AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.05 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : St Louis, Missouri , le 27/01/1939
Mort(e) à : Palmer , le 18/01/2018
Biographie :

Julius Lester a publié depuis 1968 pas moins de trente-cinq livres, dont vingt-cinq pour la jeunesse. Ses ouvrages ont remporté de nombreuses récompenses littéraires.

Il a aussi écrit plus de deux cents essais ou critiques pour différents magazines américains.

En 1982, Julius Lester se convertit au judaïsme. Son grand-père maternel était un Juif allemand, Aldolph Altschul, qui avait vécu à Pine Bluff en Arkansas.

Après avoir été photographe, il est devenu professeur à New York. A partir de 1971, il enseigne à l’Université du Massachusetts, d'abord dans le département d'études afro-américaines, puis dans le département d'études judaïque et orientales, où il resta jusqu'à sa retraite à la fin de l'année 2003.

Source : www.livredepochejeunesse.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
Analire   21 juin 2012
Les larmes noires de Julius Lester
On n'a pas toujours besoin d'avoir une raison pour être heureux.
Commenter  J’apprécie          300
Analire   22 juin 2012
Les larmes noires de Julius Lester
Si ça te fait mal quand tu vois quelqu'un souffrir, c'est que tu as bon coeur.
Commenter  J’apprécie          130
Bellisa55   27 février 2015
Les larmes noires de Julius Lester
Je n'aime pas la vieillesse, on passe son temps dans les souvenirs parce que c'est tout ce qu'il nous reste.
Commenter  J’apprécie          110
sylvie   14 décembre 2007
Les larmes noires de Julius Lester
J'ai envie de crier. J'ai envie de pleurer. Et en même temps, c'est comme si mon coeur avait cessé de battre et que je n'allais plus jamais rien éprouver. Les autres esclaves, ils savaient ce qui allait leur arriver. Ils ont eu le temps de faire leurs adieux. Alors que ma maman, elle pense que je vais rentrer à la plantation et l'aider à préparer le souper. Elle ne sait pas qu'elle ne va pas me revoir;"
Commenter  J’apprécie          90
Bellisa55   28 février 2015
Les larmes noires de Julius Lester
L'Histoire, ce n'est pas seulement ce qui s'est passé tel jour à tel endroit. C'est aussi la biographie émotionnelle de ceux à qui l'Histoire s'est imposée avec une cruauté que nous pouvons à peine imaginer.
Commenter  J’apprécie          90
Analire   21 juin 2012
Les larmes noires de Julius Lester
L'époque change et, selon moi, ce n'est pas pour le mieux.
Commenter  J’apprécie          80
Analire   21 juin 2012
Les larmes noires de Julius Lester
Certains pleurent, mais la plupart ne laissent transparaître aucune émotion. Ils restent impassibles. Ils ne ressentent probablement rien. C'est l'une des raisons pour laquelle les Nègres sont diffèrent des gens blancs. Leurs sentiments sont moins raffinés que les nôtres. Ce qui ferait souffrir un homme ou une femme blanche ne les affecte pas.
Commenter  J’apprécie          60
nath56   05 juin 2011
Les larmes noires de Julius Lester
Mattie : C'est hier qu'il a commencé à pleuvoir. Une pluie dure comme le regret. D'après Will, l'orage a éclaté au moment de la vente. "Je n'ai jamais vu des trombes d'eau pareilles, il a dit. Ce n'est pas de la pluie. Ce sont les larmes de Dieu."



Will : Dès que le marchand d'esclaves a appelé le 1er homme qu'il allait vendre aux enchères, les nuages gris sont devenus aussi noirs qu'une bûche calcinée. Le tonnerre a roulé à travers le ciel. Des éclairs ont surgi. Mes yeux ont tremblé. Mon coeur a bondi comme s'il voulait se sauver. Puis la pluie est tombée, dure comme le chagrin.
Commenter  J’apprécie          50
Hamisoitil   06 janvier 2016
Les larmes noires de Julius Lester
Dans ton exposé, n'oublie pas de dire que beaucoup de Blancs et de Noirs sont morts à cause de l'esclavage. Je pense à ceux qui sont morts esclaves et à ceux qui sont morts en luttant pour abolir l'esclavage. Et écris bien ce que je te dis : durant cette époque, tous les Blancs n'étaient pas des monstres.
Commenter  J’apprécie          50
Analire   21 juin 2012
Les larmes noires de Julius Lester
Je ne savais pas qu'on pouvait être à la fois triste et emplie de rage et c'est pourtant ce qui m'arrive.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox