AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.72 /5 (sur 248 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Matsudo (Chiba, Japon) , le 25 Mai 1971
Biographie :

Isaka Kôtarô est un auteur japonais.

Après avoir été diplômé de la faculté de droit de l'Université du Tohoku , il a travaillé en tant qu'ingénieur système. Durant son temps libre, il rédige des nouvelles qu'il soumet à des concours littéraires.

Il fait son apparition sur la scène littéraire japonaise en 2000 avec La Prière d'Audubon, qui obtient le prix Shincho Mystery Club.

Depuis, il a multiplié les œuvres inclassables où se déploie un univers très original, au carrefour du thriller, du fantastique et du roman d'initiation, dans la filiation de Murakami Haruki.

En 2004, il remporte le Prix Eiji Yoshihara en tant que meilleur auteur de nouvelles pour son recueil « Ahiru Kamo ».

Son succès auprès de la jeunesse japonaise ne se dément pas et cinq de ses romans ont déjà été adaptés au cinéma. La Prière d'Audubon est son premier roman traduit en français.

Bien que considéré comme un auteur de polars, il refuse totalement cette étiquette.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Kotaro Isaka   (19)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Kotaro Isaka - La mort avec précision


Citations et extraits (84) Voir plus Ajouter une citation
Ambages   10 avril 2017
La mort avec précision de Kotaro Isaka
La majeure partie de la vie humaine, ce n'est pas de la vie, juste du temps qui passe.
Commenter  J’apprécie          171
Ambages   18 avril 2017
La mort avec précision de Kotaro Isaka
Quand la vieille femme m'a dit : ''Vous n'êtes pas vraiment humain, j'imagine ?'', j'ai poussé un petit ''oh !'' admiratif.

Naturellement, ce n'est pas la première fois qu'un humain se rend compte que je n'appartient pas à son espèce. Aucun n'a encore deviné juste au point de préciser : ''Vous êtes sûrement le dieu de la Mort », mais certains ont déjà penché la tête d'un air soupçonneux en prétendant qu'ils ressentaient un frisson glacé à ma vue et que j'étais vraiment une créature étrange.
Commenter  J’apprécie          150
Ambages   10 avril 2017
La mort avec précision de Kotaro Isaka
J'ai ouvert la porte de l'hôtel et je suis sorti. Il n'y avait plus trace de la tempête qui avait fait rage, partout régnait le silence. Le ciel était toujours couvert mais la neige tombait moins fort. Le paysage qui s'étendait sous mes yeux ressemblait à un linceul blanc. La terre couverte de neige avait une douceur de porcelaine. Y avait-il encore des sautes de vent ? Des paquets de neige tombaient des branches des bouleaux à intervalles réguliers et venaient fondre sur le sol, comme un sablier marquant doucement le passage du temps. Je suis resté un moment perdu dans la contemplation de ce paysage immaculé, tendant l'oreille à ses bruissements et ses mouvements.

- C'est beau ! ai-je laissé échapper involontairement. Il n'y avait pas assez de musique à mon goût à la montagne, mais je pouvais quand même m'estimer heureux d'avoir vu ça.
Commenter  J’apprécie          130
Ambages   09 avril 2017
La mort avec précision de Kotaro Isaka
Je voudrais vraiment mourir. Il ne m'arrive jamais rien de bien.
Commenter  J’apprécie          142
Ambages   12 mars 2019
Pierrot-la-gravité de Kotaro Isaka
Quand on vit dans la joie, la gravité terrestre s'efface.
Commenter  J’apprécie          130
Ambages   13 mars 2019
Pierrot-la-gravité de Kotaro Isaka
L'art ne s'appuie pas sur les résultats des travaux précédents, comme la science. Non, en art, il faut courir de toutes ses forces à chaque fois.
Commenter  J’apprécie          110
Cath36   30 juin 2011
La Prière d'Audubon de Kotaro Isaka
"Les humains ne prennent pas conscience de l'importance des choses, tant qu'ils ne les ont pas perdues.

-Oui, sans doute" ai-je répondu en pensant de nouveau à ma grand-mère. Elle m'avait dit un jour : "Si je n'avais pas eu le cancer, je n'aurai jamais fait le bilan de ma vie."

"Ce qu'on perd ne revient jamais."
Commenter  J’apprécie          100
Ambages   13 mars 2019
Pierrot-la-gravité de Kotaro Isaka
Elle a donc admis sa véritable identité et, de mon côté, je lui ai avoué qu'à la maison on la surnommait "Natsuko". Quand je lui ai expliqué que c'était à cause de l'été, qui suivait toujours le printemps, elle a eu l'air ravie et a renchéri avec fierté :

"C'est vrai, ça, je suis comme l'été, toujours derrière Haru."
Commenter  J’apprécie          90
VALENTYNE   29 octobre 2014
La Prière d'Audubon de Kotaro Isaka
« – Tout de même c’est curieux, dit Usagi. Yûgo est un épouvantail mais tout le monde le traite comme un être humain.

– En effet, c’est curieux.

– Depuis quelques temps, je me demandais si Yûgo ne nous préférait pas d’autres êtres.

– D’autres êtres ?

– Par exemple, les chiens , les chats. Est-ce que vous savez ça ? Il paraît que les chats, quand ils sentent qu’ils vont mourir, vont se mettre à l’écart des humains.

J’ai hoché la tête :

– Je l’ai déjà entendu dire.

– Eh bien, autour de Yûgo, on trouvait souvent des cadavres de chats.

– Comment ça ?

– Le matin, on trouvait parfois plusieurs chats morts au pied de l’épouvantail. Je crois que les chats savent qu’ils vont mourir. Même s’ils ne comprennent pas ce que signifie » mourir » concrètement, ils savent intuitivement que leur fin approche. Et dans ces moments là, peut être se sentent-ils rassurées à côté de Yûgo. »

Autrement dit, elle était en train de me dire que les chats agonisants se faisaient accompagner par Yûgo, et que ce dernier souhaitait lui aussi les accompagner dans leur derniers moments.

« Voilà pourquoi je me dis que Yûgo préférait peut-être la compagnie des chiens ou des chats à celle des humains comme nous.

– Mais un épouvantail, normalement, ça sert à protéger les récoltes des oiseaux, j’ai dit.

– Ah oui, il parait. C’est aussi ce que dit le père Todoroki. Usagi s’est mise à rire et a ajouté : « c’est bizarre.

– Yûgo, il ne faisait pas fuir les oiseaux ?

– C’était un épouvantail mais il chouchoutait les oiseaux », a dit Usagi que cela paraissait amuser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Ambages   10 avril 2017
La mort avec précision de Kotaro Isaka
- Qu'est-ce qui se passe ? a demandé le réceptionniste tout en nous tendant la clé de notre chambre. Il dort debout, le jeune, ou quoi ?

- Il est fatigué. Et puis, ce que vous avez dit l'a énormément choqué.

- Ce que j'ai dit ?

- Vous avez bien demandé si on était homos .

- Je blaguais, évidemment, et puis même si vous êtes homos, vous pourriez avoir un peu de dignité. Au fait, vous en êtes, ou pas ?

- Lui, oui, c'est un homo sapiens, ai-je répondu en désignant du regard Morioka, que je soutenais toujours. Moi, c'est différent.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

À bras-le-corps ... (ludique/facile)

Avoir ...... marin(e)

la tête
le bras
la jambe
le pied
le dos
la cuisse

20 questions
100 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , expressions , corps humainCréer un quiz sur cet auteur