AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.66 /5 (sur 290 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Eastbourne, Sussex , le 29/03/1956
Biographie :

Mary Rosalyn Gentle est un écrivain britannique de science fiction et de fantasy.

En 1981 elle se remet à étudier à l’université de Bournemouth afin de parfaire ses connaissances littéraires, historiques et géographiques qu’elle utilisera par la suite dans ses romans. Elle obtient d’ailleurs en 1995 une maîtrise d’étude des tactiques de guerre. Elle vit aujourd’hui à Stevenhage avec son compagnon qui est aussi un grand connaisseur en histoire médiévale.

Elle commence à écrire à l'âge de 15 ans et connait un premier succès trois ans plus tard avec "A Hawk in silver". Elle a, par la suite, écrit plus d’une douzaine de romans dans des genres très différents tels que la fantasy, la SF ou encore les récits érotiques.

Elle est notamment l'auteur de plusieurs romans mélangeant savament fantasy et histoire comme "Le livre de Cendres", une uchronie relatant le parcours d'une chef mercenaire dans la Bourgogne du Moyen Age, ou encore "L'énigme du cadran solaire", un diptyque dont l'action se situe dans l'Europe et l'Orient du XVIe siècle.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Mary Gentle   (10)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
cicou45   11 novembre 2015
L'o10ssée de Mary Gentle
"Personne n'est parfait. Et il n'y a pas plus triste sur cette terre que les gens qui cherchent la perfection.



[nouvelle"Éthologie du tigre"]
Commenter  J’apprécie          240
cicou45   10 novembre 2015
L'o10ssée de Mary Gentle
"Les stars n'ont pas le droit de rater leur mort. Le public pardonne beaucoup, mais une mort ridicule, ça ne passait pas."



[nouvelle "Chronos"]
Commenter  J’apprécie          210
Walktapus   03 mars 2016
Rats and Gargoyles de Mary Gentle
La Hyène jeta un coup d'oeil à Charnay. "Le lieutenant reste ici. Vous ne vous soucierez pas si je tue un homme, même un Maître Maçon. Alors que si je tue une rate, oui. Elle reste, avec lui."

"Lieutenant Charnay..."

La rate brune gloussa, et remonta son ceinturon sur ses hanches velues, le fourreau vide se balançant. Elle fléchit des épaules massives.

"Pas de problème, messire. Je vais même garder votre humain de compagnie vivant pour vous."

(trad walkt)
Commenter  J’apprécie          148
cicou45   12 novembre 2015
L'o10ssée de Mary Gentle
"La mémoire vous joue des tours que l'histoire rectifie obligeamment."



[nouvelle "Utriusque Cosmi"]
Commenter  J’apprécie          130
Walktapus   24 février 2016
Rats and Gargoyles de Mary Gentle
- Apprenti, où est ton atelier ?

- Je n'ai pas d'atelier, messire. Je suis un étudiant, et nouveau dans votre cité. Pourriez-vous me dire, s'il vous plaît, où je pourrai trouver l'Université du Crime ?
Commenter  J’apprécie          115
Amaruel   17 janvier 2017
Le Livre de Cendres, tome 1 : La Guerrière oubliée de Mary Gentle
(Hymne du Capitaine)

Dieu vous apaise, beaux messieurs, que rien ne vous chagrine ;

En ces temps sombres, le Soleil revient, chantez matines.

Nous marchons à la victoire, nos ennemis s'enfuient !

Oh, son Éclat donne réconfort et joie irrésistibles,

Que nul ne peut détruire :

Oh, son Éclat donne réconfort et joie.



p. 40
Commenter  J’apprécie          70
TwiTwi   22 janvier 2011
L'o10ssée de Mary Gentle
[La Route de Jérusalem] L'absence d'épée trouve son apogée dans la résignation totale, l'abandon aux capacités de la lame. Rien n'a plus d'importance. Ni victoire ni défaite, ni vie ni mort. Non, rien n'a plus d'importance, parce que, dans le cas contraire, il est impossible de faire le nécessaire. Tadmartin atteint à la résignation parfaite, équilibrée du combattant : mort, vivant, vivant, mort. Peu importe. Aucune différence.
Commenter  J’apprécie          40
TwiTwi   22 janvier 2011
L'o10ssée de Mary Gentle
[La Route de Jérusalem] Tadmartin retira son casque pour libérer ses cheveux blonds, coupés à la Jeanne d'Arc. Le bruit l'engloutit : hurlements et acclamations du public, sonneries aigües des trompettes. Déjà le pick-up d'une équipe médicale traversait le stade.
Commenter  J’apprécie          40
LydiaB   16 avril 2011
L'énigme du cadran solaire, intégrale de Mary Gentle
La chambre à pignon où j'arrivai, à l'extrémité de la rangée de maisons, ressemblait assez à mon logis français, quoiqu'elle se trouvât dans les faubourgs de Londres. Sans les cris tout anglais qui s'élevaient de la rue, il m'eût été facile d'imaginer que j'allais piétiner en sortant la boue noire curieusement indécrottable des rues parisiennes et me trouver confronté aux cavaliers de la régente...

Gabriel ne se fût pas contenté de panser ma blessure mieux que moi, lui qui disposait des talents d'un soldat ; ni de tendre l'oreille aux rumeurs des tavernes. Il eût représenté une présence discrète qui m'eût aidé à mettre de l'ordre dans mes pensées, quand bien même il m'eût été impossible de les discuter toutes avec lui.

Je vidai un plat en étain moulé, assez profond pour servir de bouclier dans une bagarre, pendant que s'évaporaient les dernières traces du malaise suscité par le coup de pied dans les parties. C'est la régente qui m'intéresse, pas le docteur Fludd...

Si amère que fût la bière anglaise, je fis ensuite les cent pas la chope à la main, plongé dans mes réflexions. Sully. Sully... et Marie de Médicis, la veuve du bon roi Henri. Que pouvait contre elle un messire Rochefort, malgré sa langue bien pendue ?

Voyons voir... Je peux la faire chanter, me dis-je froidement. Puisque moi, je sais qui m'a chargé d'organiser le meurtre d'Henri. Seulement pour cela, il faut que je la contacte, ce qui lui permettra de me retrouver puis de m'éliminer. En France, j'étais entouré d'amis influents, mais les nobles anglais ont leurs intérêts propres, ils ne se sentiront pas si facilement concernés - même si ça reste une possibilité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bluelynxs   06 février 2011
L'o10ssée de Mary Gentle
- La nature tue vraiment de plus en plus chaque année ?

- C'est ce que pensent confirmer ces deux scientifiques. Leur étude invitant moi une image anti-scientifique, presque métaphysique : la terre a choisi de se débarrasser de la vermine qui l'empoisonne ; elle se secoue, ce qui donne des tremblements de terre ; elle se roule dans les ouragans comme un buffle dans la boue pour apaiser les démangeaisons de son écorce endommagée. Elle se venge de nous, car nous sommes trop nombreux, trop sales, trop négligents.

C'est une idée farfelue qui me plaît bien, peut-être parce que souvent je me surprends à penser que ce qui m'est arrivé dans la région des Sundarbans […] la meilleure chose qui me soit jamais arrivée. La tigresse qui m'a attaqué ne m'a pas achevé parce que je faisais le mort, mais parce qu'elle voulait que je survive. Regardez cet homme, horriblement mutilé par un tigre et qui, néanmoins, continue de défendre cette espèce menacée d'extinction.

- Ethologie du tigre - Thomas Day -
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8672 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..