AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.58 /5 (sur 170 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Södertälje , le 11/03/1971
Biographie :

Jonas Karlsson vit à Stockholm. Acteur, il a joué dans plusieurs longs métrages. En 2017, il interprète un personnage-clé dans le film "Le bonhomme de neige" (aux côtés de Michael Fassbender), adapté du roman éponyme de Jo Nesbø. Il a également joué dans plusieurs séries et s’est illustré dans de multiples rôles au Théâtre dramatique royal – scène majeure du pays. Il a lui-même écrit plusieurs pièces avant de passer à la fiction en 2007. Son oeuvre, essentiellement composée de nouvelles et de récits, a été traduite dans une quinzaine de langues.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   12 mars 2018
L'ami parfait de Jonas Karlsson
La vérité a cet avantage qu’on n’a pas à se soucier des détails ou des failles logiques. Elle se suffit à elle-même.
Commenter  J’apprécie          441
Bookycooky   13 mars 2018
L'ami parfait de Jonas Karlsson
Bien sûr, il est toujours plus facile de s’abstenir, mais d’un point de vue existentiel qu’y a-t-il de plus ridicule que tout le temps faire un tas de trucs ?
Commenter  J’apprécie          340
fanfanouche24   13 septembre 2017
La pièce de Jonas Karlsson
j'ai veillé à participer à toutes les pauses-café communes et à toutes les conversations. Personne ne me parlait, ni même me regardait, mais j'étais là. Je participais. Je faisais acte de présence physique, au milieu d'eux.



Au début, j'ai remarqué que tout s'arrêtait dès que je me joignais au groupe. J'ai fait comme si de rien n'était. Peu à peu, je me suis approprié le rôle de participant passif, celui dont personne ne se préoccupe, mais qui est là,

comme une condition préalable à la vie sociale du groupe. (p. 140)
Commenter  J’apprécie          160
fanfanouche24   19 août 2017
La pièce de Jonas Karlsson
Je n'avais pas pleuré depuis l'école primaire, et je n'aimais pas ça. C'était mouillé et poisseux. Pleurer, c'est pour les faibles. (...)

Pleurer , c'est bon pour les enfants et les oignons.

Mais ces pleurs-là avaient quelque chose de différent. C'étaient des pleurs calmes et posés. De bons pleurs. De l'eau qui rinçait les canaux, un peu comme on purge des gouttières encombrées de feuilles et d'aiguilles de sapin. Une façon de faire disparaître l'énergie négative et de faire de la place pour quelque chose de mieux. Je sentais toutes les idées fausses s'envoler et des idées nouvelles prendre leur place. Meilleures. Une nouvelle chance.

Un nouveau moi. (p. 124)
Commenter  J’apprécie          90
deuxquatredeux   14 août 2016
La pièce de Jonas Karlsson
La première fois que je suis entré dans la pièce, j'ai presque aussitôt fait demi-tour. J'allais aux toilettes et m'étais trompé de porte. J'ai senti un relent de renfermé en ouvrant, mais je ne me souviens pas d'y avoir accordé une attention particulière. Je n'avais pas remarqué quoi que ce soit, dans ce couloir, à part les toilettes, avant l'ascenseur. Ah tiens, ai-je pensé. Une pièce.

J'ai ouvert et refermé. Et ça en est resté là
Commenter  J’apprécie          70
LorenaMagda   16 août 2015
La facture de Jonas Karlsson
« – Vous rêvez la nuit? a t-elle continué.



– ça arrive.



– Mmh. Et vous croyez que tout ça, c’est gratuit? »
Commenter  J’apprécie          60
Axelinou   24 septembre 2016
La pièce de Jonas Karlsson
- Et donc vous voulez à présent un congé maladie ?

- Non.

- Ah non ? Mais que voulez-vous, alors ?

- Je ne veux rien du tout. C'est mon entreprise qui m'envoie.

- Vous ne travaillez pas dans une administration ?

- Je préfère la considérer comme un entreprise. Cela affûte mes capacités.

- Ah oui ?

- Oui.
Commenter  J’apprécie          40
Stockard   14 novembre 2016
La pièce de Jonas Karlsson
Les gens stupides ne savent pas toujours qu'ils sont stupides. Peut-être sentent-ils que quel­que chose cloche, peut-être remarquent-ils que les cho­ses ne se déroulent pas comme ils l'atten­dent, mais peu savent que c'est à cause d'eux. Qu'ils sont pour ainsi dire la racine de leurs pro­pres problèmes.
Commenter  J’apprécie          40
diablotin0   07 décembre 2017
La pièce de Jonas Karlsson
Les gens stupides ne savent pas toujours qu'ils sont stupides. Peut-être sentent-ils que quelque chose cloche, peut-être remarquent t-ils que les choses ne se déroulent pas comme ils l'attendent, mais peu savent que c'est à cause d'eux. Qu'ils sont pour ainsi dire la racine de leurs propres problèmes.
Commenter  J’apprécie          30
Hedialevadee   18 octobre 2017
La facture de Jonas Karlsson
Ces dernières années, je suis toujours allé dans la même boutique acheter les mêmes céréales pour le petit-déjeuner. Je prends toujours la même sorte de café dans le même bistrot, je vais au même boulot où je traîne tous les jours de la même façon. Puis je vais dans le même restaurant acheter le même plat à emporter. Je vais même toujours au même kiosque quand je me paie une glace. […] Je ne sors jamais. Ne vois jamais de copains. Putain, c’est pas une vie !
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


.. ..