AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.82/5 (sur 60 notes)

Biographie :

Journaliste local depuis des décennies, je vis au cœur d’une campagne française, après avoir exploré bien des territoires. L’exercice de la presse de proximité ne permet pas les faux fuyants. Ce qui s’écrit se vérifie et celui qui triche doit rendre des comptes. L’actualité locale se raconte au contact de ceux qui la vivent, à l’exclusion du dogmatisme et des points de vue préconçus.

C’est pourquoi j’ai choisi de publier La Fabrique des bâtards sous pseudonyme. Livrer un roman en qualité de journaliste, c’est tromper son monde. Magnus Latro est l’alter ego d’un reporter, l’inventeur d’histoires d’un chroniqueur du réel.

Il partage avec son double l’expérience de ses observations. Mais lui seul dispose du droit de les manipuler et de les intégrer à un récit d’invention. Sans doute ce parti pris est-il excessif, mais il permet de tracer une frontière entre deux activités d’écriture qui s’enrichissent et se nuisent.


+ Voir plus
Source : librinova
Ajouter des informations
Bibliographie de Magnus Latro   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Je m’enfonçai dans le sol à destination d’une chapelle satanique, pour y rencontrer l’antéchrist, en compagnie d’une espionne, d’un psychopathe et d’un officier de gendarmerie en rupture de ban.
Commenter  J’apprécie          60
En réalité, ce pouvoir, nous le leur avons cédé jour après jour, semaine après semaine, année après année en les laissant pénétrer dans nos villes et nos banlieues, en nous laissant chasser de nos immeubles, de nos quartiers. Nous avons offert du travail aux premières générations, puis nous avons invité leurs épouses, et leurs enfants, puis leurs cousins et les cousins des cousins.
Commenter  J’apprécie          40
Mais lui, le mâle alpha de la meute hybride, détenait la force des pierres, l'énergie tellurique puisée dans sa renaissance au plus profond de l'humus, où grouille toute source. Il avait échappé à la mort. Il avait senti son esprit s'élever au-dessus de sa dépouille et plonger là où se renouvelle la matière primaire et se brassent les âmes. Il avait entendu le murmure des êtres enfouis dans la roche. Le bouillonnement du brasier original l'avait ressourcé. Il avait réintégré son enveloppe meurtrie, purifiée par l'épreuve. Il était la balance. Il était un glaive du plus pur acier trempé et retrempé, dont le fil était celui du destin. Puisqu'il n'était pas mort, il était immortel.
Commenter  J’apprécie          30
Trois silhouettes menaçantes s'interposèrent, surgies du néant. Que ces chiens étaient grands, plantés sur des pattes si hautes ! Épuisé, je me retenais de sombrer... Avancer, un pas après l'autre, là...
Une lueur vive, blanche, irisée de bleu, transperça la nuit. Les chiens reculèrent, puis s'enfuirent. Mes genoux se plantèrent dans le sol. Des voitures démarrèrent en trombe.
Commenter  J’apprécie          20
Extrait : Deux détonations claquèrent. Toufic demeura un instant à genoux, puis s'affala en avant, son visage défiguré, écrasé contre le béton poussiéreux. Une flaque de sang grossit, dans laquelle il bascula sur le côté.
Commenter  J’apprécie          20
Les couloirs du métro, les rames du RER et les quais de gare grouillent sans cesse d'une population qui l'indispose. Elle s'y trouve étrangère, agressée. Elle n'en éprouve nulle frayeur. L'ennui et les réflexes d'isolement, ont aboli ses craintes. Elle ne lève plus les yeux, ne sourit plus, ne lit plus, n'écoute plus de musique. Elle se laisse porter par le flot de la marrée humaine s'écoulant de portes coulissantes en barrières sautées à la volée. La foule se meut en une coulée glauque.
Commenter  J’apprécie          10
Magnus Latro
Ils commençaient à m’agacer, tous, avec ma chance. Était-ce une chance de s’être fait balancer au fossé par des psychopathes, d’assister à la destruction méthodique de sa bécane, de devoir se traîner sous la pluie dans la nuit pour finir face à une meute de loups ? Il n’y avait pas de chance ni de malchance là-dedans, juste une succession d’événements et une issue logique. Chaque décision de la vie, y compris la plus anodine, dispose de l’avenir. La responsabilité et l’intelligence consistent à savoir anticiper les conséquences de chaque acte. Telle est ma conviction la plus profonde, le moteur de ma vie. La valeur d’un homme se mesure ensuite aux sanctions de l’existence qu’il est prêt à encourir, pour lui ou pour les autres, en toute conscience de ses enjeux.
Commenter  J’apprécie          00
— Avouez que ça aurait de la gueule, de votre point de vue, de retirer à un couple homo l'enfant confié à lui par cette République dans le cadre d'un projet que vous jugez contre nature.
— C'est vous qui le dites, nie Victor.
— Non. C'est ce que vous pensez, assène le flic.
— Vous êtes télépathe ?
— Je ne me suis pas trompé, alors ?
— Je vous posais une question.
— Vous êtes là pour répondre aux miennes.
— Dois-je aussi me soumettre à vos suppositions ?
— On s'arrête là !
L'inspecteur Ledhu a jeté son stylo en élevant la voix. Victor prend un air surpris. Il croise ses bras sur sa poitrine, dans un réflexe de défense. Le policier se prend les cheveux dans les mains, les coudes sur son bureau. Il regarde le jeune homme avec insistance...
Commenter  J’apprécie          00
Mardi 8 avril - Paris

La fumée des lacrymogènes tisse une nappe dense sur les pavés. Des projectiles pleuvent sur les gardes mobiles, retranchés derrière leurs boucliers. Un cocktail molotov explose devant un groupe de policiers et les black blocs hurlent en chœur.

- Tout l'monde, tout l'monde, tout l'monde déteste la police !

- Mort aux flics ! rugit une fille encagoulée, moulée dans un legging noir, assorti à son blouson à capuche.
Commenter  J’apprécie          00
Les gendarmes retinrent le voisin, qui se précipita sur moi, en hurlant des injures, dont la plupart concernaient ma mère et de supposées pratiques sexuelles incestueuses contre nature.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Magnus Latro (57)Voir plus

Quiz Voir plus

Rions avec les titres ! 👂🏻 🍷

Quoique peu banal, le fait divers était passé inaperçu : le ...❓...

rapt au square de lolita rose
vol de sept cent quatre os pour six nez

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeux de mots , humour , potache , titres , bande dessinée , parodie , acoustique , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}