AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.86 /5 (sur 156 notes)

Nationalité : Afghanistan
Né(e) à : Montréal , le 21/09/1934
Mort(e) à : Los Angeles , le 07/11/2016
Biographie :

Leonard Norman Cohen est un poète, romancier et auteur-compositeur-interprète canadien.

Il est né à Westmount, un quartier riche et anglophone de Montréal, d’une famille juive russo-polonaise. Il est très tôt passionné par la littérature et la poésie. A 17 ans Leonard Cohen entreprend des études d’histoire à l’université de Mc Gill, tout en écrivant ses premiers poèmes. Parallèlement il s’intéresse déjà à la musique et il participe à la formation d’un trio de country-musique et de folk "Les Buckskin Boys". En 1956, il publie un premier recueil de poèmes "Let Us Compare Mythologies".
En 1959, avec l’aide d’une bourse qui lui est allouée par les affaires culturelles du gouvernement canadien, Leonard Cohen se rend en Europe. Il séjourne quelques temps à Londres, puis en Grèce où il loue une maison sur l’île d’Hydra. C’est à Hydra où il va finalement séjourner 7 ans que Leonard Cohen écrit "Flowers for Hitler", un recueil de poèmes très controversé qui paraît en 1964. Il publie aussi deux romans, "Jeux de dames" (The Favorite Game) en 1963 et "Les perdants magnifiques" (Beautiful Losers) en 1966.
Puis Cohen s’installe aux États-Unis et commence à chanter dans des festivals folk. En 1966, Judy Collins fit de sa chanson "Suzanne" un hit. Baez. Le 30 août 1970, Leonard Cohen chante lors du Festival de l'île de Wight. En 1982, il écrit une comédie musicale, "Night Magic", qui fera l'objet d'un film présenté au festival de Cannes de 1985. En 1984 sort "Various Positions", un album très spirituel qui contient la célèbre "Hallelujah" réinventé par Jeff Buckley. Il publie aussi un recueil de poésie, prose et psaumes, "Le Livre de miséricorde" (Book of Mercy).
En 1994, Leonard Cohen se retire dans un monastère bouddhiste, le Mount Baldy Zen Center près de Los Angeles. En 1996, il est ordonné moine bouddhiste Zen. Il quitte finalement Mount Baldy au printemps 1999.
Grand poète dépressif, jusqu'à 65 ans, il a fui ses angoisses dans l'alcool, la méditation, la prière, toutes les drogues possibles, et les bras d'innombrables femmes (Marianne Ihlen, Suzanne Elrod, Joni Mitchell, Dominique Issermann, Rebecca De Mornay, Anjani Thomas).
En 2006, Cohen fait paraître un nouveau recueil de poésies, "Le Livre du constant désir" (Book of Longing) et l’album jazz "Blue Alert", co-écrit avec son ancienne choriste, Anjani Thomas. Parallèlement, le documentaire "Leonard Cohen: I'm Your Man" sort en salle. C'est en 2008 que Leonard Cohen, âgé de 73 ans, fait un retour sur s
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Leonard Cohen   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Quel plaisir d'accueillir à Marseille le surdoué des lettres britanniques, l'un des écrivains les plus originaux du moment, auteur d'une oeuvre inclassable d'où surgissent des sortes de méta-romans qui naviguent entre les genres littéraires. David Mitchell est avec nous pour son dernier opus, qui réussit une fois de plus le pari de nous surprendre. Car ce n'est pas spontanément sur le terrain du rock et des Swinging Sixties que l'on attendait celui qui fut l'un des scénaristes du dernier Matrix, compagnon des Wachowski qui ont adapté au cinéma l'un de ses romans les plus célèbres, Cartographie des nuages (Cloud Atlas sur grand écran). Londres, 1967. Dans l'effervescence de la culture pop et de la minijupe, se crée Utopia Avenue, un improbable groupe de folk-rock psychédélique, « the most curious British band you've never heard of », dont on va suivre l'ascension fulgurante (et bien sûr la chute calamiteuse). Managé par Levon Frankland, dont le chapeau en fourrure et les lunettes bleues le rangent d'emblée dans la case « queer beatnik », ce groupe fictif se compose de la chanteuse folk Elf Holloway, à l'évidence taraudée par sa sexualité ; du bassiste Dean Moss, empêtré dans un passé familial traumatique ; de Jasper de Zoet, dont le génie à la guitare est perturbé par des hallucinations auditives qui l'amèneront à fréquenter une étrange clinique ; et du batteur Griff, dont on ne sait pas grand chose… On plonge avec frénésie dans une ville où le sexe est partout, où le LSD circule librement dans les clubs et les studios, croisant avec jubilation Syd Barrett, Leonard Cohen, Francis Bacon ou Janis Joplin. Un vent de liberté souffle sur Londres, même si le père d'Elf lui rappelle que sa banque n'emploie pas de femmes mariées, et même si la propriétaire de Dean, qui l'a mis dehors, affiche sur la fenêtre un panneau indiquant qu'elle ne loue ni aux Noirs ni aux Irlandais… Un grand roman aux accents de biographie rock, comme une série d'albums composés de chansons qui vous trottent longtemps dans la tête… __ Un entretien avec David Mitchell (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/david-mitchell/) animé par Yann Nicol (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/yann-nicol/), traduit de l'anglais par Valentine Leÿs et enregistré en public au théâtre de la Criée à Marseille, en mai 2022 lors de la 6e édition du festival Oh les beaux jours !. __ À lire David Mitchell, Utopia Avenue, traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Nicolas Richard, L'Olivier. En librairie le 20 mai 2022. __ Montage : Clément Lemariey Voix : Nicolas Lafitte Musique : The Unreal Story of Lou Reed by Fred Nevché & French 79 Un podcast produit par Des livres comme des idées (http://deslivrescommedesidees.com/). __ La 7e édition du festival Oh les beaux jours ! (https://ohlesbeauxjours.fr/) aura lieu à Marseille du 24 au 29 mai 2023.

+ Lire la suite
Podcasts (7) Voir tous


Citations et extraits (104) Voir plus Ajouter une citation
Leonard Cohen
babounette   13 novembre 2016
Leonard Cohen
Comment puis-je commencer quelque chose de nouveau avec tout cet hier en moi ?.

Les perdants magnifiques.
Commenter  J’apprécie          895
Leonard Cohen
carre   03 septembre 2015
Leonard Cohen
Chaque fois que j’atteins le fond du désespoir, je commence à sourire.
Commenter  J’apprécie          630
Leonard Cohen
Ptitgateau   11 novembre 2016
Leonard Cohen
And Jesus Was à sailor

When he Walked upon the water

And he spend a long time watching

From his lonely wooden tower

When he Knew for certain

Only drawning men could see him

He said all men will be sailor then

Untill the sea shall free them

But he himself was broken

Long before the sky would open

Forsaken almost human

He sank beneath your wisdom

Like a stone.



Cette chanson, je l'ai chantée et rechantée et je continuerai à la mémoire de ce grand artiste !

Hommage à ce grand homme qui nous laisse de magnifiques textes en héritage.
Commenter  J’apprécie          5211
Leonard Cohen
Tandarica   12 décembre 2019
Leonard Cohen
They're dancing in the street, it's Jubilee

We sold ourselves for love but now we're free

I'm sorry for the ghost I made you be

Only one of us was real and that was me



(extrait de Treaty)
Commenter  J’apprécie          512
Leonard Cohen
milamirage   16 mai 2013
Leonard Cohen
" There is a crack in everything. That's how light gets in. "

" Dans toute chose il y a une faille. C'est ainsi qu'entre la lumière. "
Commenter  J’apprécie          501
Leonard Cohen
Tandarica   04 février 2017
Leonard Cohen
Freedom soon will come

Then we'll come from the shadows.

(La liberté viendra bientôt

Puis nous sortirons de l'ombre.)
Commenter  J’apprécie          472
Leonard Cohen
sabine59   05 mai 2016
Leonard Cohen
Il y a une fissure en chaque chose, c'est ainsi que la lumière peut rentrer.
Commenter  J’apprécie          400
Leonard Cohen
Danieljean   13 novembre 2016
Leonard Cohen
Eh bien, Marianne, voici venu le temps où nous sommes vraiment si vieux que nos corps partent en morceaux, et je crois que je vais te suivre très bientôt. Sache que je suis si près derrière toi qu'en tendant ta main, tu peux toucher la mienne (…) Je veux seulement te souhaiter un très bon voyage. Adieu, ma vieille amie. Mon amour éternel, nous nous reverrons.
Commenter  J’apprécie          362
Leonard Cohen
Pavlik   12 novembre 2020
Leonard Cohen
Je ne me considère pas comme un pessimiste. Je pense qu’un pessimiste est quelqu’un qui s’attend à ce qu’il pleuve. Et je me sens trempé jusqu’aux os.
Commenter  J’apprécie          290
Leonard Cohen
alainmartinez   11 novembre 2016
Leonard Cohen
If you are the dealer, I'm out of the game

If you are the healer, it means I'm broken and lame

If thine is the glory then mine must be the shame

You want it darker

We kill the flame

Magnified, sanctified, be thy holy name

Vilified, crucified, in the human frame

A million candles burning for the help that never came

You want it darker

Hineni, hineni

I'm ready, my lord

There's a lover in the story

But the story's still the same

There's a lullaby for suffering

And a paradox to blame

But it's written in the scriptures

And it's not some idle claim

You want it darker

We kill the flame

They're lining up the prisoners

And the guards are taking aim

I struggled with some demons

They were middle class and tame

I didn't know I had permission to murder and to maim

You want it darker

Hineni, hineni

I'm ready, my lord

Magnified, sanctified, be thy holy name

Vilified, crucified, in the human frame

A million candles burning for the love that never came

You want it darker

We kill the flame

If you are the dealer, let me out of the game

If you are the healer, I'm broken and lame

If thine is the glory, mine must be the shame

You want it darker

Hineni, hineni

Hineni, hineni

I'm ready, my lord

(Leonard Cohen - You Want It Darker)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Ballade avec Leonard Cohen

Ce matin je me suis réveillé d'un rêve d'errance, je me sentais comme un oiseau sur ...?... j'essayais d'être libre à ma façon

La branche
Le fil

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Leonard CohenCréer un quiz sur cet auteur