AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.96 /5 (sur 129 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

KJ Charles est une auteure et éditrice freelance.

Elle écrit de la romance gay ou hétéro, généralement historique et incluant souvent des éléments de fantasy ou d'horreur.

Elle vit à Londres avec son mari et ses deux enfants.

son site:
http://kjcharleswriter.com/

Twitter:
https://twitter.com/kj_charles

page Facebook:
https://www.facebook.com/kjcharleswriter

Ajouter des informations
Bibliographie de K. J. Charles   (27)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
Haleah   04 janvier 2018
A Charm of Magpies, tome 2 : La magie des Magpie de K. J. Charles
- J'aime te faire savoir qui est le maître, répondit Crane. Ca n'est que justice. Le reste du temps, je suis à tel point ton esclave que je pourrais tout aussi bien porter un collier à ton nom.
Commenter  J’apprécie          30
jainas   08 mars 2019
Lilywhite Boys, tome 1 : Any Old Diamonds de K. J. Charles
If you were hoping I’m secretly funding an orphanage or some such, I’m sorry to disappoint: I steal because it pays. Granted, I only steal from people who can afford to be robbed, but that’s not a moral principle. It’s just that poor people don’t have jewels.
Commenter  J’apprécie          20
levri   20 juillet 2020
La cité des péchés, tome 1 : Un désir invisible de K. J. Charles
Il tira sur les vêtements, enroula ses doigts adroits autour du sexe de Clem, et le débarrassa du tissu. Il écarta doucement les jambes de Clem et s’agenouilla entre elles. Clem déglutit, admirant Rowley entre ses cuisses, les cheveux ébouriffés, le regard vif et passionné, la bouche grande ouverte. Puis ce dernier se pencha en avant, effleurant sa verge de la bouche, et c’en était trop. Le corps entier de Clem s’arqua, ses doigts de pied se recroquevillant.



— Tout va bien ? murmura Rowley.



— Oui, mais vas-y lentement. S’il vous plaît.



— Lentement est mon deuxième prénom, le rassura Rowley.
Commenter  J’apprécie          10
levri   19 février 2021
La cité des péchés, tome 3 : Un héritier inadéquat de K. J. Charles
— Pen ? murmura Greta.

Il hocha la tête et fixa le monde extérieur par la fenêtre, refusant d’apercevoir son propre reflet.

Ils lui demanderaient de se couper les cheveux. Desmond l’avait exigé, Phineas avait insisté, Tim l’avait timidement suggéré et l’avocat, Hapgood, l’avait conseillé. Il avait tout intérêt à se montrer présentable. Avec les cheveux longs, il serait trop visible, voire même ridicule. Il n’aurait évidemment plus le choix de les couper lorsque son droit serait confirmé, avant toute annonce ou apparition publique ; alors autant faire preuve de sa sincérité en commençant dès maintenant.

Pen avait refusé de les couper ne fût-ce qu’à la longueur décadente d’un artiste au niveau des épaules, pourtant, il savait avec une certitude qui lui retournait l’estomac qu’il devrait tôt ou tard céder. D’autres que lui, d’autres comtes, auraient pu défier les conventions et laisser leurs cheveux pousser jusqu’à leurs reins. Ceux qui avaient grandi dans un manoir majestueux, qui avaient étudié à Eton et connaissaient des gens importants pouvaient se permettre d’avoir les cheveux longs, de se maquiller, voire même porter des jupons, car les autres y verraient une boutade ou une excentricité, et seraient prêts à vous protéger. Mais Pen n’avait pas reçu une éducation qui lui permettait de croire qu’il pouvait faire comme bon lui semblait, et les conséquences le terrifiaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   11 août 2020
La cité des péchés, tome 1 : Un désir invisible de K. J. Charles
Bon sang. Rowley était certain … disons aux trois quarts, que les penchants de Clem étaient les mêmes que les siens. Il avait lentement, soigneusement étudié son logeur au cours des derniers mois, mais on ne lisait pas en Clem comme dans un livre ouvert. Au mieux, il aurait été un livre à la police inconnue, et sans numéros de page.



Son regard pouvait aussi bien exprimer le plaisir de rencontrer un esprit semblable, ou l’anticipation de la rencontre de leurs corps, et Rowley était incertain. Il doutait davantage que Clem apprécie les hommes petits et maigrichons, dotés de lunettes et parfaitement quelconques.



Rowley ne se faisait aucune illusion sur lui-même, il n’était pas un homme charmant, capable de compenser ses défauts physiques par un charisme inné. Il n’offrait rien de lui, et personne ne s’offrait à lui, et cela lui avait convenu pendant la plupart de ses trente-cinq années. Tout ce qu’il avait toujours voulu c’était qu’on le laisse tranquille.



