AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 70 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28/06/1978
Biographie :

Marine Sheridan a commencé à écrire suite à un pari entre copines.

Pensant au début n’écrire que quelques lignes pour les amuser, elle s’est finalement découvert une passion pour l’écriture qui a abouti à un premier roman.

Mariée et mère de deux enfants, elle vit en Vendée depuis plus de 20 ans.

page Facebook : https://www.facebook.com/MarineSheridan/
Twitter : https://twitter.com/Marine_Sheridan

Source : eratoeditionsleblog
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszs   01 septembre 2014
Je t'interdis de m'aimer de Marine Sheridan
Ça faisait 3 ans que j’étais avec Bryan, je me voyais bien finir ma vie avec lui. Il était gentil, serviable, attentionné, beau, sexy et pour ne rien gâcher, monté comme un âne.

Il m’a donné les meilleurs orgasmes de ma vie, l’amant parfait.

Du coup vous vous demandez pourquoi j’ai quitté ce mec qui a tout ce qu’une femme peut souhaiter. Et bien c’est que je ne vous ai pas encore dit ses défauts.

Eh oui il en a, (faut pas déconner quand même), personne ne peut être parfait.

Déjà il était bordélique, il ne rangeait jamais rien ; une fois j’ai laissé exprès ses chaussettes par terre pour voir combien de temps il lui faudrait pour que monsieur daigne les mettre dans la corbeille de linge sale. 10 jours, il lui a fallu 10 jours et encore c’est parce que ses potes devaient passer à la maison pour l’apéro qu’il s’est décidé à les mettre enfin dans la corbeille.

Il était toujours en retard pour tout, ciné, resto, rendez-vous à la banque, enfin valait mieux ne pas compter sur lui pour quelque chose d’important. Il ne rabaissait jamais la lunette des toilettes (ne faites pas pfff, vous êtes des femmes, vous savez ce que c’est…)…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ptitelily01   05 octobre 2014
Un rêve d'utopie de Marine Sheridan
Le ciel me manquait, le soleil, l’herbe sous mes pieds, la pluie, le vent, les fleurs, tout me manquait. Pourtant, c’est à peine si j’avais connu tout cela.   



J’avais huit ans quand mes parents avaient fui ce monde qu’était devenu le nôtre, ainsi que celui de toute la population humaine, afin d’épargner à ma sœur le tragique destin auquel elle allait être confrontée.



Pour vous raconter ce qui allait lui arriver, je dois vous reprendre l’histoire du début. Alors, voici comment et pourquoi notre monde est tel qu’il est aujourd’hui.
Commenter  J’apprécie          70
ptitelily01   21 décembre 2014
Ensemble de Marine Sheridan
En entendant ces mots, mon cœur fit un bond dans ma poitrine et une larme de bonheur coula le long de ma joue.

J’avais tant espéré qu’un jour, il me dise ces paroles, et ce jour était enfin arrivé. Je n’avais jamais été aussi heureuse dans ma vie qu’à cet instant.

Je me penchai alors vers lui et capturai sa bouche pour lui offrir un baiser passionné en y mettant tout l’amour que je ressentais pour lui
Commenter  J’apprécie          50
ptitelily01   24 juin 2014
Je t'interdis de m'aimer de Marine Sheridan
— OK je viens, mais je te préviens tout de suite, déjà je ne remonte pas sur ce tapis de course de la mort qui a déjà failli me tuer plus d’une fois. Et il est hors de question que je tienne la chandelle quand tu vas commencer à fricoter avec Matt. Donc dès que tu passes à l’attaque tu me fais un signal et je me sauve aussi sec. Compris ?

— Quoi comme signe ?

— Je ne sais pas. Ah si, tu te grattes le nez.

— Avec la transpiration, je me gratte tout le temps le nez, autre chose.

— Humm… tu te passes la main dans les cheveux.

— Ça aussi je le fais tout le temps. Trouve un truc que je ne fais jamais.

— Tu te grattes le cul.

— Devant Matt, ça ne va pas, il va croire que j’ai des vers.

Morte de rire, je lui réponds :

— Je te dirais bien la foufoune, mais tu vas me dire « non, il va croire que j’ai des morpions ».

— C’est bon t’as fini ton délire là Emmy, sois sérieuse 2 minutes.

Commenter  J’apprécie          40
ptitelily01   13 octobre 2015
Le Sang des Lumières de Marine Sheridan
— Alors ? demanda Ness le souffle court de se trouver si proche de lui. Qu’aviez-vous si envie de faire ?

Scrin ne put se retenir plus longtemps et prit possession de ses lèvres qu’il embrassa et caressa doucement des siennes.



Il y passa le bout de sa langue pour demander l’autorisation de l’embrasser plus profondément, et la bouche de Ness s’ouvrit alors à cette demande muette. Scrin introduisit sa langue à l’intérieur à la recherche de la sienne, la trouva et entama une danse sensuelle avec, où chacune tournèrent l’une autour de l’autre.



Il n’avait jamais rien goûté d’aussi bon que cette bouche et cette langue si douce.
Commenter  J’apprécie          40
NatachaMNEA   19 novembre 2017
Enfermés de Marine Sheridan
J'allai me poster devant la fenêtre et regardai l'extérieur. La nature, les arbres, le ciel, les flocons de neige qui virevoltaient au gré du vent, toutes ces choses que je ne prenais plus le temps de contempler, aurais-je un jour à nouveau la chance de pouvoir les admirer autrement qu'à travers une vitre ?
Commenter  J’apprécie          40
NatachaMNEA   20 novembre 2017
Enfermés de Marine Sheridan
Pendue, juste pour avoir osé dire tout ce que nous pensions tous tout bas à longueur de temps.
Commenter  J’apprécie          50
Patpepette   23 octobre 2015
Enfermés de Marine Sheridan
- Pourquoi ? Pourquoi tu ne fais pas ce que les autres t'ont conseillé....me laisser ?

- Parce que tu es dans la même galère que nous et que nous devons nous soutenir.

- Je n'ai pas besoin du soutien de personne.

- Peut-être mais ça pourrait changer.
Commenter  J’apprécie          40
Patpepette   23 octobre 2015
Enfermés de Marine Sheridan
En regardant dehors, je constatais que nous nous trouvions au milieu des bois. Ce qui signifiait qu'il ne

devait pas y avoir âme qui vive et qui pourrait nous aider, à des kilomètres à la ronde. En sommes, nous

étions vraiment isolés.
Commenter  J’apprécie          40
Patpepette   23 octobre 2015
Enfermés de Marine Sheridan
- Vous aussi, vous ressentez la fatigue ? Demandais-je d'une voix pâteuse.

- Oui, me répond Marion. Pourquoi ai-je autant envie de dormir ?

- Je ne sais pas, mais je suis dans le même cas, bredouilla Lynda qui avait du mal à parler.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur