AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791093434650
Éditeur : Erato-Editions (01/06/2015)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Ils sont jeunes, ne se connaissent pas et sont enfermés dans une maison isolée de tout sans aucune possibilité de fuite.
Qui les y a enfermés ?
Et surtout, pourquoi ?
Une histoire où se mêlent mystère, suspense, amitié, amour, angoisse et terreur.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
NatachaEN
  20 novembre 2017
Et bien quel thriller psychologique !!!
Un huis clos terrifiant, effrayant.
Beaucoup de questions ce pose mais surtout POURQUOI ?!
Honnêtement dans la société dans laquelle on vit si l'idée prenais à quelqu'un cela me surprendrait pas plus que ça ... 😑
Amitiés, trahison, sexe, angoisse, terreur autant d'éléments bien présent dans ce livre.
Il est court ce lit rapidement.
Un bon moment de stress avec cette lecture ! 😊
Commenter  J’apprécie          252
Gaoulette
  22 octobre 2015
Voici un livre qui vous fera réfléchir sur les dérives de notre société. J'en dirais pas plus sur cette phrase pour ne pas "spoiler".
L'histoire commence avec Maëlis qui se retrouve avec 6 inconnus séquestrés dans une maison au milieu de nulle part. Trois autres personnes vont les rejoindre. Nous avons donc Maëlis la narratrice, Stéphane, Steve, Leo, Sylvia, Marion, Derek, Romain, Alice et Linda. 5 filles et 5 garçons avec leur trait de caractère (le pas sociable, le meneur, la colérique, la gentille, le dragueur….)
Ils ne se connaissent pas, habitent aux quatre coins de la France et vont se poser ces questions (le lecteur inclus): Qui sont leurs ravisseurs? Où sont-ils? Pourquoi eux? Comment vont-ils s'en sortir? Pendant combien de temps vont-ils rester ? Auront-ils assez de nourriture ? Vont-ils sortir vivants de cet enfer ?
A partir de là, le décor est planté et l'histoire commence.
Tout au long de ma lecture, j'avais l'impression d'avoir deux histoires parallèles : les passages de torture et les passages sur leur cohabitation. Et on va me trouver insensible mais je trouve que les personnages avaient des sentiments décuplés pendant leur moment de « liberté ». Et oui on se retrouve avec une bande de jeune dans un milieu confiné qui ne savent pas comment occuper leur temps, sont solidaires par moment, s'aiment, se détestent. En fait parfois la narratrice m'a agacé avec ses moments de rapprochement avec Derek. Je n'arrêtais pas de me dire « ma belle tu ne le connais pas ».
Ensuite les ravisseurs débarquent, on se retrouve dans une ambiance genre « Saw » et là ce n'est plus du tout la même histoire. Dans leur calvaire ils vont apprendre à se découvrir et à s'entraider. A ce moment-là on voit leur vrai visage. Toujours aussi insensible, Maëlis me portait sur le système pendant ces scènes-là.
Je n'aurais pas été jusqu'au bout de ce livre je serais restée sur cet avis partagé. Un début de roman « bateau » avec des scènes qui vous retournent le bide sans comprendre où voulait en venir l'auteur. Mais ça c'est mon ressenti de départ qui prend une toute autre direction au final.
Et oui, arrive cette fin que l'on n'attend pas et du coup toute l'histoire prend un sens. Je pense être passée à côté des histoires de sentiment de ces jeunes car je ne gardais en tête que cette succession de tortures, d'horreur, leur détresse face aux geôliers.
Je ne m'attendais pas à cette fin d'histoire. Tout au long de ma lecture, j'enquêtais pour me dire qui est le meneur comme dans le film « Saw », à me faire des noeuds au cerveau. Mais cette fin nous met face à notre société et ce qu'on nous met quotidiennement sous le nez.
Pour conclure, même si je suis passée à côté des histoires de coeurs, d'amitié et de leurs disputes, peut-être du au choix de la narratrice qui ne m'a pas émue mais agacée à certain moment. Il faut le lire, car l'auteur dénonce avec son histoire un fait de société. Je pense que c'est toute la trame du livre. Et oui ma dernière question : Jusqu'où sommes-nous prêts à « faire » ou « voir » pour satisfaire notre penchant pour le voyeurisme?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Missnefer13500
  22 octobre 2015
Ce roman j'avais très envie de lire depuis que Hamy en avait fait sa chronique, déjà la couverture me plaisait énormément, le résumé , n'en disait pas grand chose et je dois avouer que çà me convient très bien. Moi j'en sais .
Donc encore un roman qui colle pile poil avec mon défi Challenge Thrillers, policiers et polars et sur cette lecture Pat, et Gaoulette m'ont rejoint pour une lecture commune.
Je ne connaissais pas cet auteure, donc je n'ai aucun point de comparaison avec ses autres romans. Quelle surprise de découvrir que c'est une auteure française, je suis assez chauvine et c'est derniers temps j'ai fait de belles connaissances.
Mais je dois dire qu'elle m'a scotchée ,avec ce thriller psychologique d'une telle addictivité qu'il m'a été impossible de le le lâcher avant d'avoir lu la dernière ligne, le tout en une seule soirée,en quelques heures même.
Dès les premières pages , je me suis posée 1000 questions , la première, pourquoi ?
Ces jeunes rentrent ils dans une étude sur les comportements ? Que cherchent les, ou le ravisseur , car nous ignorons leur nombre, que va-t-il leur arriver? Veut on les tuer? Les torturer ?
Je me suis cru dans un jeu réalité, une sorte de secret story, ou love-story ou autre jeu de la même veine qui passe sur les chaines de nos jours. Si ce n'est qu'ici les joueurs sont contraints de participer à certains défis, dont ils se passeraient bien.
Dans ce petit microcosme,on retrouve des personnalités très diverses,les protagonistes sont poussés jusqu'à des limites incroyables , et ce qui bien sur , nous fait réfléchir sur les éventuels comportements que nous aurions pu avoir nous même.
Des liens se tissent, des antipathies aussi. Et pourtant la clef de leur survie semble bien être l'unité.
C'est un roman stressant,et angoissant ,et l'auteur sait vraiment s'y prendre dans un style simple et agréable à lire , a nous émouvoir.
Les ravisseurs , quels monstres pour inventer des challenges pareils et s'en régaler, Une bande de psychopathes et waouh , je crois bien que l'envie de vengeance vient tout naturellement dans de telles situations, s'en est effrayant ,d'ailleurs devant tant de brutalité et de perversité n'importe qui serait attiré par son coté sombre.
C'est une histoire effrayante,palpitante et très angoissante.
Il faut une sacrée imagination tordue pour créer tout çà quoique, avec tout ce que l'on voit sur la toile il est facile de s'inspirer, parce que je trouve cette intrigue malheureusement très réaliste et je crois que c'est le plus stressant pour moi en fait
Que dire des personnages ? et bien il faut dire que l'histoire est racontée par Maelys, un des personnages principaux avec Derek,une jeune fille assez battante,très relationnelle et obstinée, réfléchie . J'ai apprécié sa personnalité comme celle de Dereck. Las liens qu'ils vont tisser entre eux , sont un peu cousus de fil blanc, je reconnais mais bon. En fait tout le petit groupe est sympathique, il est vrai que ce qu'ils vivent, ne peut qu'attirer la compassion
Je dirais juste qu'il manque un petit quelque chose, je trouve qu'il a manqué quelques clashs comme cela est normal dans des communautés vivant en vase clos, mais il faut dire que l'auteur nous mène tambour battant, et j'ai tellement tremblé pour la petite bande que je souhaitais que ce calvaire cesse pour eux.
J'ai été moyennement surprise par les révélations sur la fin, quelque chose me titillait, pour autant, ce n'est vraiment totalement ce à quoi je pensais.

Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Hamisoitil
  14 juillet 2015
Je dois dire que Marine Sheridan m'a bluffée avec ce thriller. Il y a tout dedans. du suspens, des frayeurs, de l'amour et surtout des otages.
Plusieurs jeunes dans la vingtaine se retrouvent enfermés dans une maison délabrée et isolée. Ils ne se connaissent pas et viennent de villes différentes. Et pourtant, voilà, ils sont là. 10 jeunes, filles et garçons enfermés dans cette maison. D'ailleurs, les ravisseurs ont pris soin de faire les courses pour eux, mais c'est tout. Impossible de s'échapper, d'ouvrir les fenêtres. Rien du tout. Quelle est le but de ce kidnapping ???
On apprend qu'ils ont été choisis par hasard mais ne sont pas là pour rien. Qu'ils devront obligatoirement suivre des ordres venus d'eux sinon, y a châtiments.
Au fur et à mesure, on découvre les caractères des jeunes. Des plus fougueux au plus réservés...sans oublier les liens qui vont se tisser comme une vraie petite famille en passant par les sentiments.

L'histoire est stressante mais bien ficelée voire subtile par moment. On sent que l'auteure a pris son pied pour écrire ce roman. On veut savoir qui se cache derrière les cagoules et pourquoi ça. Ces jeunes. du coup, l'auteure arrive à nous captiver, à nous garder en haleine du début jusqu'à la fin. Impossible de lâcher le morceau. Prenant, passionnant avec un brin de sadisme, faut le reconnaître et de voyeurisme aussi, puisqu'ils sont épiés du matin au soir. Un vrai délice !

J'ai vraiment adoré. le livre n'est pas très gros, donc on cale ça entre deux lectures et hop !! Sincèrement les ami (e)s, je vous le recommande même si vous n'êtes pas spécialement fan des thrillers. Belle découverte !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ptitelily01
  29 mai 2015
Je voudrais déjà remercier Marine pour cette lecture, comme toujours forte agréable. J'avoue que j'avais quand même beaucoup d'appréhension, je ne suis vraiment pas fan de Thriller ou alors c'est que j'y trouve vraiment de l'intéressement dans la complexité du suspect, un peu comme esprit criminel, pour ceux qui connaissent. Je vais essayer au mieux de ne pas trop dévoiler l'histoire, ce qui va être assez dur vu qu'il y a vraiment peu de pages, de ce fait, la lecture se fait relativement vite. Mais plus de page m'aurait-il plu ? Sincèrement je ne pense pas, ou alors il aurait vraiment fallu que Marine creuse plus dans le sadisme et le fonctionnement des agresseurs. Et dans ce cas-là, j'aurais pu lire des pages et des pages, je vais sûrement passer pour un psychopathe en puissance, mais j'aime énormément le fait de voir et d'étudier ce genre de malade, par moments, il a y vraiment de l'ingéniosité dans leur tête. Pour comprendre où je veux en venir, je vais me rapprocher un peu plus du livre de Marine. le contexte de l'histoire est assez simple, nous avons des personnes, 10 exactement, qui sont enfermées dans une maison complètement perdue. Avec tout un système de fou. Et c'est là que je suis en admiration devant les agresseurs, c'est que tout est bien conçu et bien penser, jusqu'à enlever complètement toute envie de s'échapper. Après, je trouve que les torture sont peut-être un peu trop gentille, même si nous montons d'un cran à chaque fois. de plus, nous ignorons vraiment le but de ces ordres et du pourquoi ils sont là, même si nous savons que le choix des personnes est un pur hasard, cela apporte encore plus t'interrogation et d'intrigue durant notre lecture. Il y a juste un moment à très peu de pages de la fin, l'un des personnages est la clé de tous. Et tout va s'éclairer en peu de temps et tout bascule en peu de temps. Et là je me suis dit, punaise ces malades, et dire que cela peut être possible pas forcément à ce degré de sadisme mais plus dans le genre débile. On peut se rendre compte facilement que nous avons tous une part de sadisme en nous, petit clin d'oeil à Marine qui l'a dit en privé, mais ce qui est complètement vrai et comme quoi parfois il en faut peu pour passer de l'autre côté. Mais vous comprendrez vraiment tout en le lisant. Je décide de passer beaucoup de choses sous silence volontairement, afin de vous laisser découvrir par vous-même ce livre et ses personnages. Qui sont très attachants, surtout certains.
