AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.49 /5 (sur 183 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Virginie, États-Unis
Biographie :

James A. McLaughlin est un écrivain américain, auteur de roman policier.

En 2018, James A. McLaughlin publie son premier roman, "Dans la gueule de l’ours" ("Bearskin") avec lequel il est lauréat du prix Edgar-Allan-Poe 2019 du meilleur premier roman et est nommé pour le prix Barry 2019 du meilleur premier roman. Il obtient l'année suivante le Grand prix de littérature policière en France.

Ajouter des informations
Bibliographie de James A. McLaughlin   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Nous voici à Lannion en Bretagne pour faire le plein de bonnes idées de lecture post-confinement. Les livres conseillés par la librairie Gwalarn sont à gagner sur le site Lecteurs.com, tentez vite votre chance ! "Dans la gueule de l'ours" de James A. Mclaughlin (Rue de l'échiquier) "Patates, tome 2" de David Berry (Lapin) "La Soustraction des possibles" de Joseph Incardona (Finitude) Visitez le site : http://www.lecteurs.com/ Suivez lecteurs.com sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/orange.lecteurs Twitter : https://twitter.com/OrangeLecteurs Instagram : https://www.instagram.com/lecteurs_com/ Youtube : https://www.youtube.com/c/Lecteurs Dailymotion : http://www.dailymotion.com/OrangeLecteurs

+ Lire la suite

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   19 avril 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
«  La forêt était étrangement animée, une gigantesque bête verte en train de rêver, sa peau parcourue d’ondes frissonnantes .

Pas vraiment menaçante , mais puissante.

Attentive.

Il imagina un instant que la forêt était en colère , déçue, qu’il était personnellement responsable de cette intrusion des braconniers tueurs d’ours » ...
Commenter  J’apprécie          170
Annette55   20 avril 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
«  Les plaques continentales luttaient et frémissaient .

Très loin, le soleil vaporisait l’eau des océans et la faisait retomber en pluie sur les terres.

La vie jaillissait et se tortillait , inhalait et exhalait , parlait et pleurait , s’épanouissait et mourait .

Quand il se leva , son camouflage «  GHILLLIE » bruissa doucement .

Il se sentit calme et fort. »
Commenter  J’apprécie          160
Isidoreinthedark   03 juillet 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
L’une des rares leçons que le père de Rice avait réussi à lui inculquer avant de mourir, c’était que tergiverser revenait à choisir d’échouer, car on n’essayait pas de toutes ses forces. Il s’agissait, avait déclaré son père du choix rationnel de gens qui préféraient échouer exprès plutôt que risquer de découvrir qu’ils n’étaient pas assez bons ; quand on faisait ce choix, on devait au moins avoir l’honnêteté de le reconnaître.
Commenter  J’apprécie          90
JIEMDE   01 août 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
Quand on est chercheur à l’université, on t’installe dans cet endroit ; mais si t’es chasseur d’ours habitant un peu plus loin sur la route, t’es pas le bienvenu dans la vieille forêt.
Commenter  J’apprécie          90
BurjBabil   10 janvier 2022
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
Apryl avait fini par lui apprendre que l’amour était la même chose que le courage. Il le comprit seulement lorsqu’il se trouva enfermé à Cereso. Il regretta d’avoir mis tant de temps à s’en apercevoir.
Commenter  J’apprécie          80
Isidoreinthedark   12 juillet 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
Il tourna le dos au soleil et découvrit dans l’herbe son ombre grotesque, la silhouette d’un homme portant un casque en os. Un monstre à la tête massive surmonté de petites cornes trapues. Un Minotaure. Aie peur de ça, pensa-t-il. Son coeur battait dans poitrine selon son rythme habituel. Aie peur de moi. Un rugissement explosa dans les arbres de la montagne : le vent atteignit le pré quelques instants après, plus dur et froid qu’auparavant, marquant la fin de l’après-midi. Il attendit encore et sentit la lumière du soleil pénétrer lentement dans son corps. Il n’avait rien d’autre que ces vieux os ; il était constitué d’air et de lumière, d’eau et de terre. Il frissonna encore, il frissonna de tout son corps, tel un ours.
Commenter  J’apprécie          60
Ogrimoire   03 avril 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
En fait, son contrat de travail stipulait qu’en tant que gardien de la réserve de Turk Mountain, Rice n’avait pas le droit de porter une arme sur la propriété, sans doute parce que les membres de la direction craignaient qu’un gardien armé d’un pistolet tire sur un intrus et qu’eux-mêmes se retrouvent inculpés. Mais les braconniers étaient des intrus par définition armés et Rice avait envisagé d’emporter la carabine de calibre .22 pour les traquer dans la montagne.
Commenter  J’apprécie          50
ThecosmicSam   19 août 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
Les arbres géants évoquaient des dieux endormis, ils émettaient une vibration qu’il ne parvenait pas à identifier, pas tout à fait celle d’un être sensible, chacun différent des autres chacun racontant sa propre histoire séculaire. Sur le sol de la forêt, des troncs de châtaigniers morts depuis l’épidémie s’étaient transformés en énormes talus putrescents couverts d’une épaisse couche de mousse qui chuchotait paisiblement. Quelque chose l’interpella, il se retourna face à un tulipier noueux et voûté comme un vieillard, excavé par la pourriture, les éclairs, d’anciens incendies. Il eût la chair de poule.
Commenter  J’apprécie          40
Edie   19 mars 2021
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
Aucune autre créature ne percevait son environnement par echolocalisation comme ces petites chauve-souris ; lorsqu'elles auraient disparu, leur univers singulier serait à jamais perdu. Un monde de sensations à jamais rayé de la carte.
Commenter  J’apprécie          30
JIEMDE   02 août 2020
Dans la gueule de l'ours de James A. McLaughlin
Il se baissa et, du pouce, ferma cet œil. La paupière se rouvrit lentement, à demi. Il l’a referma, elle se rouvrit encore.

L’hystérie flottait dans l’air comme un papillon au fond de sa gorge.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La saga des Rougon-Macquart (1ère partie)

La Fortune des Rougon - Pierre et Félicité Rougon ont conquis le pouvoir politique à Plassans, à la faveur :

de la Révolution de Février 1848
du coup d'Etat de Louis Napoléon Bonaparte, le 2 décembre 1851
du décret de rétablissement des titres de noblesse le 24 janvier 1852
de la proclamation de Louis Napoléon Bonaparte, empereur des Français, le 7 novembre 1852

10 questions
38 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur cet auteur