AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 2.98 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Québec , 1845
Mort(e) à : Québec , 1924
Biographie :

De son vrai nom Félicité Angers est née d’une vieille famille du comté de Charlevoix. Elle descend d’un gentilhomme d’Angers, anobli par Louis XIV, et établi à Québec vers 1660. Famille de vieille souche, où elle puisera vraisemblablement la sève d’un profond patriotisme qui est une des grandes constantes de son œuvre.
Elle suit ses études au couvent des Ursulines de Québec, puis retourne dans sa famille et se retire de la vie mondaine.
En 1878, elle envoie son premier manuscrit qui est accepté et publié.
A partir de 1886, elle opte pour la création de romans historiques.
De 1893 à 1898, elle est directrice de la revue La voix du Précieux-Sang où elle écrit plus de quatre-vingt articles.
A partir de 1900, elle partage son temps entre son oeuvre et l'écriture d'articles pour plusieurs périodiques.
En 1920, elle se tourne vers le théâtre.A 76 ans, en 1921, elle cesse ses activités mais écrit un dernier roman, qui ne sera publié qu'après sa mort.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Laure Conan   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Laure Conan — Un Amour vrai


Citations et extraits (66) Voir plus Ajouter une citation
Laure Conan
annie   26 décembre 2012
Laure Conan
Aimer une personne pour son apparence, c'est comme aimer un livre pour sa reliure.
Commenter  J’apprécie          440
Laure Conan
PiertyM   08 septembre 2014
Laure Conan
La solitude est bonne pour les calmes, pour les forts.

Commenter  J’apprécie          422
PiertyM   16 mars 2014
Angéline de Montbrun de Laure Conan
Celui qui se souille d’un mensonge,... toutes les eaux de la terre ne le laveront jamais.
Commenter  J’apprécie          320
PiertyM   08 septembre 2014
La sève immortelle de Laure Conan
Un coeur patient est un coeur triste.



Commenter  J’apprécie          201
PiertyM   09 septembre 2014
L'obscure Souffrance de Laure Conan
Faut-il mépriser tout ce qui ne dure pas éternellement ? Ni la verdure, ni les fleurs ne durent toujours. Cependant, qu'elles sont belles et, sans elles, que la terre serait triste, qu'elle serait laide !

Commenter  J’apprécie          150
Jean-Daniel   23 avril 2021
À l'oeuvre et à l'épreuve. de Laure Conan
Charles était seul à Saint-Jean, son compagnon de mission l'avait quitté depuis deux jours quand, vers le soir du mardi 7 décembre, les Iroquois envahirent tout à coup le village. Les guerriers étaient absents... partis pour aller rencontrer l'ennemi. Ce fut une boucherie épouvantable... des cruautés atroces... Charles aurait pu fuir comme bien d'autres, mais il refusa. La charité le retint... la vue d'une si horrible mort ne le fit pas reculer d'un pas; il se sacrifia pour le salut de ses sauvages. Les Iroquois, réservant pour la captivité ceux qu'ils jugeaient pouvoir les suivre assez vite, faisaient main basse sur tous les autres. Ils attachaient les malades, les enfants, dans les cabanes et y mettaient le feu...
Commenter  J’apprécie          110
PiertyM   08 septembre 2014
La sève immortelle de Laure Conan
C'est le miracle de l'amour de n'avoir pas besoin de mots pour se comprendre.

Commenter  J’apprécie          110
book-en-stock   03 mars 2017
Aux jours de Maisonneuve de Laure Conan
J'aurais bien voulu l'étrangler tout à fait, nous disait-il, pendant le pansement, mais à ses bariolages et à ses plumeaux j'avais reconnu un chef, et il fallait racheter cette pauvre petite, - si elle vivait encore.



p. 20
Commenter  J’apprécie          90
PiertyM   08 février 2014
La sève immortelle de Laure Conan
L’avenir m’apparaît noir.

– Laissez faire. Les nuages les plus noirs se dissipent... et un ciel gris est encore un ciel.

– Mais quand le ciel le plus clair ne nous dit plus rien ?

– C’est qu’on ne sait pas le regarder, répliqua-t-elle gravement.

– Peut-être ? Je ne sais plus que me laisser vivre, je redoute l’effort.
Commenter  J’apprécie          80
PiertyM   07 février 2014
Si les Canadiennes le voulaient! [microforme] : aux Canadiennes-Françaises, à l'occasion de la nouve de Laure Conan
M. VAGEMMES – Et vous, madame, n’y croyez-vous pas ?

MME DERMANT – Pourquoi y croirais-je ? Dans ce bas monde, l’homme a l’indépendance, l’autorité, l’action.

M. VAGEMMES – Très vrai. Et pourtant, mesdames, vous tenez entre vos faibles mains l’avenir et l’honneur des nations. Car si vous n’avez pas l’action extérieure, vous en avez une autre, celle qui s’exerce dans le vif et le profond du coeur. Or, les grandes actions, comme les grandes pensées, viennent du coeur.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Pot-pourri d'énigmes amusantes

On commence par l’énigme du Sphynx à Œdipe: qu’est-ce qui marche à 4 pattes le matin, à 2 pattes à midi et à 3 pattes le soir ?

le singe
le kangourou
l'homme

10 questions
80 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..