AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.71 /5 (sur 1644 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Jean Failler est né le 26 février 1940 à Quimper d'un père menuisier et d'une mère blanchisseuse.

Pendant les vacances scolaires, il pratique la pêche côtière sur le bateau de son grand-père maternel à Douarnenez et les travaux des champs avec son grand père paternel à Plonéour Lanvern (Finistère). Il entre dans la vie active à 17 ans après avoir obtenu un certificat d'aptitude comptable, métier qui le rebute et qu'il n'exercera jamais.

Il sera par la suite (brièvement) trieur de courrier à la poste puis démarcheur d'assurance avant d'effectuer son service militaire en Algérie dans les troupes de marine. A partir de 1962 il travaille dans l'entreprise familiale. (Mareyage-poissonnerie) que ses parents ont créé.

Passionné de littérature, il présente en 1983 sa première pièce de théâtre au concours national de l'Acte à Metz (le ruban bleu) qui sera primée et crée sur France Culture. Quinze autres pièces suivront. Son premier roman "L'ombre du Vétéran" (roman historique) recevra le prix des écrivains bretons en 1993), puis il entamera la série "les enquêtes de Mary Lester". (13 numéros à ce jour).

Jean Failler est également l'auteur de nouvelles ("le gros lot"), de chroniques ("gens et choses de Bretagne"), de livres pour enfants. En 1998 la télévision a tourné "Marée blanche" à Concarneau et six autres tournages sont prévus en 1999, la diffusion devant se faire sur France 3 fin 1999.
Jean Failler vit et écrit à Quimper (Finistère).

2014 : à ce jour, la dernière aventure de Mary Lester est en 2 tomes de numéros 40 et 41. D'après ces tomes, Jean Failler vit maintenant à l'Ile Tudy.

2015 : une nouvelle enquête en 2 tomes (42 et 43) "Etat de siège pour Mary Lester" est parue.


+ Voir plus
Source : http://www.marylester.com
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

"Poissonnier écrivain à Quimper" - Interview de Jean Failler
Rencontre avec Jean FAILLER qui alterne entre son métier de poissonier et celui d'écrivain. Il parle de la difficulté d'être édité et de son choix pour le roman noir. Christian Rolland est allé rencontrer ses clients à la poissonnerie.
Citations et extraits (124) Voir plus Ajouter une citation
gouelan   02 juin 2015
Les enquêtes de Mary Lester, tome 02 : Les diamants de l'archiduc de Jean Failler
- Dans la police, c'est comme à la pêche...

Brendan se mit à rigoler [...]

- Vous avez de ces comparaisons !

- C'est vrai , dit Mary mi-vexée. Laissez-moi vous expliquer : un dossier, c'est comme une pierre sur la grève à marée basse.[...]

- Ce que je veux dire, c'est que, quand vous ouvrez un de ces dossiers, c'est comme quand vous soulevez une pierre sur la grève, quelque fois il y a un gros crabe dessous.
Commenter  J’apprécie          170
Biblioroz   19 mai 2020
Les Enquêtes de Mary Lester, tome 12 : Aller simple pour l'enfer de Jean Failler
– Qu'est-ce qu'on bouffe à midi, Gégé ? demanda Adolphe.

– Monsieur Cloarec, dit le cuisinier avec emphase, dans ce bateau on ne "bouffe" pas. On déjeune, ou on dîne. C'est selon l'heure.
Commenter  J’apprécie          52
gouelan   03 juin 2015
Les enquêtes de Mary Lester, tome 29 : Le passager de la Toussaint de Jean Failler
Si certains paysages urbains génèrent la violence, d'autres, comme ce fond de rade que j'avais sous les yeux, avec cette nature éternelle que les hommes n'étaient pas encore parvenus à souiller, donnent une impression d'éternité.

Ils évoquent des temps anciens où les hommes vivaient au rythme des saisons, des marées, des semailles et des moissons. Une civilisation pastorale perdue à jamais.

Il n'était pas surprenant que Saint Gwénolé, après que la mythique ville d'Ys eut sombré dans les flots au cinquième siècle de notre ère, ait choisi ce lieu pour y implanter son monastère.
Commenter  J’apprécie          150
cicou45   08 janvier 2020
Les enquêtes de Mary Lester, tome 11 : Mort d'une rombière de Jean Failler
"Elle hésita, comme si elle cherchait ses mots pour exprimer sa pensée :

_Ce n'est pas toujours agréable de débarquer dans une ville que l'on ne connaît pas, dans un commissariat que l'on ne connaît pas, pour travailler avec des collègues que l'on ne connaît pas et qui ne sont pas toujours bien intentionnés à votre égard.

