AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.38 /5 (sur 538 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Cooperstown, New York , le 23/07/1978
Biographie :

Lauren Groff est nouvelliste et romancière.

Pour ses études supérieures, elle s'installe au Massachusetts et obtient un premier diplôme du Amherst College. Elle s'inscrit ensuite à l'Université du Wisconsin à Madison où elle termine un Master of Fine Arts spécialisé en fiction.

Son premier roman, intitulé "Les Monstres de Templeton" (The Monsters of Templeton), paraît en 2008 et s'inscrit sur la New York Times Best Seller list. Lauren Groff y évoque l'écrivain James Fenimore Cooper et la ville de Templeton, ancien nom de Cooperstown.

Elle fait également paraître de nombreuses nouvelles dans divers magazines, dont The New Yorker et The Atlantic Montly.

Elle a également publié un recueil de nouvelles, "Fugues", pour lequel elle était invitée au Festival America en 2010.

Son roman "Les Furies" (Fates and Furies) a été le succès littéraire de l’année 2015 aux États-Unis. Il a été également choisi comme meilleur roman de l’année par Barack Obama.

Elle vit à Gainesville, en Floride avec son mari et ses deux enfants. Lauren Groff est la sœur de la triathlète Sarah True (1981).

Son roman "Florida", sorti en 2018, est sélectionné pour le National Book Award.

site officiel : http://laurengroff.com/

+ Voir plus
Source : http://www.laurengroff.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les Grands Débats - A… comme Argent : Pour tout l'or du monde - Dimanche 23 septembre 2018 de 15h00 à 16h00 Jeffrey Eugenides - Lauren Groff - Julie Mazzieri - Julien Bisson Au-delà de sa valeur variable, l'argent se trouve investi d'une charge symbolique plus ou moins négative. Si l'existence est aujourd'hui difficilement concevable sans, on lui doit un nombre incalculable d'histoires plus ou moins édifiantes. Combustible du « Bûcher des vanités », il est devenu un personnage de roman très coté, qu'on en ait, ou pas d'ailleurs.

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (86) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   07 février 2020
Les furies de Lauren Groff
… les enfants qu’on envoie dans ce type d’école sont des requins, mon jeune ami. Des bébés requins issus d’une longue lignée de requins, tous autant qu’ils sont. Et les requins sentent l’odeur du sang à des kilomètres à la ronde, et quel est le sang qui les attire ici ? La peur. S’ils la reniflent dans l’eau, ils pourchassent celui qui saigne. Ce n’est pas de leur faute. Ils ne peuvent pas s’en empêcher.



(Édition de l’Olivier, p.201)
Commenter  J’apprécie          110
hcdahlem   13 mars 2017
Les furies de Lauren Groff
Ils s’appelaient Lotto et Mathilde. L’espace d’une minute, ils contemplèrent une mare remplie de créatures pleines d’épines qui, en se cachant, soulevaient des tourbillons de sable. Il prit son visage entre ses mains et embrassa ses lèvres pâles. Il aurait pu mourir de bonheur en cet instant. Il eut une vision, il vit la mer enfler pour les ravir, emporter leur chair et rouler leurs os sur ses molaires de corail dans les profondeurs. Si elle était à ses côtés, pensa-t-il, il flotterait en chantant. Certes, il était jeune, vingt-deux ans, et ils s’étaient mariés le matin même en secret. En ces circonstances, toute extravagance peut être pardonnée.
Commenter  J’apprécie          100
Nadael   14 janvier 2017
Les furies de Lauren Groff
« Elle se surprit à penser que la vie avait une forme conique, le passé s’évasait à mesure qu’il s’éloignait du moment présent, à la pointe du cône. Plus on vivait, plus la base s’élargissait, de sorte que des blessures et des trahisons, quasi imperceptibles au moment où elle s’était produites, s’étiraient comme des points minuscules sur un ballon de baudruche qu’on gonfle peu à peu. Une petite tache sur l’enfant frêle se transformait en une difformité énorme sur l’adulte, impossible à franchir et aux bords frangés. »
Commenter  J’apprécie          100
KRISS45   01 février 2018
Les furies de Lauren Groff
Il souffre de la maladie du "Grand Artiste américain". Toujours plus grand. Toujours plus bruyant. Se battant pour avoir la place la plus en vue dans une lutte hégémonique. Vous ne croyez pas qu'une sorte de mal s'abat sur les hommes de ce pays quand ils s'essaient à l'art ?
Commenter  J’apprécie          100
ladesiderienne   17 janvier 2019
Les furies de Lauren Groff
Au pied de l'escalier, Lancelot souriait à son propre visage buriné dans le miroir tout en nouant sa cravate. A le voir ainsi, on ne pouvait deviner combine son corps avait été meurtri cette année-là. Il avait souffert, mais en était ressorti plus fort. Et peut-être même plus séduisant. Les hommes en sont capable, ils gagnent en charme avec l'âge. Les femmes se contentent de vieillir. Pauvre Mathilde avec son front pareil à de la tôle ondulée. Dans vingt ans, elle aurait les cheveux gris, le visage plein de rides. Mais elle serait toujours belle, songea-t-il avec une impeccable loyauté.
Commenter  J’apprécie          90
bilodoh   07 février 2020
Les furies de Lauren Groff
J’ai un million d’idées. Elles bouillonnent en moi. J’ai dû faire un tour pour leur échapper, mais le problème avec les idées, c’est que plus on marche, plus il y en a. Elles se multiplient dans le chaudron de l’esprit.



(Édition de l’Olivier, p.148)
Commenter  J’apprécie          90
Nadael   14 janvier 2017
Les furies de Lauren Groff
« Entre leurs deux peaux, le plus fin des espaces, à peine assez pour l’air, pour ce voile de sueur qui à présent refroidissait. Et pourtant, un troisième personnage, leur couple, s’y était glissé. »
Commenter  J’apprécie          70
lilylitblog   28 janvier 2017
Les furies de Lauren Groff
À un moment, malgré son intelligence et son art d'administrer les choses, elle était devenue une épouse, et les épouses, nous le savons tous, sont invisibles. Les elfes de minuit du mariage.
Commenter  J’apprécie          70
Taraxacum   27 mars 2020
Les furies de Lauren Groff
Phoebe posa la main sur l'épaule de Mathilde. "Je n'ai jamais voulu causer du tort. C'est mon travail. Je prends votre mari très au sérieux. Je veux juste qu'il s'en sorte." Sa voix était douce et sérieuse.

"Je vous en prie, à vous entendre, on dirait qu'il est malade.

-Il l'est. Il souffre de la maladie du "Grand Artiste américain". Toujours plus grand. Toujours plus bruyant. Se battant pour avoir la place la plus en vue dans une lutte hégémonique. Vous ne croyez pas qu'une sorte de mal s'abat sur les hommes de ce pays quand ils s'essaient à l'art? Dites-moi, pourquoi Lotto a-t-il écrit une pièce sur l guerre? Parce que les oeuvres sur la guerre ont toujours davantage de succès que les oeuvres sur les émotions, même si ces pièces plus petites, intimes, sont mieux écrites, plus intelligentes, plus intéressantes. Ce sont les histoires de guerre qui remportent les prix. [...]"
Commenter  J’apprécie          50
Lucillius   08 mars 2017
Les furies de Lauren Groff
" Chéri, avant, on baisait le jour des poubelles, et aussi le jour des courses.

- Qu'est-ce qui a changé ?

-On a vieilli. On fait ça plus souvent que la plupart de nos amis qui sont en couple. Deux fois par semaine, c'est pas mal.

-C'est pas assez, murmura-t-il.

-J'ai entendu. Comme si je me refusais à toi." (p.98)
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Au ciné avec Elmore Leonard

A quelle heure part le train pour Yuma dans le film réalisé par Delmer Daves en 1957 d'après une nouvelle d'Elmore Leonard?

3 h 10 pour Yuma
10 h 30 pour Yuma
5 H15 pour Yuma

9 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , romans policiers et polars , littérature américaine , adapté au cinéma , cinema , cinéma americain , westernCréer un quiz sur cet auteur

.. ..