adrien l’imita, comprenant où il voulait en venir d’instinct. Il aimait ça, cette sensation de ne faire qu’un avec son mari, d’anticiper, prévoir, savoir ce que l’autre allait faire, quand et comment. Aussi lorsque Dalek lui lança Méarannée en sautant, Adrien l’attrapa en plein vol alors qu’il venait lui aussi de bondir au-dessus de la faille. Ils laissèrent leur pouvoir exploser autour d’eux pour contrer celui de la magie naturelle au sein de laquelle ils se trouvaient. Activer Méarannée lui demanda un effort comme toujours, mais il parvint à enclencher une frappe avant de relancer l’épée à son propriétaire dont une des haches avait atteint sa cible.
Commenter  J’apprécie          10
Comme la plupart des gens, Adrien n’avait jamais particulièrement apprécié de mettre les pieds dans un hôpital ; tout simplement parce qu’on y allait rarement pour de très bonnes raisons. Il devait cependant reconnaître que le sanctuaire central de Lexar était l’exception qui confirmait la règle. D’abord, ça ne ressemblait pas vraiment à un hôpital : la déco, les fleurs, les couleurs, ça avait un petit air d’auberge plutôt rassurant. Ensuite, il avait dû y venir à plusieurs reprises, aussi l’endroit avait-il perdu de son côté « je ne veux pas y aller, non c’est pas la peine, je te jure, j’n’ai pas si mal que ça ». Et puis, franchement, dans quel établissement hospitalier, suite à l’arrivée de quatre hommes avec un nouveau-né, une coquille d’œuf vide et un « Bonjour, elle vient de naître, enfin d’éclore de l’œuf, là, et ben euh… », la réaction aurait-elle été :

— Bien sûr, suivez-moi s’il vous plaît.
Commenter  J’apprécie          10
Nathan n'habitait pas un mauvais quartier et le centre-ville était plutôt tranquille. Cependant, le look du jeune homme ne laissait pas trop de doute quant à son orientation sexuelles, et les cons n'avaient pas forcément besoin d'être homophobes pour s'en prendre à un mec parce qu'il portait une doudoune rose.
Commenter  J’apprécie          20
Adrien haussa les épaules.

— Je me demande bien dans quoi je nous ai encore fourrés en attrapant cette chose.

Dalek ricana.

— J’avoue.

— Hé, se plaignit Adrien en lui balançant un léger coup de coude, tu ne m’as pas dit de la laisser.

— En effet.

Adrien leva les yeux au ciel et Dalek l’embrassa parce qu’il en avait envie, parce que cela suffisait la plupart du temps à les remettre en phase. Duyiop pensait que les rapports sexuels et/ou amoureux qu’ils entretenaient contribuaient au maintien de l’équilibre de leur fusion, et que c’était sans doute pour cela qu’ils se disputaient moins dès lors qu’ils couchaient régulièrement ensemble. Théorie dite à demi-mot par un Luvien rouge comme une tomate.
Commenter  J’apprécie          10
— C’est vraiment étrange, s’exclama Adrien.

— Et pour le coup, ça devient plus chaud, c’est vrai. Mais une douce chaleur, pensa Dalek.

— Quand je te dis qu’on va finir par se retrouver avec un bébé démon sur les bras, à poil et désarmés.

— Tu n’es pas désarmé, remarqua Dalek en tapotant la pierre de Loamsdaün.

— Non, en effet. Et vu la taille de l’œuf, je crois qu’on devrait s’en sortir quoi qu’il en soit.

Dalek sourit.

— Oui, ce qu’il y a là-dedans ne peut pas être très grand.
Commenter  J’apprécie          10
David pouffa.
- Mais bien sûr, et j'écrirais quoi sur cette liste ? Cher Papa Noël, pour cette année, je voudrais mon G.I. Joe grandeur nature. Je promets que je serai gentil avec.
Commenter  J’apprécie          20
Nathan avait raison : qu'est-ce qui se passait pour que des gens fassent des gosses et ne parviennent pas à s'y intéresser, à les accepter, à les aimer tout simplement ?
Commenter  J’apprécie          20
Adrien sentit leur pouvoir se mettre à tournoyer autour d’eux, s’enroulant le long de leurs corps à un rythme rapide, un rythme qui accéléra lorsque les doigts de Dalek s’insinuèrent jusqu’à son entrée et le pénétrèrent. Il poussa un soupir de bien-être. Au fond de lui, il sentait que son corps demandait du repos, mais c’était bien moindre face à l’envie, au besoin de s’unir une fois de plus avec son homme.
Commenter  J’apprécie          10
« Il retourna à son bureau.
— Je viens dîner chez toi ce soir.
— Quoi ?
— Je viens dîner chez toi ce soir.
— Mais non.
— Mais si.
— Mais tu peux pas t’inviter comme ça chez moi.
Raphaël le laissa parler tout en réfléchissant à son emploi du temps.
— Vingt heures, ça te va ?
— Non !
Eliott s’était levé, son expression partagée entre amusement et perplexité.
— J’amène du vin : blanc, rouge, rosé ?
— Mais tu écoutes ce que je te dis ? demanda-t-il dans un rire.
— Absolument pas.
— Et tu penses qu’on peut entretenir une relation de couple ?
— Tout à fait. Je prends un Scrabble.
— Quoi ?
— C’est une activité de couple.
— Hein ? Mais, mais…
— Tu n’as pas du travail, Eliott ? Je ne te paie pas à rien faire dans mon bureau.
L’air totalement ahuri qu’il affichait à cet instant le fit éclater de rire. Eliott sembla redescendre un peu sur terre et sourit.
— Tu es timbré !
Sans doute, mais s’il en jugeait par la manière dont les yeux d’Eliott pétillaient, ce n’était pas une mauvaise approche. »
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Hope Tiefenbrunner (111)Voir plus

Quiz Voir plus

fairy tail

qui est lucy ?

une mage
une sorcière
une constelassionniste
chai pas

32 questions
203 lecteurs ont répondu
Thèmes : fairy tail , quizz , mangaCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}