AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.81 /5 (sur 31 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Mihiel (Meuse) , le 05/10/1963
Biographie :

Nathalie Novi est auteure-illustratrice et peintre.

D’origine Italienne par son père et alsacienne par sa mère, elle est née à Saint Mihiel, un 5 octobre, mais c’est à Constantine, en Algérie, que se déroule sa petite enfance.
C'est à onze ans qu'elle prend ses premiers cours de dessin.
Elle a suivi les cours de Beaux-Arts de Nancy puis de Paris, elle travaille alors dans la publicité et l'édition avant de se tourner vers l'illustration, la peinture et la gravure.

Son premier livre publié fut La chasse aux enfants de Bertrand Solet en 1993 aux éditions Syros dont elle a illustré la couverture. et La Fête foraine (en hommage à Jacques Tati) aux éditions Nathan en 1997 elle est cette fois auteure et illustratrice. Depuis, elle a illustré une cinquantaine de livres pour enfants et connaît un succès grandissant. Elle travaille essentiellement avec Didier jeunesse, Thierry Magnier et Rue du Monde.

Son travail fait régulièrement l'objet d'expositions.

Elle explique sa tendance à incliner ses personnages par son hypermétropie. Elle apprécie beaucoup la peinture de la Renaissance italienne.

Pour plus d'informations voici son site http://www.nathalienovi.com/
+ Voir plus
Source : Divers + http://www.nathalienovi.com/
Ajouter des informations
Bibliographie de Nathalie Novi   (62)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Murielle Szac répond à la question du poète Reha Yünlüel, à l'occasion du festival Voix Vives, à Sète, en 2021. / Immenses sont leurs ailes, de Murielle Szac et Nathalie Novi, Éditions Bruno Doucey, coll. Poés'histoires, 2021.

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Liliz   06 décembre 2015
La petite fille et l'oiseau de Nathalie Novi
La petite fille est là.

Personne ne la voit.

Personne ne la salue.

Quelqu'un la bouscule,

ne s'excuse même pas.

Elle est là.



Elle attend,

mais rien ne se passe.
Commenter  J’apprécie          70
LiliGalipette   21 juillet 2021
Jane Eyre (illustré) de Nathalie Novi
« Il y avait un mystère à Thornfield et on refusait obstinément de me mettre dans le secret. » (p. 207)
Commenter  J’apprécie          70
LiliGalipette   21 juillet 2021
Jane Eyre (illustré) de Nathalie Novi
« C’est une curieuse expérience pour la jeunesse inexpérimentée que de se sentir absolument seule au monde, à la dérive, démarrée de tout, sans aucune certitude que le port qu’elle cherche atteindre est accessible et empêchée par de nombreux obstacles à retourner à celui qu’elle a quitté. » (p. 119)
Commenter  J’apprécie          10
Laurandline   13 février 2022
Jane Eyre (illustré) de Nathalie Novi
[...] je pouvais le regarder sans être vue que mes yeux furent malgré moi attirés par son visage. Je n'en pus contrôler les paupières; il me fut impossible de les empêcher de se soulever et de fixer sur lui mes iris. Je regardais et en éprouvai un plaisir intense, plaisir précieux et pourtant poignant; de l'or pur avec une pointe aciéreuse de souffrance. Un plaisir semblable à celui que ressent l'assoiffé sur le point de mourir qui sait que le puits jusqu’au quel il s'est traîné est empoisonné et qui pourtant se penche et avale les divines gorgées en dépit de tout.
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipette   21 juillet 2021
Jane Eyre (illustré) de Nathalie Novi
« Pourquoi souffrais-je toujours, toujours rabrouée, toujours accusée, à jamais condamnée ? Pourquoi ne pouvais-je jamais donner satisfaction ? Pourquoi était-il inutile d’essayer de me faire aimer ? » (p. 20)
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipette   21 juillet 2021
Jane Eyre (illustré) de Nathalie Novi
« C’était étrange : un homme hautain, audacieux, rancunier qui pour on ne sait qu’elle raison semblait à la merci de l’un des membres les plus obscurs de sa domesticité.
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipette   21 juillet 2021
Jane Eyre (illustré) de Nathalie Novi
« Quel était donc ce crime qui vivait incarné dans cette demeure isolée, que son propriétaire ne pouvait ni chasser ni dompter ? Quel était ce mystère qui tantôt déclenchait l’incendie, tantôt faisait couler le sang, au cœur de la nuit ? » (p. 262)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Si je vous donne la ville ou le village, vous me donnez l'écrivain.

Manosque

René Char
Frédéric Mistral
Jean Giono
Max Gallo

10 questions
155 lecteurs ont répondu
Thèmes : Écrivains français , villesCréer un quiz sur cet auteur