AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.62 /5 (sur 30 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pas-de-Calais
Biographie :

Lina Déranor est une auteure de fantastique et de fantasy.

Elle a fait des études d’Histoire en se spécialisant en légendes et mythes.

La passion de l’écriture lui est venue sur les bancs de la fac. À côté de son métier d'enseignante, elle a décidé de prendre la plume pour partager ses univers avec nous.

Son premier roman "Les maîtres du Crépuscule : La marque de Caïn" (2019) est le premier opus d'une trilogie dans le genre Bit-Lit.

page Facebook : https://www.facebook.com/linaDeranorauteur/
Instagram : https://www.instagram.com/lina_deranor_auteur/

Ajouter des informations
Bibliographie de Lina Déranor   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
SavanteUneVie   10 septembre 2021
Les chroniques oubliées d'Hypérion, tome 1 : La fureur des rapaces de Lina Déranor
— Capitaine, tout va bien ? Vous devriez peut-être aller à l'infirmerie pour faire soigner cette blessure ?

[...]

— Je vous remercie, Aspirant, mais ce n'est qu'une petite coupure...

— Vous devriez peut-être faire soigner l'égratignure faite à votre fierté !
Commenter  J’apprécie          90
SavanteUneVie   19 septembre 2021
Les chroniques oubliées d'Hypérion, tome 1 : La fureur des rapaces de Lina Déranor
Son élément était l'eau, moi je gardais les deux pieds sur terre, préférant voltiger dans les airs.
Commenter  J’apprécie          70
SavanteUneVie   14 septembre 2021
Commenter  J’apprécie          70
Anis0206   03 octobre 2021
Les chroniques oubliées d'Hypérion, tome 1 : La fureur des rapaces de Lina Déranor
Nous n’étions que des pions sur l’échiquier de l’empereur. Manipulés comme il le voulait, pour son bon plaisir. Agissez comme il le désirait et vous gagniez tout, refusez… et c’était la fin pour vous.
Commenter  J’apprécie          50
SavanteUneVie   09 septembre 2021
Les chroniques oubliées d'Hypérion, tome 1 : La fureur des rapaces de Lina Déranor
La soif de puissance engendrait les affrontements, le feu, le sang, la mort et la guerre.
Commenter  J’apprécie          50
SavanteUneVie   11 septembre 2021
Les chroniques oubliées d'Hypérion, tome 1 : La fureur des rapaces de Lina Déranor
On est souvent seul lorsqu'on touche la perfection.
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszs   26 juin 2019
Les maîtres du Crépuscule, tome 1 : La marque de Caïn de Lina Déranor
— Je te comprends, mais je suis, enfin nous sommes, maîtres de clan. La solitude n’est pas dans nos prérogatives. Pour ce qui est d’Irina, il te faudra avoir une discussion avec elle, c’est nécessaire pour le bien du clan, et je sais bien qu’elle n’est pas encore venue te prêter allégeance.

— Je ne lui en veux pas. J’aurais eu bien du mal à venir habiter avec Abel dans ton manoir quelque temps en ayant votre couple et vos démonstrations devant les yeux… Je pense que je serais repartie pour Paris.

Il se rapprocha doucement de moi et prit mon visage entre ses mains, plongeant son regard noir dans le mien.

— Je tuerai de mes propres mains celui qui s’interposera entre nous. Tu es ma lumière dans les ténèbres. Je t’aime plus que ma propre existence.
Commenter  J’apprécie          10
MariineJ   16 octobre 2021
Les chroniques oubliées d'Hypérion, tome 1 : La fureur des rapaces de Lina Déranor
- 𝑴𝒐𝒏 𝒑𝒂𝒖𝒗𝒓𝒆 𝑪𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒊𝒏𝒆. 𝑹𝒆𝒎𝒃𝒂𝒍𝒍𝒆𝒛 𝒗𝒐𝒕𝒓𝒆 𝒕𝒐𝒏 𝒄𝒐𝒏𝒅𝒆𝒔𝒄𝒆𝒏𝒅𝒂𝒏𝒕. 𝑴𝒂 𝒗𝒆𝒓𝒕𝒖 𝒆𝒕 𝒎𝒐𝒊-𝒎𝒆̂𝒎𝒆 𝒏𝒆 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒂𝒗𝒐𝒏𝒔 𝒑𝒂𝒔 𝒂𝒕𝒕𝒆𝒏𝒅𝒖. 𝑳𝒆 𝑪𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒊𝒏𝒆 𝑫𝒖𝒍𝒂𝒄 𝒔'𝒆𝒏 𝒆𝒔𝒕 𝒕𝒓𝒆̀𝒔 𝒃𝒊𝒆𝒏 𝒐𝒄𝒄𝒖𝒑𝒆́, 𝒋𝒆 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒓𝒆𝒎𝒆𝒓𝒄𝒊𝒆.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SavanteUneVie   11 septembre 2021
Les chroniques oubliées d'Hypérion, tome 1 : La fureur des rapaces de Lina Déranor
— Arsène te pose des problèmes ?

— Arsène est un problème à lui tout seul.
Commenter  J’apprécie          20
Naheiko   09 juin 2019
Les maîtres du Crépuscule, tome 1 : La marque de Caïn de Lina Déranor
Le combat avait été rude, je sentais le goût du sang dans ma bouche. Ce goût qui ne me quitterait plus jamais. Ce goût que je désirerais pour l'éternité. La nuit serait mon intemporelle gardienne, mon amante, mon linceul ... tout à la fois ! Son regard était désormais cruel et dur,je n'y décelais plus une trace des sentiments que j'avais connus si chaleureux auparavant. Aujourd'hui, nous n'étions plus que haine et douleur.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Balzac ou Zola ?

La femme de trente ans

Honoré de Balzac
Émile Zola

20 questions
177 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , titres , écrivainCréer un quiz sur cet auteur