Il y eut un silence et elle ajouta :

_Ce n'est pas toujours agréable de rentrer le soir dans l'anonymat et la solitude d'une chambre d'hôtel. Vous comprenez ça, patron ?"
Commenter  J’apprécie          140
gouelan   03 juin 2015
Les enquêtes de Mary Lester, tome 29 : Le passager de la Toussaint de Jean Failler
Comme aurait dit Talleyrand, "souvent insuffisant mais toujours suffisant ". Une formule qui allait comme un gant à ce technocrate tombé dans la police par les hasards conjugués d'une ambition démesurée et des disponibilités ministérielles.
Commenter  J’apprécie          130
Srafina   23 janvier 2017
Les enquêtes de Mary Lester, tome 19 : L'or du Louvre de Jean Failler
Un trésor ….Ça dépend de ce qu'on entend par là. Ce n'est pas forcément une cargaison d'or et de pierres précieuses. Les navires qui croisaient à la pointe de Penmarc'h étaient le plus souvent des navires marchands ou encore des vaisseaux de guerre. Les marchands transportaient du vin, de la toile, des épices. Alors ce qu'il en reste… Sur les épaves des vaisseaux de guerre, en revanche on trouve des canons, des vestiges de mousquets, des sabres. Parfois des pièces de vaisselle de la Compagnie des Indes, des jarres, voire même des amphores. Pour nous ce sont de véritables trésors...

Commenter  J’apprécie          120
MissAlfie   15 septembre 2010
Les enquêtes de Mary Lester, tome 20 : Forces noires de Jean Failler
Brigitte Abiven fit visiter la cuisine à Mary, la souillarde, qu'elle appelait "la pièce de service", la cave où le producteur de porc entreposait ses bonnes bouteilles, puis l'étage qui comportait quater chambres de belles proportions, meublées de lourdes armoires d'acajou, de lits hauts en merisier ciré, et de deux salles de bains aux appareils sanitaires démodés qui avaient dû être le comble du luxe un siècle plus tôt. Enfin, les dessous de toit où six chambres mansardées à peine plus grandes que des placards - probablement celles de la domesticité - apparaissaient dans tout leur dénuement : plancher de sapin lavé, murs de plâtre nu, qui n'avaient jamais connu la tapisserie, lits de fer aux matelas épais comme des annuaires téléphoniques et paraissant aussi durs, ampoules nues pendant au bout de leur fil au plafond.
Commenter  J’apprécie          110
domdu84   01 juillet 2012
Les enquêtes de Mary Lester, tome 37 : Villa des quatre vents 1/2 de Jean Failler
Il y a une douzaine de branleurs qui ont forcé la porte d’un immeuble en vente et qui s’y sont installés avec une meute de chiens. Autant te dire que les riverains sont ravis ! Le préfet ne veut pas se mouiller, le maire ne veut pas le savoir, les services sociaux sont aux petits soins et pourvoient aux besoins de tout ce petit monde. Résultat, ça se saoule la gueule, ça se drogue, ça fout le bordel. Si on me laissait faire…

Il soupira de nouveau.Elle demanda :

— Tu aurais une solution, toi ?

— Et comment ! dit le grand avec conviction. Je prends trois gardiens avec moi, je vire tout le monde, je fais murer les entrées et la cause est entendue.

— Ça serait radical, en effet, admit Mary.

— Trop simple, soupira le grand. Et ça ne coûterait que trois douzaines de parpaings et une journée de maçon.

— Seulement, objecta Mary, on n’aurait pas fini d’entendre gémir les professionnels de la compassion…
Commenter  J’apprécie          100
gouelan   12 décembre 2015
Les Enquêtes de Mary Lester, tome 04 : La Marée blanche de Jean Failler
- Mon pauvre Lannig, tu sais bien que si tu ne rentres pas en vitesse, dans cinq minutes ta vieille sera là à faire du "reuz" (bruit) ! Ta soupe t'attend !

- La soupe à la grimace, maugréa le vieux en boutonnant son caban. Dommage, mais là où la chèvre est attachée, il faut qu'elle broute.
Commenter  J’apprécie          112
gouelan   12 décembre 2015
Les Enquêtes de Mary Lester, tome 04 : La Marée blanche de Jean Failler
- Presque aussi longtemps que la dernière fois que tu as arrêté un voleur.

Une voix de femme sourit de derrière le bar :

- Pauvre Loulou, même l'autobus il n'arrive pas à l'arrêter !
Commenter  J’apprécie          110
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Jean Failler Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur