AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.96 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1926
Mort(e) à : Paris , le 9/10/1997
Biographie :

Jean Pasqualini, de son nom chinois Bao Ruo-wang, né en 1926 et mort le 9 octobre 1997 à Paris, est un écrivain français, ancien prisonnier des Laogaï en Chine, fils d'un Corse et d'une Chinoise.

La campagne des cent fleurs, une politique menée en Chine de février à juin 1957 par Mao pour rétablir son autorité sur le Parti, mena a une répression générale en août-septembre 1957, visant non seulement les « droitiers » mais aussi tous ceux que leur situation ou leur passé rendait suspects au yeux du pouvoir. C'est ainsi que fin 1957, Jean Pasqualini fut arrêté pour avoir travaillé à l'ambassade américaine. Accusé d'être un « contre-révolutionnaire », il fut condamné à 12 ans de prison, incarcéré et transféré dans différentes prisons. À la faveur de l'établissement de relations diplomatiques entre la France et la République populaire de Chine, Jean Pasqualini fut libéré en 1964. Il fut expulsé de Chine et obligé d'y laisser sa femme, sa famille et ses fils.
Il devint célèbre après la publication en 1974 d'un livre autobiographique qui fut traduit en plusieurs langues et obtint un grand à succès[4], Prisonnier de Mao (7 ans de Laogaï), dans lequel il raconte ses sept années dans un laogai (camps de travail forcé où, d'après lui, sont incarcérés 16 millions de détenus), la réforme de la pensée et la famine qu'il y a subie.[5] Il a publié un deuxième tome de son livre en 1976.
Un de ses fils, Paul émigra en France en 1978. Il a publié lui aussi un livre intitulé Le Fils du prisonnier de Mao[6].
Un film documentaire sorti en 1979, Prisonniers de Mao, a été réalisé par Véra Belmont à partir de son livre. Jean Pasqualini apparaît dans le film
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Pasqualini   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
moussk12   18 mai 2019
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
Durant mes années de prison, j'ai connu un homme qui avait en fait été arrêté par erreur - il portait le même nom que la personne recherchée. Au bout de quelque mois, il avait avoué tous les crimes de l'autre. Quant on découvrit la méprise, les autorités de la prison eurent toutes les peines du monde à le persuader de rentrer chez lui. Il se sentait trop coupable pour ça.
Commenter  J’apprécie          170
moussk12   21 mai 2019
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
Ce fut dans un convoi de camions bâchés précédés de jeeps de la police que la fournée de prisonniers dont Wang et moi faisions partie arriva au Centre de Transit, appelé généralement par les prisonniers le camp du Sud, par les gardes le Centre de Détention de Pékin, et par le monde extérieur l'Usine d'Instruments scientifiques expérimentaux de Pékin.
Commenter  J’apprécie          162
moussk12   19 mai 2019
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
"Nous voulons que vous lisiez ce document, Bao. Ce que vous y trouverez, c'est un certain nombre d'accusations et de dénonciations concernant une seule personne : vous-même. Vous constaterez que vos aveux concordent avec elles de façon presque parfaite. Si nous vous montrons ce dossier, ce n'est pas pour vous donner des désirs de vengeance à l'égard de ces gens qui ont accompli leur devoir envers l'Etat, mais plutôt pour vous prouver que nous détenions depuis des années des accusations contre vous. Maintenant vous pouvez vous asseoir et les lire."
Commenter  J’apprécie          140
moussk12   20 mai 2019
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
Evidemment, il était incapable de se rendre compte de cette vérité élémentaire, que tout prisonnier avisé apprend comme une seconde nature : en Chine, un appel à une sentence signifie que le prisonnier ne se repent pas de ses crimes et n'a pas accepté l'indulgence du gouvernement. Ipso facto, c'est une preuve qu'il n'a pas appris la leçon. C'est pourquoi faire appel équivaut à demander une punition supplémentaire.
Commenter  J’apprécie          140
moussk12   20 mai 2019
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
"L'accusé a admis de son propre gré avoir commis ses crimes. En conséquence, aucune défense n'est nécessaire."
Commenter  J’apprécie          150
moussk12   19 mai 2019
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
"Il faut vous préparer à aller étudier vraiment très sérieusement, Nous pensons que votre situation idéologique a besoin d'être clarifiée. Idéologiquement parlant, vous vous trouvez en mauvaise posture. Le parti se préoccupe de votre santé politique." Trois jours après, il était arrêté.
Commenter  J’apprécie          100
moussk12   19 mai 2019
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
L'auto-accusation est des chefs-d'oeuvre du système pénal chinois. Non seulement le prisonnier doit subir des mois et même des années d'interrogatoires infiniment patients, mais il doit encore couronner l'édifice par un résumé détaillé de ses crimes, manuscrit et signé.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   26 juin 2014
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
Il y a deux genres d’aveux. Nous les appelons” Pâte dentifrice” et” Eau du robinet”. Le prisonnier du genre” Pâte dentifrice” a besoin d’être pressé de temps à autre, ou bien il oublie de continuer à avouer. L’homme du genre” Eau du robinet” nécessite une bonne et vigoureuse torsion au départ, mais ensuite tout sort d’un seul coup.
Commenter  J’apprécie          20
Cronos   22 novembre 2013
Prisonnier de Mao, sept ans dans un camp de travail en Chine (Tome II) de Jean Pasqualini
Sur tous les tableaux noirs des propagandistes, les équipes étaient numérotées, et classifiées en catégories comme au centre de transit: fusée, avion, auto, vélo, char à bœufs et finalement l'ignominie de la tortue.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   26 juin 2014
Prisonnier de Mao : Sept ans dans un camp de travail en Chine de Jean Pasqualini
En Chine, chacun est tenu de réagir d’une certaine manière, d’une manière correcte, à toute situation donnée. La prison n’est pas la prison, mais une école où l’on apprend à reconnaître ses fautes. Ce qui compte, ce n’est pas ce qu’une chose est réellement, mais le nom qu’on lui donne. Si elle s’était montrée insoumise, ou si elle n’avait pas fait preuve de la disposition d’esprit convenable, ma femme aurait pu être emprisonnée elle-même, pour avoir abrité sous son toit un contre-révolutionnaire, et avoir vécu sciemment avec lui.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Terminaisons 🤔

Cochez le mot correctement écrit ...

la fourmie
la fourmi

20 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , orthographe , motsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..