Et à présent il voulait Clem, il voulait son sourire, sa proximité, son intimité, il voulait tant quelque chose de Clem qu’il était prêt à offrir tout ce qu’il avait en retour, et malgré son bon sens et les probabilités, il n’abandonnait pas cet espoir fou que son logeur puisse ressentir la même chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   29 décembre 2020
L'envol des Magpie de K. J. Charles
C’était probablement là un choix indiscret, l’aristocrate le savait, mais il refusait de s’en soucier. Ils s’étaient envoyés en l’air et avaient eu une vraie discussion pour la première fois depuis deux semaines, à cause de l’agenda toujours plein du magicien, et il n’allait pas gâcher ces quelques heures de plaisir volées en exigeant que Stephen se faufilât par l’escalier des domestiques comme s’il n’était qu’une liaison sordide. Les pourboires qu’il offrait aux portiers de son immeuble étaient suffisamment généreux pour qu’il ne fût pas dans leur intérêt de causer le moindre souci concernant ses allées et venues. Et il n’avait pas l’intention de s’inquiéter de l’idée d’être jeté au trou simplement parce qu’il descendait un escalier en compagnie d’un autre homme. Il avait passé sa vie d’adulte en Chine, où tout un chacun se foutait pas mal de qui partageait sa couche, et il n’aimait pas la façon dont les lois et les mœurs de l’Angleterre commençaient à s’insinuer dans sa conscience, le poussant à s’inquiéter de ce qui jusque-là avait toujours été sa normalité. Aussi avait-il fait tourner Stephen vers la porte de devant quand ce dernier avait été sur le point de partir par l’arrière, et c’est de concert qu’ils sortirent dans la rue glaciale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   03 octobre 2016
A Charm of Magpies, tome 1 : Le charme des Magpie de K. J. Charles
La vérité, c’est que nous avons tous notre place dans la vie. Certains d’entre nous constituent l’aristocratie, d’autres le peuple. Le peuple existe pour l’aristocratie.
Commenter  J’apprécie          20
levri   11 août 2020
La cité des péchés, tome 1 : Un désir invisible de K. J. Charles
Mr Green l’observait.



— Ce n’est pas votre tasse de thé ? Eh bien, nombre d’empailleurs préfèrent ne pas faire les animaux de compagnie. Je n’en fais que quelques-uns.



— Pourquoi donc ?



— C’est un mauvais investissement, commença Mr Green. Tout d’abord, ils souhaitent avoir l’animal comme il était de son vivant, mais il a probablement grossi et son pelage s’est terni sur la fin de sa vie, et je ne peux arranger cela. Ensuite, ils souhaitent qu’il conserve son caractère, et c’est une tâche difficile que de capturer l’essence d’un animal que l’on a connu, et plus encore d’un que l’on n’a jamais fréquenté. Enfin, lorsque l’on a terminé la préparation des peaux, que l’on a fait sécher et fourrées, les clients ont acheté un nouveau chiot, et payer deux livres pour un mémorial au bon vieux Fido ne semble plus être leur priorité. Ils ne reviennent donc jamais et on se retrouve avec un animal empaillé sur les bras dont personne ne veut. Je ne m’occupe pas des animaux de compagnie sans un dépôt, et je ne le fais jamais pour les clients qui arrivent tout larmoyants en me racontant d’une voix tremblante le destin de leur petit toutou. Cela se termine toujours mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   29 décembre 2020
L'envol des Magpie de K. J. Charles
Foutus chamans. Foutus menteurs. Foutu Stephen. N’y avait-il donc entre eux pas assez d’amour, de loyauté et de souvenirs de vies sauvées de justesse pour que Stephen lui dît la vérité, ne fut-ce que quelques fois ? Pour qu’il acceptât au moins de l’écouter ? Pour qu’il cessât d’endosser les maux du monde entier et laissât Crane l’aider à porter son fardeau ?



Il se mit à frapper de la main gauche, évacuant sa frustration. Stephen vivait constamment sur les nerfs, il partait en vrille. Ils pouvaient difficilement avoir une conversation sans que cela dégénérât en dispute. C’était exaspérant.



Et inquiétant. Stephen était à bout, surmené et à vif, mais il ne s’apitoyait pas sur son sort et se refusait à tout égoïsme. Il était l’un des hommes les plus fervents que Crane eût jamais rencontrés. Mais il avait des points faibles : Crane, d’une part, son équipe de régents, son sens écrasant des responsabilités d’autre part, et tous ces points faibles semblaient être mis à mal en même temps. Au moment même où ils avaient le plus besoin de se serrer les coudes, le stress de Stephen semblait les séparer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   18 février 2021
La cité des péchés, tome 3 : Un héritier inadéquat de K. J. Charles
— Gret ?

Elle hocha légèrement la tête et pointa la page du doigt.

Pen se retrouva derrière elle et se pencha par-dessus son épaule avant même que la chaise de laquelle il venait de bondir soit à nouveau sur ses quatre pieds. Il ignorait au premier regard quoi chercher, avant de l’apercevoir.

C’était une annonce : RÉCOMPENSE : Une récompense de £20 est offerte contre des informations permettant de retrouver REPENTANCE et REGRET GODFREY, âgés de 23 ans, originaires du Norfolk. Enfants d’Emmeline Godfrey. Contactez E.P. à la Boîte 2018.

— Non, dit Pen. Non, non, non.

— E.P. C’est lui. C’est les Potter. Ils viennent nous chercher.

Pen… Pen la prit par les épaules.

— Ils ne peuvent pas. Ils ne peuvent pas nous ramener. Nous sommes adultes. Ils n’en ont aucun droit.

— Cela les a-t-il jamais freinés ? s’emporta Greta.

— Nous étions enfants, rétorqua Pen aussi bien pour lui-même que pour elle. Nous n’avons pas à leur obéir. Ils ne peuvent pas nous forcer à les suivre où que ce soit, et s’ils essaient…

— Et si c’était Mère ?

L’estomac de Pen fut pris d’un soubresaut.

— Mère ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-20631: jeux - chassez l'intrus, série 1

Première chasse à l'intrus en famille.

père
oncle
tente
fille
nièce

10 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : intrusion , culture générale , chasseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..