AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.08 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alger , le 16/11/1952
Mort(e) le : 14/01/2018
Biographie :

Jean Salem est un philosophe français, né le 16 novembre 1952, professeur de philosophie à l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne et directeur du Centre d'histoire des systèmes de pensée moderne depuis 1998.

Il est le fils du journaliste Henri Alleg.

Agrégé, docteur et habilité à diriger des recherches en philosophie, Jean Salem a également suivi des études en littérature française, en sciences politiques, en anglais, en histoire, ainsi qu’en art et archéologie.

Jean Salem anime un séminaire d’histoire du matérialisme à l'université Paris-I et, avec Isabelle Garo et Stathis Kouvelakis, le Séminaire ‘Marx au XXIe siècle : l’esprit et la lettre’.

Ses principaux travaux de recherche portent sur la philosophie des atomes et sur la pensée du plaisir. Concernant la philosophie de Démocrite d’Abdère, Jean Salem s’est efforcé de réunir et d’organiser les membra disjecta de cette pensée qu’il tient pour fondatrice du matérialisme philosophique. Concernant Épicure et Lucrèce, il a étudié les fondements de la doctrine que l’on enseignait au Jardin, en s’attachant par-dessus tout à restituer le sens d’une éthique qui a osé proclamer que le souverain bien réside dans la volupté. Aussi ne manque-t-il pas de s’intéresser par surcroît à l’hédonisme bien moins serein qui fut celui des faux épicuriens, celui des voluptueux inquiets, celui d’un Maupassant notamment. Des ouvrages plus personnels (parus chez Bordas, Michalon, etc.) entremêlent philosophie générale, promenades érudites et interventions politiques. Jean Salem a publié par ailleurs une Introduction à la logique formelle et symbolique (Nathan). Il a aussi consacré diverses études à Giorgio Vasari, à Ludwig Feuerbach, à V. I. Lénine, etc. Il a édité des textes d’auteurs anciens (Plutarque, Hippocrate), et rédigé plusieurs manuels destinés aux lycéens et aux étudiants en philosophie (Nathan, Albin Michel, Bordas).
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean Salem. Marxisme et Islamophilie.
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Gribouille_idf   12 décembre 2015
Élections, piège à cons ?, Que reste-t-il de la démocratie ? de Jean Salem
On a résolu de nous faire vivre, alors même que les libertés publiques sont chaque jour un peu plus menacées, dans l'illusion d'un monde vivant en permanence en vue d'un cirque électoral. Nous serions censé vivre, somme toute, en régime d'élection ininterrompue.
Commenter  J’apprécie          20
Gribouille_idf   12 décembre 2015
Élections, piège à cons ?, Que reste-t-il de la démocratie ? de Jean Salem
La "citoyenneté", qui tend à ressembler toujours plus à une peau de chagrin abondamment défilochée, serait du même coup réduite sans le moindre fard au seul devoir de choisir, de loin en loin, qui nous ment.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   10 novembre 2015
Les Atomistes de l'Antiquité : Démocrite, Epicure, Lucrèce de Jean Salem
Si tout corps est divisible à l'infini, de deux choses l'une : ou il ne restera rien ou il restera quelque chose. Dans le premier cas la matière n'aurait qu'une existence virtuelle, dans le second cas on se pose la question : que reste-t-il ? La réponse la plus logique, c'est l'existence d'éléments réels, indivisibles et insécables appelés donc atomes.
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idf   12 décembre 2015
Élections, piège à cons ?, Que reste-t-il de la démocratie ? de Jean Salem
Un tel système, il ne s'agit pas de l'humaniser. Car, pour assurer la survie des plus riches, c'est la démocratie qu'il aura tendance à réguler toujours plus sévèrement - et non pas le capitalisme lui-même. Il faut l'abattre. Après quoi, c'est promis: je me rendrai aux urnes sans barguigner.

Ne fût-ce que pour fêter la bonne nouvelle !
Commenter  J’apprécie          10
Danieljean   10 novembre 2015
Les Atomistes de l'Antiquité : Démocrite, Epicure, Lucrèce de Jean Salem
Rien ne vient du néant, et rien, après avoir été détruit, n'y retourne. Les atomes se déplacent dans tout l'univers en effectuant des tourbillons et c'est de la sorte que se forment les composés : feu, eau, air et terre.
Commenter  J’apprécie          10
Danieljean   10 novembre 2015
Les Atomistes de l'Antiquité : Démocrite, Epicure, Lucrèce de Jean Salem
Pour l'homme, il convient de faire plus grand cas de l'âme que du corps ; car l'excellence de l'âme corrige la faiblesse du corps, alors que, sans la raison, la force corporelle est absolument incapable d'améliorer l'âme.
Commenter  J’apprécie          00
JG91   08 février 2019
Le bonheur ou l'art d'être heureux par gros temps de Jean Salem
Le bonheur c’est de continuer à désirer ce qu’on possède. ~Saint Augustin
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur