AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.32 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : Australie
Biographie :

Auteure australienne de romances gay
Qui suis-je ?
Bonne question…
Je suis beaucoup de choses : une mère, une épouse, une sœur, un auteur.
J’ai de beaux, beaux hommes qui vivent dans ma tête et qui refusent de me laisser dormir la nuit à moins que je leur donne vie avec des mots.
J’aime ça lorsqu’ils font de vilaines, vilaines choses… mais plus encore lorsqu’ils tombent amoureux.
J’avais l’habitude de croire qu’avoir des gens qui me parlaient dans ma tête c’était bizarre, jusqu’à ce qu’un jour, j’apprenne par d’autres auteurs que c’était parfaitement normal.


Email:
nrwalker2103@gmail.com


Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedml   27 janvier 2020
Le poids des sentiments de N.R. Walker
— Ça a l’air d’aller, dit-il.

Son sourire habituel était bien là.

J’avais véritablement l’intention de répondre avec une réplique intelligente et pleine d’esprit, mais monter une colline inexistante pendant cinq minutes me rendait incapable de respirer et parler en même temps.

J’envisageai d’appuyer sur le bouton d’arrêt. En fait, l’envie de presser la touche d’urgence, dans l’espoir qu’une ambulance arrive et me conduise au café le plus proche, était très tentante.

Mais je savais que si je commençais à trouver des excuses maintenant, j’aurais fait perdre du temps à tout le monde et je donnerais raison à Graham. Et ce fut pour cette raison que je surmontai cette épreuve. Après ce qui ressemblait certainement à une éternité en enfer, le tapis de course se baissa et l’allure ralentit.

Quand il s’arrêta, j’en descendis. Mes jambes étaient comme de la gelée, mes poumons me brûlaient et mon cœur atteignait un rythme presque létal.

Reed me donna une grande claque dans le dos.

— C’était comment ?

Je levai la main, toujours trop essoufflé pour parler. Donc je fis plutôt un signe de tête et réussis à prononcer quelques syllabes.

— Pas. Bon. Exer. Cice. Nul.

Il se remit à rire.

— Vous l’avez surmonté. Vous vous en êtes très bien sorti.

J’acquiesçai et m’essuyai le visage avec ma serviette.

— Ouais. C’était génial, réussis-je à dire. Merci. On se voit demain ?

Reed réprima un sourire.

— Euh, c’était juste votre échauffement.

Mon Dieu, aidez-moi.

— Eh bien, haletai-je. Considérez que je suis assez échauffé. Trop échauffé, en fait. Je surchauffe, pour être honnête. Je crois que je vais tomber. Tomber raide mort.

J’avançai sur mes jambes tremblantes en direction du banc le plus proche, puis m’assis dessus. Mon cœur essayait toujours de me tuer. J’avais l’impression que mes poumons luttaient pour avoir plus de place dans mon torse.

Reed claqua sa grande main sur mon épaule. Il était assez tactile.

— Allez, debout. Vous avez encore de l’énergie.

Je levai la main, essayant de reprendre mon souffle.

— Une seconde. Mes poumons sont cassés.

Il ricana.

— Allez, levez-vous.

D’une façon ou d’une autre, je réussis à le faire. Reed m’emmena alors vers une autre grande machine.

— Oh, j’ai vu un de ces engins en action avant, dis-je. À La Maison de la Douleur d’Hugo, sauf que le mec était attaché, qu’il était nu…



Reed écarquilla les yeux.

— … et c’était il y a longtemps. Je ne suis pas du genre cuir, c’était juste un soir. Désolé, qu’est-ce que vous disiez ?

Reed cligna lentement des yeux, puis commença à rire. Il lui fallut un moment pour arrêter, non pas que cela me dérangeait, parce que plus il riait, moins je passerais de temps sur cette machine à faire de l’exercice
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesdOriane   23 juillet 2017
Cronin's Key, tome 3 de N.R. Walker
« — Pourquoi les églises sont-elles aussi effrayantes ? murmura-t-il.

Cronin prit sa main.

— Pour humilier les pécheurs, peut-être ?

— Pour rappeler aux pauvres qu’il y a une richesse intouchable dans une religion organisée, à laquelle ils donneront encore sans rien recevoir, ou bien ils seront condamnés à la damnation éternelle, ajouta Kennard.

Puis il haussa les épaules.

— Ou peut-être que je suis cynique à ce sujet.

— Peut-être. »
Commenter  J’apprécie          20
LesLecturesdOriane   11 juin 2017
Cronin's Key, tome 2 de N.R. Walker
« Alec le lui tendit et le petit responsable du clan anglais fit quelques pas délicats le long de la passerelle de terre et frappa deux soldats de Terre Cuite qui tentaient encore de sortir de l’habitacle.

Alec se mit à rire.

— Oh, en plein dans le style Happy Gilmore !

Un des vampires anglais éclata de rire et Alec agita une main dans sa direction.

— Ouf, enfin ! Quelqu’un qui comprend mes références à des films ! »
Commenter  J’apprécie          20
frisca26   11 janvier 2015
Confiance Aveugle, tome 1 de N.R. Walker
cela fait parie de qui tu es,... ça ne te définit pas.
Commenter  J’apprécie          40
LesLecturesdOriane   11 juin 2017
Cronin's Key, tome 2 de N.R. Walker
« — Je veux dire… ces antiquités sont plutôt cool, mais tu es ma préférée.

Cronin releva enfin son regard.

— Ton antiquité préférée ?

— Eh bien…

Le sourire d’Alec s’élargit.

— Tu dates de 744. Je pense que tu es qualifié pour être déclaré vintage.

Cronin sourit, amusé.

— Et tu es quoi ?

Alec imita le gars d’Antiques Roadshow.

— Une pièce contemporaine américaine, datant des années quatre-vingt. En parfait état, bien doté.

Cronin s’esclaffa à sa déclaration. »
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesdOriane   11 juin 2017
Cronin's Key, tome 2 de N.R. Walker
« — N’es-tu pas heureux d’être de retour ? Plus de mystères à élucider, plus de méchants à tuer. Il ne nous manque vraiment plus que la Mystery Machine et le chien qui parle.

Les trois vampires dévisagèrent Alec. Il roula des yeux.

— Laissez tomber.

Eiji s’esclaffa.

— Je suis vraiment heureux d’être de retour, reconnut-il. Toutes ces choses folles que tu dis m’ont manqué. »
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesdOriane   23 juillet 2017
Cronin's Key, tome 3 de N.R. Walker
« Eiji frappa dans ses mains et fit une étrange petite danse.

— Oui ! Et nous avons également d’autres mystères à résoudre.

— Calme-toi, Scooby-Doo, déclara Alec, impassible. Celui-ci me paraît plus important que les autres.

Alec sentit, dans l’esprit d’Eiji qu’il n’avait aucune idée de qui était Scooby-Doo, mais il sourit tout de même »
Commenter  J’apprécie          10
Lalitote   07 mars 2017
Red dirt heart, tome 2 : Partir ou rester de N.R. Walker
— On m’a dit de ne pas m’en mêler, dit-elle, les dents serrées. Mais je ne peux pas rester là et ne rien dire. Tu veux rester seul ici pour toujours, Charlie ? Tu veux être exactement comme ton père ? Tu veux repousser tout le monde, te détester et en vouloir à tout le monde, alors vas-y. Passe chaque journée du reste de ta vie à être aussi misérable que lui. Il était amer et c’est ça qui l’a poussé si tôt dans la tombe.

— Ma, essayai-je de dire et les larmes me brûlèrent les yeux.

— Je n’ai pas fini de parler, cracha-t-elle. Toutes les relations ne sont pas faites pour durer, Charlie, mais ce que Travis et toi avez n’est pas en train de mourir. C’est toi qui est en train de le tuer. Comme si tu ne pouvais pas être heureux et que tu préférais le faire fuir, pour pouvoir passer le restant de tes jours à être malheureux, pour pouvoir dire quoi ? Pour pouvoir dire que tu avais raison tout du long ?
Commenter  J’apprécie          00
Cielvariable   05 février 2019
Red dirt heart, tome 2 : Partir ou rester de N.R. Walker
Travis était parti depuis quatre jours. Quatre satanés jours. Quatre jours durant lesquels le temps s’était étiré, avait traîné en longueur. Quatre jours où j’avais dû m’occuper, quatre jours où je m’étais senti misérable.
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesdOriane   07 décembre 2016
Cronin's Key de N.R. Walker
« Il éclata de rire devant la mine renfrognée que le vampire lui adressa.

— Ce n’est absolument pas de ma faute. Ton lit contient une odeur qui semble faite pour m’exciter.

Maintenant, c’était Cronin qui gémissait.

— Puis-je te suggérer de dormir dans ton propre lit ?

Alec inclina la tête vers le lit.

— Puis-je te suggérer la prochaine fois de venir te joindre à moi ?

Cronin prit un moment pour répondre.

— Puis-je te suggérer de prendre une douche froide ?

Alec ricana alors qu’il passait devant lui pour se rendre à la salle de bain.

— Puis-je te suggérer de me préparer un café chaud ? »
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
62 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..