En conclusion, sérieusement pendant toute ma lecture, ça été coup de coeur ou pas ? Et a là fin, les révélations m'ont complètement confirmé que c'est un coup de coeur. Et, pourtant, il partait avec deux handicapes, le premier est que je n'aime pas les thrillers ou alors très peu et de deux, je sortais d'une lecture intense en tout point de vue et que forcément la lecture suivante devait être complètement à son opposé et cette histoire, ce livre a très bien su me faire complètement oublier ma fatigue émotionnelle de ma lecture précédente. Marine change complètement de genre par rapport à ses autres, et une fois de plus elle réussit avec brio à me faire complètement oublier le monde extérieur pour ne plus que vouloir lire son roman. Et le pire c'est qu'elle m'a fait aimer un thriller !!! Bon après je le trouve un peu gentillet, je pense qu'elle aurait pu pousser un peu plus sur le sadisme de ses agresseurs et un peu plus de pages aussi. Mais ça, c'est juste parce que je ne voulais pas vraiment quitter certains personnages. Enfin bref, à découvrir !!!
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
ptitelily01ptitelily01   29 mai 2015
Puis, aussi vite qu’elle s’était déclenchée, elle s’arrêta pour laisser place à une voix.
– Bravo Steve. Je te félicite d’avoir découvert si vite notre système de surveillance. Seulement, je vous déconseille vivement de les détruire. Et, si malgré mes menaces, car oui, ce sont bien des menaces, vous le tentez tout de même, vous serez sévèrement punis. Vous êtes à présent avertis, alors ne faites pas quelque chose que vous finiriez par regretter.
Il y eut un dernier grésillement, puis plus rien. Nous venions de découvrir une nouvelle chose sur cette maison… elle était aussi équipée de micros.
Ils pouvaient non seulement non voir, mais aussi nous entendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NatachaENNatachaEN   19 novembre 2017
J'allai me poster devant la fenêtre et regardai l'extérieur. La nature, les arbres, le ciel, les flocons de neige qui virevoltaient au gré du vent, toutes ces choses que je ne prenais plus le temps de contempler, aurais-je un jour à nouveau la chance de pouvoir les admirer autrement qu'à travers une vitre ?
Commenter  J’apprécie          40
PatpepettePatpepette   23 octobre 2015
- Bravo Steve. Je te félicite d'avoir découvert si vite notre système de surveillance. Seulement, je vous
déconseille vivement de les détruire. Et, si malgré mes menaces, car oui, ce sont des menaces, vous le tentez tout de même, vous serez sévèrement punis. Vous êtes à présent avertis, alors ne faites pas quelque chose que vous finiriez par regretter.
Commenter  J’apprécie          30
PatpepettePatpepette   23 octobre 2015
- Pourquoi ? Pourquoi tu ne fais pas ce que les autres t'ont conseillé....me laisser ?
- Parce que tu es dans la même galère que nous et que nous devons nous soutenir.
- Je n'ai pas besoin du soutien de personne.
- Peut-être mais ça pourrait changer.
Commenter  J’apprécie          40
PatpepettePatpepette   23 octobre 2015
En regardant dehors, je constatais que nous nous trouvions au milieu des bois. Ce qui signifiait qu'il ne
devait pas y avoir âme qui vive et qui pourrait nous aider, à des kilomètres à la ronde. En sommes, nous
étions vraiment isolés.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..