AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.99/5 (sur 244 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

KJ Charles est une auteure et éditrice freelance.

Elle écrit de la romance gay ou hétéro, généralement historique et incluant souvent des éléments de fantasy ou d'horreur.

Elle vit à Londres avec son mari et ses deux enfants.

son site:
http://kjcharleswriter.com/

Twitter:
https://twitter.com/kj_charles

page Facebook:
https://www.facebook.com/kjcharleswriter

Ajouter des informations
Bibliographie de K. J. Charles   (42)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
« — Ben. Bonsoir, Ben. Je te cherchais.
— Moi ?
Jonah pencha la tête sur le côté tel un oiseau.
— Je crois. Pas toi ?
— Tu veux un verre ? laissa échapper Ben.
— Mais je ne veux pas que tu te déplaces jusqu’au bar, remarqua Jonah.
Ben lui proposa sa chope en étain sans hésitation, et l’autre homme la tourna avant de boire, de façon que ses lèvres se placent là où celles de Ben s’étaient posées auparavant, partageant la bière comme un baiser. »
Commenter  J’apprécie          30
— Je ne suis juste… pas très courageux. Pas très doué pour essayer de nouvelles choses.
— Je réfute ces deux assertions, répliqua Philip. Tu as fait nombre de nouvelles choses pour un jeune homme vierge, et tu as l’air d’un poisson dans l’eau. Tu m’as l’air fait pour le gamahuchage, pour commencer.
— Le quoi ?
Philip sourit.
— Pour sucer des vits.
— Gamahuchage ? répéta Guy avec incrédulité. D’où est-ce que ça sort, un mot pareil ? Sur le plan de l’étymologie, je veux dire.
— Seigneur Dieu, je n’en sais rien. Du grec, je suppose.
— Non.
— Du français, alors, probablement. Je sais que ce n’est pas du latin, car les obscénités sont le seul pan de mes études classiques auquel j’ai prêté de l’attention. Je crois que le mot en latin est irrumare, ajouta Philip avec un air un peu suffisant.
— Fellare, corrigea Guy sans réfléchir.
— Je suis sûr que Catulle utilise irrumare.
— Oui, mais ça ne veut pas tout à fait dire la même chose.
Le sourire de Philip était plein d’une joie diabolique.
— Il va vraiment falloir que tu m’expliques la distinction.
Guy déglutit.
Commenter  J’apprécie          20
Philip avait voyagé en Europe et rencontré des paysages beaucoup plus dramatiques: des montagnes, des vallées, des forêts, des rivières écumantes à la beauté lyrique. L'Angleterre ressemblait davantage à un long et lent soupir.
Commenter  J’apprécie          30
- J'aime te faire savoir qui est le maître, répondit Crane. Ca n'est que justice. Le reste du temps, je suis à tel point ton esclave que je pourrais tout aussi bien porter un collier à ton nom.
Commenter  J’apprécie          30
— Nous bâtissons nous-mêmes les murs de nos prisons, murmura Philip. Nous n’avons pas tous le courage de les abattre, même quand nous en avons l’opportunité.
Commenter  J’apprécie          30
Vous pouvez dire non, et je n’aborderai plus jamais le sujet. Ou vous pouvez dire que vous avez besoin d’y réfléchir, et le faire aussi longtemps que nécessaire. Ou vous pouvez dire oui, et m’autoriser à étendre vos connaissances au-delà des pages de Suétone et Catulle. Puis-je ajouter, cependant, que « oui » aujourd’hui n’est pas « oui » pour toujours. Vous avez la prérogative de changer d’avis.
Ils firent encore quelques pas.
— Je suis désolé, souffla enfin Guy. Je n’ai jamais eu une conversation comme celle-ci de toute ma vie et je n’ai aucune idée de la façon dont je suis censé la mener, et je ne suis vraiment pas certain de ce que vous m’offrez, ou me demandez. Tout ce que je sais de, hum, l’acte d’amour, je l’ai lu, et ce n’est pas comme dans les romans.
— Pas comme dans ceux qui sont généralement disponibles pour le public, certainement, confirma Philip. C’est vraiment très simple, vous savez. Je me trouve entièrement charmé par vous et je me demande depuis un certain temps comment vous réagiriez si je vous embrassais. Une idée sur la question ?
Commenter  J’apprécie          10
— Sir Philip ? glapit Guy. Vous travaillez pour…
— J’ai l’honneur de servir Lord Corvin, rectifia l’homme avec juste l’ombre d’un reproche. La lettre, Monsieur, si vous voulez bien me pardonner mon absence de cérémonie.
Il s’inclina à nouveau et tendit un message à Guy. Celui-ci le déplia, les doigts tremblants. C’était une note brève, rédigée de toute évidence en hâte.

