AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.75/5 (sur 175 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Bloggeuse réputée, Marie Alsina anime sur le web la page mindshadow.fr.
http://www.mindshadow.fr/

Ajouter des informations
Bibliographie de Marie Alsina   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Les fantômes sont de vraies âmes perdues. Toutefois, tous les fantômes n'en sont pas vraiment, et toutes les maisons hantées n'ont pas de fantômes. Parfois, elles peuvent avoir quelque choses de plus banal, ou quelque chose de pire...de bien pire.
Ed Warren.
Commenter  J’apprécie          120
Un jour, un jeune couple visitait le musée avec Ed comme guide. Il leur expliquait l'histoire d'Annabelle quand le jeune homme, qui voulait probablement impressionner sa petite amie, se mit à apostropher la poupée, la défiant de se lever et de venir le griffer. Ed fit immédiatement sortir les deux jeunes du musée puis il les regarda s'éloigner sur la moto du jeune homme. Malheureusement, il fut l'une des dernières personnes à le voir vivant. Selon sa petite amie, ils riaient de toutes ces histoires de fantômes quand, brusquement, il perdit le contrôle de sa moto qui percuta alors un arbre. Le jeune homme fut tué sur le coup et sa compagne se retrouva hospitalisée pendant plus d'un an. Certains n'y verront qu'une triste coïncidence, mais Ed et Lorraine Warren étaient convaincus que les deux jeunes gens avaient subi la colère d'Annabelle, dont ils avaient eu l'audace de se moquer.
Commenter  J’apprécie          60
Si les perturbations se produisaient dans un endroit bien précis, alors il le visitait en premier mais si elles survenaient un peu partout, alors il se promenait de pièce en pièce jusqu’à ce que quelque chose se passe. Les fantômes, qui n’ont rien à craindre de Dieu, se manifestaient souvent spontanément, mais quand un esprit démoniaque se trouvait dans la maison, alors la situation dégénérait forcément. La température devenait brusquement glaciale ou brûlante et des odeurs nauséabondes, de chair en décomposition ou autres, se répandaient dans le bâtiment. Des bruits d’explosion retentissaient, des mains invisibles se mettaient à griffonner des obscénités sur les murs et, en de rares occasions, une voix menaçante, inhumaine, lui ordonnait de partir. Des bruits de pas résonnaient parfois dans l’escalier, qu’il ne suivait jamais, craignant un stratagème pour l’attirer et le coincer dans une pièce. D’autres fois, l’esprit restait discret durant toute sa visite et, brusquement, au moment où le démonologue s’apprêtait à abandonner, il commençait à se manifester dans l’obscurité.
Commenter  J’apprécie          40
« Le démoniaque, expliquait Ed Warren, projette la terreur à la façon dont le serpent à sonnette utilise son crotale, comme un avertissement. »
Commenter  J’apprécie          40
Je crois qu’il existe des forces surnaturelles positives et négatives qui peuvent manipuler nos pensées et notre vie, et qu’elles le font parfois. Je crois que même aujourd’hui, dans notre société moderne et scientifique, les démons sont autant une menace que vingt siècles auparavant, quand un homme nommé Jésus disait de s’en méfier. Si mes croyances sont fausses, alors ils ne peuvent rien faire à personne. Mais si j’ai raison et que je suis pris au sérieux, alors je peux aider beaucoup de monde. »

Ed Warren
Commenter  J’apprécie          20
Après réflexion, ils décidèrent de se tourner vers la religion, pensant en toute logique que les prêtres, les pasteurs et les rabbins s’occupaient de l’âme et, par conséquent, du surnaturel. Ed commença alors à interroger des représentants de Dieu un peu partout dans le pays, leur demandant quelle serait leur réaction si l’un de leurs paroissiens les appelait pour leur dire qu’un fantôme se trouvait dans sa maison. Certains lui répondaient qu’ils lui diraient d’aller voir un psychiatre mais d’autres lui expliquaient que, dans un tel cas, ils iraient chez lui bénir sa maison. Si la bénédiction n’était pas suffisante, ils feraient dire une messe et si elle ne donnait aucun résultat, alors, ils finiraient par procéder à un rituel d’exorcisme. Au cours de cette période Ed consulta de nombreux prêtres catholiques et il remarqua avec stupéfaction que la plupart ne croyaient même pas au Diable, qui est pourtant fréquemment cité dans la Bible.

1. Ed et Lorraine Warren, enquêteurs du paranormal
Commenter  J’apprécie          10
Ed et Lorraine Warren ont étudié des cas de hantise et de possession démoniaque pendant plus de cinquante ans. Ils passaient la plupart de leur temps hors de chez eux, mais, une fois par mois, ils s’arrangeaient pour retourner à Monroe, où ils habitaient, et ils y restaient un week-end entier. À cette occasion, tous leurs proches, leurs amis, leur famille et leurs connaissances, en profitaient pour aller les voir. Leur maison était toujours pleine de monde, et leur téléphone n’arrêtait pas de sonner. Quand ils n’enquêtaient pas, ils donnaient des conférences, écrivaient des livres, répondaient aux questions des journalistes, etc. Ils agissaient ainsi dans un seul but : aider les victimes de l’occulte et prévenir les gens du danger. Ils étaient tous les deux catholiques, très croyants, et leur foi motivait chacune de leurs actions.
Commenter  J’apprécie          10
Au fil du temps, Ed était devenu un démonologue réputé et respecté. Il étudiait les démons, décourageait la pratique de l’occulte et venait en aide à ceux qui s’en trouvaient victimes. Certains, qui voyaient que certaines de ces horribles affaires faisaient l’objet d’interviews, de livres ou même de films, pensaient qu’ils tenaient là le secret de la richesse. Ils lui demandaient des conseils sur ce qu’ils devaient faire pour devenir démonologue, mais Ed leur répondait qu’il n’avait pas choisi sa carrière, mais que c’est elle qui l’avait choisi. Il ne s’était pas réveillé un jour en se disant qu’il voulait devenir démonologue, il n’avait pas passé des années à étudier la théorie dans des livres, mais il l’était devenu en apprenant sur le terrain.


1. Ed et Lorraine Warren, enquêteurs du paranormal
Commenter  J’apprécie          10
L'Union Cemetery est aujourd'hui considéré comme l'un des cimetières les plus hantés des États-Unis, mais la police est particulièrement active et si vous allez le visiter de nuit, vous avez plus de chances de croiser un homme en bleu qu'une Dame Blanche.
Commenter  J’apprécie          20
Nous sommes, en réalité, les soldats de tout ce qui est bien. Comme les croisés du Moyen Âge, nous nous efforçons de porter la bannière de Dieu. Nous n’avons pas peur de professer nos croyances au monde. Nous ne craignons pas d’être considérés comme étranges ou différents. Tout homme ou toute femme, ici ce soir, qui serait embarrassé ou qui aurait peur de dire qu’il fait partie de notre société, est comme Pierre quand il a nié être un disciple de Jésus-Christ. Soyez fiers d’avoir été choisis pour combattre le mal, et aidez ceux qui sont méprisés par notre société.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Marie Alsina (213)Voir plus

Quiz Voir plus

Invitation dans la grotte

Qu'allons-nous boire ?

Du champagne
Du champagne
Du champagne
Trois de ces réponses sont bonnes

1 questions
20 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..