AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 1643 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Osaka, Honshū , le 04/02/1958
Biographie :

Keigo Higashino est un écrivain japonais, auteur de romans policiers.

Il travaille tout d'abord comme ingénieur pour Nippon DENSO Corporation.

En 1985, âgé seulement de vingt-sept ans, son roman "Hokago" (Après l’école) remporte le prestigieux prix Edogawa Rampo du meilleur roman policier, suite à quoi il démissionne de son emploi pour écrire à plein temps et s'installe à Tokyo.

En 1999, il remporte le prix de l'association des auteurs de romans policiers du Japon pour "Himitsu" (Le Secret).

Il est auteur de "La maison où je suis mort autrefois" ("Mukashi boku ga shinda ie", 1994) qui obtient le Prix polar du meilleur roman international au Festival Polar de Cognac 2010.

Il a également publié "La Prophétie de l'abeille" ("Tenkū no Hachi", 1995 ), "La Lumière de la nuit" ("Byakuyako", 1999), "Le Dévouement du suspect X" ("Yōgisha X no Kenshin", 2005), "Un café maison" ("Seijo no Kyūsai", 2009) , "L’Équation de plein été" ("Manatsu no Hōteishiki", 2011), "La Fleur de l’illusion" ("Mugen-bana", 2013), tous parus chez Actes sud.

En 2006, "Le Dévouement du suspect X" lui vaut d'être le cent trente-quatrième lauréat du prix Naoki, auquel il avait déjà été nominé par cinq fois.

Il est une des figures majeures du policier japonais, son pays, où ses derniers polars se sont vendus à près d’un million d’exemplaires.

Dans un registre plus fantastique paraît en France début 2020 'Les Miracles du bazar Namiya' chez Actes Sud.
+ Voir plus
Source : Actes Sud, Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Bande annonce du film THE MIRACLES OF THE NAMIYA GENERAL STORE, adaptation du roman de Keigo Higashino, à paraitre en français en janvier 2020.
Citations et extraits (291) Voir plus Ajouter une citation
mesrives   02 avril 2017
L'équation de plein été de Keigo Higashino
Elle se rappelait nettement leur emménagement ici. Elle connaissait Hari-Plage et l'auberge pour avoir souvent rendu visite à ses grands-parents, mais tout lui avait paru différent quand elle avait compris qu'elle vivrait désormais ici. La beauté de la mer était la première chose qui l'avait séduite. Elle avait immédiatement eu le sentiment qu'elle était sur terre pour la protéger.
Commenter  J’apprécie          410
andman   21 octobre 2013
La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino
Au cours de l'interview, j'avais appris que près de soixante-dix pour cent des mères téléphonant pour un conseil se disaient maltraitantes. Selon la conseillère, prétendre que si l'on était capable de demander conseil on pouvait aussi s'arrêter, c'était ne rien comprendre à la maltraitance. Les mères appelaient justement parce qu'elles souffraient de ne pouvoir s'arrêter. Par exemple, elles frappaient leur enfant à la tête et, quand celui-ci perdait connaissance, elles se précipitaient pour l'emmener à l'hôpital où, pendant qu'il était soigné, elles pleuraient dans le couloir. Elles téléphonaient pour dire qu'elles avaient peur, si cela continuait ainsi, de tuer leur enfant.
Commenter  J’apprécie          340
andman   24 octobre 2013
La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino
Ses yeux, lorsqu’ elle regardait ses camarades rire bêtement, étaient semblables à ceux d’un scientifique observant des animaux de laboratoire.
Commenter  J’apprécie          300
mesrives   05 avril 2017
L'équation de plein été de Keigo Higashino
Ils s'assirent de part et d'autre de la table du hall et trinquèrent. La saveur boisée qui emplit sa bouche devint rapidement plus douce, et elle eut envie d'en boire une autre gorgée.

Elle lut le nom "SADOYA", en caractères latins sur l'étiquette de la bouteille. Yukawa lui apprit qu'il s'agissait d'un producteur de la préfecture de Yamanashi.

- Je n'aurais pas cru que du vin japonais puisse être aussi bon, expliqua-t-elle avec franchise.

- Les Japonais n'ignorent que trop les bons côtés de leur pays, répondit-il en faisant tourner son verre. Rares sont ceux qui s'intéressent à ce qui ce fait en province, comme ce très bon vin, que la plupart des Japonais refuseraient de goûter simplement parce qu'il est produit au Japon. Et aux yeux des gens qui ne sont pas d'ici, tous les efforts que vous et vos amis faites pour préserver la mer risquent d'être vains car ils pensent qu'elle est belle ailleurs qu'à Hari-Plage.

- Vous voulez dire que notre mouvement est dénué de sens?

- Non. A mes yeux, il mérite d'être récompensé. Aujourd'hui, j'ai vu avec le petit Kyöhei les fonds marins qui ont donné leur nom à Hari. C'était splendide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Cylhis   26 janvier 2012
La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino
D'ailleurs, chacun n'a-t-il pas une maison où l'enfant qu'il était est mort autrefois ? On fait seulement semblant de ne pas voir qu'il s'y trouve encore parce qu'on ne tient pas à le rencontrer.
Commenter  J’apprécie          260
andman   20 juillet 2013
Le Dévouement du suspect X de Keigo Higashino
Il ne regrettait rien. Il n'avait pas besoin d'autre raison pour mourir que l'absence de raison de continuer à vivre.
Commenter  J’apprécie          250
bilodoh   15 février 2015
La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino
C’est un père drôlement sévère. Pourtant, quand le corps s’affaiblit, on devrait s’adoucir.

(p. 116)
Commenter  J’apprécie          210
diablotin0   09 avril 2017
La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino
Je pense continuer à vivre avec la conviction que je ne suis personne d'autre que moi-même.
Commenter  J’apprécie          210
diablotin0   09 avril 2018
La Prophétie de l'abeille de Keigo Higashino
Les autorités avaleraient leur langue plutôt que de parler de danger. Le faire reviendrait à renier le mythe de la sûreté des centrales nucléaires.
Commenter  J’apprécie          200
PostTenebrasLire   28 mars 2014
La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino
Chacun n’a-t-il pas une maison où l’enfant qu’il était est mort autrefois ?

On fait seulement semblant de ne pas voir qu’il s’y trouve encore parce qu’on ne tient pas à le rencontrer.
Commenter  J’apprécie          190
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La maison où je suis mort autrefois" de Keigo Higashino.

Quel tête d'animal se trouve sur la clé accompagnant le plan d'un lieu au début du roman ?

un loup
un lion
un cheval

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : La maison où je suis mort autrefois de Keigo HigashinoCréer un quiz sur cet auteur
.. ..