AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.05 /5 (sur 36 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 17/11/1947
Biographie :

Nicole Lapierre, sociologue, directrice de recherche au CNRS, codirectrice de la revue Communications, a publié son premier livre "La femme majeure" en 1973, en collaboration avec Edgar Morin et Bernard Paillard.

Ont suivi notamment "Le silence de la mémoire", "Changer de nom", "Pensons ailleurs", "Causes communes" et "Sauve qui peut la vie".

Elle est l’épouse du journaliste Edwy Plenel.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Entretien Nicole Lapierre et Annie Lebrun


Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
michfred   02 janvier 2016
Sauve qui peut la vie de Nicole Lapierre
Quelque chose en moi s'insurge contre le fait d'analyser un suicide, de lui trouver une cause, et plus encore une seule. car il me semble que c'est faire violence à la personne qui a décidé de mettre fin à sa vie. Une violence d'autant plus grande qu'elle n'a plus voix au chapitre. C'est oublier la complexité de son histoire et nier cette part de liberté dans ce qui demeure un choix, fût-il sous très forte contrainte.
Commenter  J’apprécie          110
Nicole Lapierre
michfred   02 janvier 2016
Nicole Lapierre
Sauve qui peut la vie



Les immigrés du passé dans leur diversité, comme ceux du présent, tout aussi divers, ont des histoires, des cultures, des mémoires particulières. Et les vagues migratoires qui les ont portées s'inscrivent dans des contextes historiques et des rapports entre les pays d'origine et la France à chaque fois spécifiques. Il est légitime de les étudier séparément, ce qui se fait le plus souvent. La question posée ici est: Qu'ont-ils en commun? Trois choses, au moins. D'abord , ce caractère aventureux de leur choix et de leur expérience, que j'ai tenu à souligner d'emblée, tant il est ignoré. Ensuite, une condition plus ou moins marginalisée d'étranger, de minoritaire, de non-appartenant. Enfin, une épreuve de déplacement et une expérience d'exil qui sont souvent douloureuses, mais qui peuvent aussi être fécondes dans la mesure où elles favorisent un regard dépaysé sur le monde, la société.
Commenter  J’apprécie          90
ninamarijo   21 décembre 2018
Sauve qui peut la vie de Nicole Lapierre
Et côté plume, alors ? Il semble que là tout est dynamique et gai, léger sans être frivole, fragile et pourtant solide et résistant. Entre parure et écriture, de l'Egypte ancienne aux civilisations mėso-américaines, de l'éventail de l'élégance à l'attribut de l'écrivain, les plumes séduisent les hommes, comme elles émerveillent les enfants. Elles sont associées au souffle et à la grâce, à la pensée et au rêve, à l'imaginaire aérien et à cette "poétique des ailes" dont parlait Bachelard. Les poètes en effet connaissent mieux que personne les songes de L'air.
Commenter  J’apprécie          80
de   30 octobre 2015
Sauve qui peut la vie de Nicole Lapierre
Dans ma famille, il y a des semelles de plomb, qui entraînent par le fond, et des ornements de plumes qui frémissent au vent
Commenter  J’apprécie          80
Luniver   01 août 2018
Changer de nom de Nicole Lapierre
Changer de nom, c'est moins prendre un masque qu'acquérir un passeport pour franchir les contrôles d'identité dans son propre pays.
Commenter  J’apprécie          70
michfred   02 janvier 2016
Sauve qui peut la vie de Nicole Lapierre
Mieux vaut apprendre du souvenir pour rebondir, résister et créer de nouvelles solidarités. Cela devient urgent.
Commenter  J’apprécie          60
michfred   02 janvier 2016
Sauve qui peut la vie de Nicole Lapierre
La promotion étouffante de la figure de la victime dans nos sociétés confine celle-ci dans une identité de souffrance en lui déniant toute initiative. Et l'extension du règne de la compassion qui l'accompagne incite à panser les plaies du monde plutôt qu'à affronter les inégalités qui le fracturent.
Commenter  J’apprécie          50
de   30 octobre 2015
Sauve qui peut la vie de Nicole Lapierre
Le sauve qui peut la vie, c’est la ligne de fuite, l’échappée parfois belle
Commenter  J’apprécie          60
Luniver   30 juillet 2018
Changer de nom de Nicole Lapierre
Ceux qui, changeant de port et se cherchant un havre, las de porter l'encombrement bagage d'un « nom à coucher dehors », ont préféré s'en délester au bout de leur voyage ne sont pas de hautes figures de la geste légendaire ou mythologique mais les principaux héros de ce livre. Certains, las des persécutions, ont pris cette décision au lendemain d'une guerre ou d'une mortelle offensive contre la minorité à laquelle ils appartenaient, espérant qu'avec un nouveau patronyme, on les laisserait désormais en paix, eux et leur descendance. D'autres ont voulu se défaire d'un nom difficile à porter, à écrire ou à prononcer, dont l'exotisme, l'étrangeté, la consonance ou la provenance gênaient leur vie sociale et leurs chances de promotion, ou les réduisaient à un particularisme dans lequel ils ne se reconnaissaient pas, du moins pas tout entiers. D'autres encore, ou le mêmes d'ailleurs, souhaitaient ainsi signifier et signer une adhésion et une affiliation.



Tous ont voulu déjouer un destin trop scellé par un nom. Pari aventureux : mal nommés avant – à leurs yeux et, plus encore, aux yeux de ceux pour qui leur patronyme était une marque, voire un stigmate –, mal vus après, notamment par leur communauté d'origine, ils dérangent la logique univoque de l'identité et de l'appartenance, dont ils révèlent en même temps la redoutable puissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
de   30 octobre 2015
Sauve qui peut la vie de Nicole Lapierre
Mieux vaut apprendre du souvenir pour rebondir, résister et créer de nouvelles solidarités
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

En Russie avec les écrivains

Sylvain Tesson est l'auteur de ...

Dans les forêts de Sibérie
Dans les geôles de Sibérie
des 2 livres

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyage en russie , témoignage , ecrivains voyageursCréer un quiz sur cet auteur

.. ..