  À l’intention de Frisby, Drsydale House

  Monsieur, J’ai le regret de vous informer que Miss Amanda Frisby s’est blessée en chutant de sa monture alors qu’elle s’était introduite sur mes terres. Elle s’est cassé la jambe et fait l’objet de soins médicaux urgents au Manoir Freuxbois. Merci de lui envoyer immédiatement une escorte appropriée au Manoir Freuxbois et de me faire l’honneur de votre présence dès qu’il vous le sera possible.
Cordialement,
Philip Freuxbois

  Guy contempla les mots inscrits, le regard fixe.
Commenter  J’apprécie          10
Il se racla la gorge.
— En tant que chrétien, je ne peux approuver.
Corvin leva les yeux au ciel ; Freuxbois poussa un soupir audible. Guy rougit. Même à ses propres oreilles, cette déclaration semblait terriblement collet monté et, ce qui était pire, il se montrait lâche. Il aurait dû faire plus que désapprouver ; il aurait dû défendre sa foi dans les termes les plus vifs contre ces athées avec leurs folles théories qui venaient remettre en question tout ce qu’on lui avait toujours appris. Cependant, il avait tenu entre ses mains un monstre de pierre et il ne trouvait rien à répondre à cela.
Raven ouvrit la bouche. Penn dit tranquillement :
— Tout homme a le droit d’avoir ses croyances.
— Bien sûr, mais il a également le devoir de les questionner, rétorqua Raven. Si l’on ne fait pas l’effort d’examiner de près nos croyances de temps en temps, elles ne sont que de mauvaises habitudes.
Commenter  J’apprécie          10
— Voulez-vous m’accorder quelque chose, Frisby ?
— Bien sûr, accepta-t-il aussitôt.
Son regard expressif s’écarquilla comme s’il se demandait dans quoi il s’était engagé. Philip essaya de ne pas sourire.
— Voulez-vous bien ne plus jamais me demander pardon pour avoir exprimé une opinion ? Sous mon toit, vous êtes encouragé à penser et à dire ce que bon vous semblera, et j’espère que c’est ce que vous ferez. Cela vous va bien.
Et voilà qu’à nouveau les joues de Frisby s’embrasaient, coupables. Philip avait un jour assisté à une conférence de la Royal Society sur les animaux qui changeaient de couleur pour communiquer avec leurs semblables ; à l’évidence, Frisby était de cette espèce. Il était rose, surpris, enchanté, et Philip se demandait…
Commenter  J’apprécie          10
— Si ma mère avait été autorisée à quitter Sir George quand sa simple vue s’est mise à la rendre malade, les conséquences pénibles de ma bâtardise auraient été épargnées à tout le monde. Imaginez que nous cessions de prétendre que le mariage est un sacrement au lieu d’une simple et sordide affaire financière, et qu’on laisse les gens s’arranger comme ils le souhaitent ?
— La société s’effondrerait !
— Au lieu d’être cimentée par le malheur, l’adultère et l’hypocrisie. Les gens agissent déjà comme ils l’entendent, Guy. La seule question c’est de savoir si nous sommes obligés de continuer à faire semblant que ce n’est pas le cas.
Guy essaya de formuler une réponse à cela, et se retrouva pris au dépourvu.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de K. J. Charles (144)Voir plus

Quiz Voir plus

Oh, Antigone !

Comment se prénomme la sœur d'Antigone ?

Sophie
Hermine
Ismène

10 questions
3272 lecteurs ont répondu
Thème : Antigone de Jean AnouilhCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..