AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253007811
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1964)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Il n'y a pas d'enfants de chœur dans la bande de Mezz Mezzrow : rien que des chenapans qui dissipent leur trop-plein d'énergie en faisant les quatre cents coups. Les auto-mobiles sont encore une nouveauté, en ce temps-là, et les
emprunter » une tentation permanente. Voilà comment une belle Studebaker décapotable conduit Mezz tout droit à « l'Ecole » de Pontiac... et à la musique. Car, là-bas, il s'imprègne des rythmes obsédants des « blues » que chantent et j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Rhl
  26 mars 2012
Biographie de Mezz Mezzrow (1899-1972), clarinettiste et saxophoniste américain, qui raconte ici avec ferveur sa passion pour le jazz, son amour des noirs, son admiration pour tout un tas de musiciens (Louis Armstrong, Bessie Smith,...), sa vie à Chicago puis New York, ses passages en prison, ses déboires avec la drogue... Remarquable témoignage poignant et enragé servi par un langage drôlement savoureux (bravo aux traducteurs : Marcel Duhamel et Madeleine Gautier).
Commenter  J’apprécie          50
ayla5488
  21 janvier 2013
Un livre bourré de vitamines, il donne la rage de vivre, je l'ai lu à l'adolescence et ne l'ai pas oublié.
Commenter  J’apprécie          50
JCLDLGR
  23 février 2018
Comment ce petit bonhomme, connu des initiés aux jazz New orleans, a vécu comme s'il était lui-même noir, les années 20 et 30 (prohibition, prostitution et surtout Jazz, mais aussi marihuana, prisons, pauvreté....) ?
On croise tous les grands noms de l'époque, d'al CAPONE à Louis Armstrong...et tous les standards du jazz années 20.
Ecrit avec un langage très imagé et populaire, le livre se lit d'une traite (à lire avec un fond de Jazz classique)
Commenter  J’apprécie          00
jimpi54
  04 janvier 2012
Une histoire de jazz hors du commun "La rage de vivre" (Really the Blues) dont Henry Miller voulait qu'il soit lu par un million de lecteurs. Livre admirable, 400 pages craquant de sève, sans truquages, secoué de rires et de fureurs, de délires et de musiques, document irremplaçable sur les racines du jazz. Etonnant, très amusant et très triste
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PhilOchePhilOche   25 septembre 2015
Jouer avec Bix a été une des plus belles expériences de ma vie. Dès qu’il commençait à souffler, je prenais le départ, les yeux fermés, et je retombais à pieds joints en plein dans la phrase mélodique comme si je n’avais fait que ça toute ma vie, et jamais je ne m’écartais de la piste d’un millimètre. Comme quand on entre dans un vêtement fait sur mesure par un grand coupeur, et entièrement doublé soie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RhlRhl   26 mars 2012
Un certain après-midi, les choses arrivèrent au point critique pour moi ; en dix folles minutes, l'informe mélasse qu'était ma vie se mit à chauffer, à bouillonner, puis à se figer dans une forme que finalement je pus reconnaître. Un feu d'artifice se déchaîna dans mon crâne dans un tintamarre de pshhh... et de pétards, et puis subitement les fils épars de mon existence passée se trouvèrent rassemblés, tissés en une trame qui enfin prenait un sens, et je vécus là le moment culminant de mes jours écoulés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RhlRhl   26 mars 2012
Dès qu'on cesse de courber la tête et de garder les yeux timidement rivés au sol, dès qu'on redresse l'échine et qu'on regarde le monde bien en face, on pige un tas de choses... Je me rendais bien compte que leur ingéniosité et leur vivacité d'esprit était née de l'âpre bagarre pour le bifteck, qu'elle débordait de la chaudière où bouillonnait la sueur des hommes luttant pour leur existence.
Commenter  J’apprécie          20
jimpi54jimpi54   04 janvier 2012
Une histoire de jazz hors du commun "La rage de vivre" (Really the Blues) dont Henry Miller voulait qu'il soit lu par un million de lecteurs. Livre admirable, 400 pages craquant de sève, sans truquages, secoué de rires et de fureurs, de délires et de musiques, document irremplaçable sur les racines du jazz. Etonnant, très amusant et très triste
Commenter  J’apprécie          20
PhilOchePhilOche   27 septembre 2015
« Comment se fait-il, Minton, me demande-t-il, que je n’aie encore jamais entendu ces formidables disques ? Je ne les ai jamais vus mentionnés sur les catalogues américains. » C’est là que j’ai compris qu’à cette époque les compagnies de disques privaient le monde entier de ces merveilleux enregistrements. Ils étaient notés sous une rubrique spéciale intitulée « race records » disques raciaux.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Mezz Mezzrow (1) Voir plusAjouter une vidéo

Mezz Mezzrow à propos du lien entre le jazz et la drogue
Le jazzman américainMezz MEZZROW fait part de son expérience de consommateur de drogues, ayant à de multiples reprises jouer et enregistrer sur l'influence de plusieurs drogues : alcool, marijuana, opium. Fort de cette expérience, il considère que les drogues "n'apportent rien à la musique" et que l'inspiration vient indépendamment de la prise de stupéfiants.
autres livres classés : jazzVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
729 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre