AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.15 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Manlleu (Catalogne) , 1967
Biographie :

Jordi Punti publie son premier recueil de nouvelles, Peau de tatou, en 1998. Ce premier ouvrage remporte le prix Serra d’Or de la critique. Son recueil de nouvelles "Animals tristos" a été adapté au cinéma en 2005 par le réalisateur Ventura Pons sous le titre d'"Animals ferits".
Journaliste au quotidien El Pais, Jordi Punti est aussi traducteur en catalan de Daniel Pennac, Amélie Nothomb, Paul Auster.


Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jordi Puntí - Bagages perdus .
À l'occasion du Salon du Livre de Paris 2013, Jordi Puntí vous présente son ouvrage "Bagages perdus" aux éditions Lattès. Traduit du catalan par Edmond Raillard. http://www.mollat.com/livres/jordi-punt%C3%AD-bagages-perdus-9782709643627.html Notes de Musique : Kalasnjikov - Underground

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
ladyoga   10 juillet 2014
Bagages perdus de Jordi Puntí
Parce que la seule façon de supporter la douleur, c'était d'exagérer le bonheur passé.
Commenter  J’apprécie          130
ladyoga   09 juillet 2014
Bagages perdus de Jordi Puntí
Mon cerveau est comme un débarras plein à craquer. L'avantage c'est que quand je cherche quelque chose là-dedans je finis toujours par trouver.
Commenter  J’apprécie          120
Sio   23 mars 2013
Bagages perdus de Jordi Puntí
Nous sommes quatre frères - ou plutôt demi-frères -, fils du même père et de quatre mères différentes. Il y a environ un an nous ne nous connaissions pas encore. Nous ne savions même pas que les autres existaient, éparpillés dans le vaste monde. Notre père a voulu que nous nous appelions Christof, Christophe, Christopher et Critofol [...]. Prononcés comme ça, d'un trait, les quatre noms ressemblent à une déclinaison latine irrégulière. Christof, nominatif germanique, est né en octobre 1965 et c'est l'aîné d'une improbable lignée européenne. Christopher, génitif saxon, est arrivé presque deux ans plus tard et tout à coup sa naissance a élargi et nuancé le sens d'une vie londonienne. L'accusatif Christophe a mis un peu moins de temps à arriver - dix-neuf mois - et en février 1969 il est devenu le complément direct d'une Française, mère célibataire. Cristofol a été le dernier à se manifester : un cas circonstanciel, complètement défini par le lieu, l'espace et le temps, un ablatif dans une langue sans déclinaison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Sio   04 avril 2013
Bagages perdus de Jordi Puntí
Un jour, lors d'une de nos premières rencontres entres Christophes, nous avions passé le temps avec un jeu très ardu. Chacun devait décrire avec une métaphore le mélange de sentiments qu'il éprouvait pour Gabriel. L'un de nous, peu importe qui, avait accouché d'une image qui nous revient immédiatement en mémoire.

- Imaginez qu'un jour les circonstances de la vie vous poussent au désespoir et que vous jouiez à la roulette russe, avait dit un Christophe quelconque. Et maintenant, imaginez que c'est votre tour. Vous tenez le revolver dans vos mains, vous mettez l'unique balle (celle qui peut vous tuer) dans le barillet et vous le faites tourner. Vous posez le canon sur votre tempe et vous tirez. Essayez de vous concentrer sur ce très bref frisson entre le oui et le non. Pour moi l'absence de notre père, c'est comme la chambre vide de ce revolver.
Commenter  J’apprécie          30
Krystania   20 août 2013
Bagages perdus de Jordi Puntí
Après quatre ou cinq essais, leurs récits s'étaient nettement améliorés. Ils avaient pris le coup. Ils les écrivaient en castillan parce qu'ils avaient l'impression que c'était une langue plus adulte et perverse. Ils se les passaient en cachette et le risque d'être découverts, même par leurs camarades de l'orphelinat, revêtait tout ça d'une atmosphère de prohibition, de péché mortel - comme disait le prêtre qui leur faisait le cours de religion -, et ils se sentaient plus lubriques et plus hommes. Ainsi transformés, dans la solitude des cabinets ou sous la tente de leur drap, la nuit, il leur était plus facile de se mettre dans la peau du personnage.
Commenter  J’apprécie          20
ladyoga   11 juillet 2014
Bagages perdus de Jordi Puntí
Nous réduisons la vie à quelques mots, nous la simplifions, mais son véritable sens est complexité, contradiction, incertitude.
Commenter  J’apprécie          30
ladyoga   11 juillet 2014
Bagages perdus de Jordi Puntí
Nous pensons connaître ceux qui nous entourent et être capables de prévoir leurs émotions, mais ce n'est qu'un mirage. La vie intérieure d'une personne est le secret le plus impénétrable du monde, une chambre cuirassée.
Commenter  J’apprécie          20
ladyoga   11 juillet 2014
Bagages perdus de Jordi Puntí
Il est bien connu que l'imagination nous aide à compléter sans trop d'efforts les lettres qui manquent pour obtenir le mot-clef : bonheur.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les plus belles citations

Qui a dit: "L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens censés plein de doutes."

Churchill?
Clémenceau?
Russell?
Chirac?

9 questions
121 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur