AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Mikhaïl Bakounine (62)


Mikhaïl Bakounine
milamirage   20 mars 2013
Mikhaïl Bakounine
" La liberté des autres étend la mienne à l'infini. "
Commenter  J’apprécie          711
louisemiches   18 octobre 2008
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
Jéhovah [...] ayant créé Adam et Eve, par on ne sait quel caprice, sans doute pour tromper son ennui qui doit être terrible dans son éternellement égoïste solitude, ou pour se donner des esclaves nouveaux, avait mis généreusement à leur disposition toute la terre, avec tous les fruits et tous les animaux de la terre, et il n'avait posé à cette complète jouissance qu'une seule limite. Il leur avait expressément défendu de toucher aux fruits de l'arbre de la science. Il voulait donc que l'homme, privé de toute conscience de lui-même, restât une bête, toujours à quatre pattes devant le Dieu éternel, son Créateur et son Maître.
Mais voici que vient Satan, l'éternel révolté, le premier libre penseur et l'émancipateur des mondes. Il fait honte à l'homme de son ignorance et de son obéissance bestiales ; il l'émancipe et imprime sur son front le sceau de la liberté et de l'humanité, en le poussant à désobéir et à manger du fruit de la science.
Commenter  J’apprécie          590
Mikhaïl Bakounine
Pavlik   06 juillet 2017
Mikhaïl Bakounine
Le pouvoir ne doit pas être conquis, il doit être détruit.
Commenter  J’apprécie          450
PiertyM   30 octobre 2014
La liberté de Mikhaïl Bakounine
Les hommes mauvais et médiocres, toujours satisfaits d'eux-mêmes, n'éprouvent aucune répugnance à se glorifier.
Commenter  J’apprécie          410
Mikhaïl Bakounine
Pavlik   24 mars 2020
Mikhaïl Bakounine
L'enfant n'appartient ni à sa famille, ni à la société, mais à sa future liberté.
Commenter  J’apprécie          373
Mikhaïl Bakounine
Pavlik   24 juin 2017
Mikhaïl Bakounine
L'oppression d'un peuple ou même d'un simple individu est l'oppression de tous et l'on ne peut violer la liberté d'un seul sans violer la liberté de chacun.
Commenter  J’apprécie          351
Mikhaïl Bakounine
Pavlik   07 juillet 2017
Mikhaïl Bakounine
Les marxistes prétendent que la dictature, seule - leur dictature bien évidemment - permettrait d'exprimer la volonté populaire. Notre réponse est celle-ci : nulle dictature n'a d'autre objectif que sa perpétuation et elle ne peut conduire qu'à l'esclavage du peuple la tolérant ; la liberté ne peut résulter que de la liberté, c'est à dire de la rébellion du peuple laborieux et de sa libre organisation.
Commenter  J’apprécie          340
KLiebknecht   03 février 2017
Oeuvres complètes, volume 7 : La Guerre Franco-Allemande et la Révolution sociale en France, 1870-1871 de Mikhaïl Bakounine
Le suffrage universel, tant qu'il sera exercé dans une société où le peuple, la masse des travailleurs, sera économiquement dominée par une minorité détentrice de la propriété du capital, quelque indépendant ou libre d'ailleurs qu'il soit ou plutôt qu'il paraisse sous le rapport politique, ne pourra jamais produire que des élections illusoires, anti-démocratiques et absolument opposées aux besoins, aux instincts et à la volonté réelle des populations
Commenter  J’apprécie          320
PiertyM   04 février 2014
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
Amoureux et jaloux de la liberté humaine, et la considérant comme la condition absolue de tout ce que nous adorons et respectons dans l'humanité, je retourne la phrase de Voltaire, et je dis : Si Dieu existait réellement, il faudrait le faire disparaître.
Commenter  J’apprécie          290
issablaga   12 juin 2014
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
Ecrasé par son travail quotidien, privé de loisir, de commerce intellectuel, de lecture, enfin de presque tous les moyens et d'une partie des stimulants qui développent la réflexion des hommes, le peuple accepte le plus souvent sans critique et en bloc les traditions religieuses qui, l'enveloppant dès le plus jeune âge dans toutes les circonstances de sa vie, et artificiellement entretenues en son sein par une foule d'empoisonneurs officiels de toute espèce, prêtres et laïques, se transforment chez lui en une sorte d'habitude mentale et morale, trop souvent plus puissante même que son bon sens naturel.
Commenter  J’apprécie          280
PiertyM   30 octobre 2014
La liberté de Mikhaïl Bakounine
La liberté est indivisible: on ne peut en retrancher une partie sans la tuer toute entière
Commenter  J’apprécie          260
Luniver   21 décembre 2011
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
S’ensuit-il que je repousse toute autorité ? Loin de moi cette pensée. Lorsqu’il s’agit de bottes, j’en réfère à l’autorité du cordonnier ; s’il s’agit d’une maison, d’un canal ou d’un chemin de fer, je consulte celle de l’architecte ou de l’ingénieur. Pour telle science spéciale, je m’adresse à tel savant. Mais je ne m’en laisse imposer ni par le cordonnier, ni par l’architecte, ni par le savant. Je les écoute librement et avec tout le respect que méritent leur intelligence, leur caractère, leur savoir, en réservant toutefois mon droit incontestable de critique et de contrôle.
Commenter  J’apprécie          240
Luniver   21 décembre 2011
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
La liberté de l’homme consiste uniquement en ceci qu’il obéit aux lois naturelles parce qu’il les a reconnues lui-même comme telles, et non parce qu’elles lui ont été extérieurement imposées par une volonté étrangère, divine ou humaine, collective ou individuelle, quelconque.
Commenter  J’apprécie          240
issablaga   17 juin 2014
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
Toute éducation rationnelle n'est au fond rien que cette immolation progressive de l'autorité au profit de la liberté, le but final de l'éducation ne devant être que celui de former des êtres libres et pleins de respect et d'amour pour la liberté d'autrui.
Commenter  J’apprécie          200
PiertyM   04 février 2014
La liberté de Mikhaïl Bakounine
L'Etat, c'est le mal, mais un mal historiquement nécessaire, aussi nécessaire dans le passé que le sera tôt ou tard son extinction complète
Commenter  J’apprécie          200
louisemiches   18 octobre 2008
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
Si Dieu existait réellement, il faudrait le faire disparaître.
Commenter  J’apprécie          200
simonetgreg   20 octobre 2015
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
Dieu apparaît, l'homme s'anéantit; et plus la Divinité devient grande, plus l'humanité devient misérable
Commenter  J’apprécie          170
Nominoe   11 mars 2015
Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine
Si Dieu est, l'homme est esclave; or l'homme peut, doit être libre, donc Dieu n'existe pas.
Commenter  J’apprécie          150
PiertyM   30 octobre 2014
La liberté de Mikhaïl Bakounine
Exister réellement, pour les hommes comme pour tout ce qui existe, ne signifie pas autre chose que se manifester.
Commenter  J’apprécie          130
steka   30 avril 2016
Théorie générale de la Révolution de Mikhaïl Bakounine
C'était une fête sans commencement et sans fin; je voyais tout le monde et je ne voyais personne, car chaque individu se perdait dans la même foule innombrable et errante; je parlais à tout le monde sans me rappeler ni mes paroles ni celles des autres, car l'attention était absorbée à chaque pas par des événements et des objets nouveaux, par des nouvelles inattendues. (...) Il semblait que l'univers entier fût renversé; l'incroyable était devenu habituel, l'impossible possible, et le possible et l'habituel insensés. (Paris - février 1848)
Commenter  J’apprécie          120



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le jeu des titres

Quel animal est élégant pour Muriel Barbery ?

Le chat
Le hérisson
La taupe
L'écureuil

12 questions
8038 lecteurs ont répondu
Thèmes : littératureCréer un quiz sur cet auteur

.. ..