AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.35 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Chicago , le 09/11/1899
Mort(e) à : Paris , le 05/08/1972
Biographie :

Mezz Mezzrow est né le 9 novembre 1899 à Chicago (Illinois)
décédé 5 août 1972 (à 72 ans) Paris (France).
Mezz Mezzrow est un clarinettiste et saxophoniste américain de jazz. Fervent défenseur de la musique afro-américaine traditionnelle, son jeu swing teinté de blues cherche à reproduire celui des musiciens noirs. Malgré sa forte dépendance aux drogues et son jeu irrégulier, il reste apprécié et collabore avec des musiciens comme Sidney Bechet ou Lionel Hampton.







Source : wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Mezz Mezzrow à propos du lien entre le jazz et la drogue
Le jazzman américainMezz MEZZROW fait part de son expérience de consommateur de drogues, ayant à de multiples reprises jouer et enregistrer sur l'influence de plusieurs drogues : alcool, marijuana, opium. Fort de cette expérience, il considère que les drogues "n'apportent rien à la musique" et que l'inspiration vient indépendamment de la prise de stupéfiants.
+ Lire la suite

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
LeMaedre   09 mai 2020
La rage de vivre de Mezz Mezzrow
Une école de musique ? Vous rigolez.



J'ai appris à jouer du saxo à I'Ecole de redressement de Pontiac.



On appelait Pontiac « l'Ecole » parce qu'on y envoyait des gosses. J'en ai fait une flopée, d'écoles de ce genre-là, de celles que vous ne trouverez sûrement pas sur la liste approuvée par l'Association des Maîtres et Parents. Je crois bien que j'y ai appris plus de tours qu'un sapajou sur un trapèze.



J'ai fait mes études primaires dans trois prisons et des tas de salles de billards, mes études secondaires dans une tripotée de fumeries de marihuana, et mes études universitaires dans plus de bouges, de « speakeasies » et de bastringues que la police n'en tolère.



Pontiac ? Mais pour moi c'était une pouponnière !
Commenter  J’apprécie          50
PhilOche   25 septembre 2015
La rage de vivre de Mezz Mezzrow
Jouer avec Bix a été une des plus belles expériences de ma vie. Dès qu’il commençait à souffler, je prenais le départ, les yeux fermés, et je retombais à pieds joints en plein dans la phrase mélodique comme si je n’avais fait que ça toute ma vie, et jamais je ne m’écartais de la piste d’un millimètre. Comme quand on entre dans un vêtement fait sur mesure par un grand coupeur, et entièrement doublé soie.
Commenter  J’apprécie          30
Rhl   26 mars 2012
La rage de vivre de Mezz Mezzrow
Dès qu'on cesse de courber la tête et de garder les yeux timidement rivés au sol, dès qu'on redresse l'échine et qu'on regarde le monde bien en face, on pige un tas de choses... Je me rendais bien compte que leur ingéniosité et leur vivacité d'esprit était née de l'âpre bagarre pour le bifteck, qu'elle débordait de la chaudière où bouillonnait la sueur des hommes luttant pour leur existence.
Commenter  J’apprécie          30
Rhl   26 mars 2012
La rage de vivre de Mezz Mezzrow
Un certain après-midi, les choses arrivèrent au point critique pour moi ; en dix folles minutes, l'informe mélasse qu'était ma vie se mit à chauffer, à bouillonner, puis à se figer dans une forme que finalement je pus reconnaître. Un feu d'artifice se déchaîna dans mon crâne dans un tintamarre de pshhh... et de pétards, et puis subitement les fils épars de mon existence passée se trouvèrent rassemblés, tissés en une trame qui enfin prenait un sens, et je vécus là le moment culminant de mes jours écoulés.
Commenter  J’apprécie          20
jimpi54   04 janvier 2012
La rage de vivre de Mezz Mezzrow
Une histoire de jazz hors du commun "La rage de vivre" (Really the Blues) dont Henry Miller voulait qu'il soit lu par un million de lecteurs. Livre admirable, 400 pages craquant de sève, sans truquages, secoué de rires et de fureurs, de délires et de musiques, document irremplaçable sur les racines du jazz. Etonnant, très amusant et très triste
Commenter  J’apprécie          20
PhilOche   27 septembre 2015
La rage de vivre de Mezz Mezzrow
« Comment se fait-il, Minton, me demande-t-il, que je n’aie encore jamais entendu ces formidables disques ? Je ne les ai jamais vus mentionnés sur les catalogues américains. » C’est là que j’ai compris qu’à cette époque les compagnies de disques privaient le monde entier de ces merveilleux enregistrements. Ils étaient notés sous une rubrique spéciale intitulée « race records » disques raciaux.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
3403 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur