AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.39 /5 (sur 123 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : South Shields, Angleterre , 1987
Biographie :

Matthew Crow a débuté sa carrière comme journaliste free-lance pour différents magazines.

Il a publié son premier roman, Ashes, en 2010. Puis un deuxième, My Dearest Jonah, en 2012, avant de publier Sans prévenir (In Bloom) en 2013.

Aujourd'hui, il vit à Londres.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
orbe   29 décembre 2014
Sans prévenir de Matthew Crow
L'une des premières choses qu'on apprend, c'est que les gens meurent. Plus tard, on commence à apprendre pourquoi. ça commence par la question de la vieillesse. C'est encore acceptable, c'est une chose que tout le monde finit par supporter, le plat du jour au grand buffet de l'immortalité. On nous apprend que les gens mènent de longues et heureuses vies. Et puis qu'ils se fatiguent. Et alors ils s'arrêtent, ils s'endorment, pour toujours. C'est pourquoi les grands-parents sont tellement utiles. Pour la plupart d'entre nous, la première mort, c'est celle de gens qu'on s'est toujours attendu à voir mourir. Celle à laquelle nous avons été préparés dès le premier jour.

Et puis, on en apprend un peu plus. Les armes à feu. La guerre. La maladie.

Le cancer.

Les grands mots. Les mots qui font mal. Les mots qui n'ont jamais une fin heureuse.

Et maintenant c'était mon tour.
Commenter  J’apprécie          200
Analire   30 janvier 2015
Sans prévenir de Matthew Crow
Il n'y a aucune raison d'avoir honte de sa peur. On devrait plutôt lui rendre hommage. C'est la peur qui nous maintient en vie.
Commenter  J’apprécie          120
Saiwhisper   12 février 2019
Le dernier voyage de monsieur Baxter de Matthew Crow
- Vous êtes exactement ce qu'il faudrait que je sois. Vous rendez les grandes choses petites, et les petites, grandes et...

Il cherchait désespérément comment exprimer son idée.

- ... et je sais que vous avez été triste et blessé. Mais vous ne vous êtes jamais laissé abattre. Vous n'êtes jamais resté coincé. Vois avez toujours été plus grand que la tristesse, meilleur qu'elle. C'est quelque chose que vous avez en vous, et je voudrais être capable d'en faire autant.
Commenter  J’apprécie          100
Analire   01 février 2015
Sans prévenir de Matthew Crow
- Tu sais ce qu'il y a de mieux avec les étoiles ?

- C'est quoi ?

- Elles sont mortes mais on peut quand même les voir. Quand on regarde le ciel, on regarde des millions de souvenirs, des millions de versions différentes de quelque chose qui était là avant. Et ce n'est même pas romantique, c'est de la sience.
Commenter  J’apprécie          100
Aveline   26 décembre 2014
Sans prévenir de Matthew Crow
L’une des premières choses qu’on apprend, c’est que les gens meurent. Plus tard, on commence à apprendre pourquoi.
Commenter  J’apprécie          80
leavre   11 octobre 2015
Sans prévenir de Matthew Crow
Ambre était faite pour la vie, pour la couleur et le mouvement. Ce n'était pas une fille née pour l'objectif d'un appareil photo. Rien ne pouvait la capturer, telle qu'elle était, jamais immobile ni figée. Sans ses couleurs, elle est brisée, une image pâlie qui ne pourrait pas être restaurée.
Commenter  J’apprécie          70
Analire   30 janvier 2015
Sans prévenir de Matthew Crow
C'était un peu comme la semaine étrange entre Noël et le Jour de l'an, où il vient de se passer quelque chose, et où il va bientôt se passer quelque chose, mais entre les deux, il n'y a rien d'autre à faire que rester là à attendre et à rêvasser.
Commenter  J’apprécie          70
Aveline   26 décembre 2014
Sans prévenir de Matthew Crow
Ca paraît pas tellement juste, hein? a dit Kelly. Des tas de vieux sont en bonne santé et des tas de sales types aussi.
Commenter  J’apprécie          61
verobleue   10 juillet 2017
Sans prévenir de Matthew Crow
Les filles de mon lycée (... ) passaient leur vie à souffler de l'air entre leurs lèvres pour produire une espèce de moue idiote comme si elles posaient pour un portrait photo.
Commenter  J’apprécie          50
maevedefrance   20 février 2015
Sans prévenir de Matthew Crow


Katie Price, elle est à la lecture ce que McDo est à la viande.
Commenter  J’apprécie          65
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature anglaise : XVIIIème ou XIXème siècle ?

Orgueil et préjugés - Jane Austen

18ème siècle
19ème siècle

20 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaise , 19ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur cet auteur
.. ..